Livres et Gourmandises : Montres enchantées (1/17)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Montres enchantées

Éditeur : Éditions du Chat Noir

montres-enchantees_1403707772

Nouvelle : Et depuis, je compte les heures

Auteur : Geoffrey Legrand

Genre : steampunk

Résumé : une bataille perdue en Afghanistan hante un ancien combattant reconverti en contrôleur de monorail.


Bière de la semaine

L’été, c’est fini et les cocktails aussi. :p Je vous propose pour l’hiver de découvrir des bières belges ! 🙂 On commence avec une bière qui est née dans ma ville étudiante : la Cuvée des Trolls !

DSC00038.JPG

La Cuvée des Trolls est née en 2000 dans les cuves de la micro-brasserie “Le Brasse-Temps“ créée par la brasserie Dubuisson à Louvain-La-Neuve. C’est une bière blonde non filtrée et donc naturellement trouble.

Brassée exclusivement à base de malt, de houblon, de sucre et d’eau, elle titre 7% de volume alcool.

L’utilisation d’écorces d’oranges séchées lors de l’ébullition lui confère un arôme fruité des plus agréables, qui s’harmonise au mieux avec un goût tout en rondeur et finesse.


La ville de Londres victorienne, un soir à la gare de l’Upperground. Laetitia se fait agresser alors qu’elle rentre chez ses parents et est secourue par un contrôleur du monorail, Henry Mullane. Cet homme va très vite prendre une place importante dans son cœur de demoiselle. Il va s’avérer qu’Henry et le père de Laetitia ont combattu dans la même armée des années auparavant. Leur rencontre est-elle le fruit d’un heureux hasard ou d’un projet de longue date ?

Être la première nouvelle d’une anthologie est toujours un défi. C’est avec celle-ci que le lecteur va se faire sa première opinion sur le recueil de textes. Je trouve que Geoffrey Legrand s’en est très bien sorti avec une histoire qui donne le ton steampunk de l’anthologie et met en scène la montre enchantée d’une façon originale.

Le récit se déroule sur deux temps : le présent et les flash-back d’une guerre en Afghanistan. Dans toute la narration, on sent qu’Henry cache un lourd passé, un secret enfoui qu’il tait mais que ses attitudes ne peuvent dissimuler. Ses souvenirs nous sont révélés petit à petit, par fragments, et nous permettent de comprendre ce personnage au départ si mystérieux. La guerre qui se déroule sous nos yeux n’est pas celle qu’on connait : les machines à vapeur et les armes à feu y ont déjà un rôle non négligeable. Le combat au corps à corps n’est plus d’actualité. J’ai bien aimé les petites touches de langue anglaise dans le texte qui donnait une touche très british aux personnages !

Si j’ai accroché au personnage d’Henry, ça n’a pas été pareil pour Laetitia, cette jeune demoiselle qui se dit « libérée » de son statut de femme et qui croit tout connaitre de la vie alors qu’on a l’impression que tout ce qu’elle fait, c’est s’autocomplimenter. Elle est une femme hors du commun parce que – comme les hommes – elle va à l’université et s’intéresse aux sciences et à la culture. Elle ne veut pas être traitée comme une femme, mais use de ses charmes pour avoir une place assisse dans le monorail. Elle se considère au-dessus des femmes de la génération précédente qui s’emprisonnait dans le mariage sans autre expérience. Elle croit cependant au grand amour avec Henry qu’elle connait depuis à peine deux semaines et à qui elle se donne corps et âme sans hésitation. En voulant représenter la femme libérée, elle symbolise en fait tout son contraire. Elle est le stéréotype de la femme qui se croit supérieure parce qu’elle se dit libre, mais qui est en fait guidée par ses émotions, ses sentiments et qui ne réfléchit pas.

Avec le début de l’histoire, je ne savais pas du tout à quoi l’attendre. C’est au fil du récit qu’on voit la trame narrative se tisser pour arriver à la fin inéluctable. J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur qui arrive à nous faire voyager à la fois à Londres et en Afghanistan, dans le présent et le passé, toujours avec ses petites touches steampunk et british qui donnent au texte un timbre particulier !

Extrait

« Laetitia s’enthousiasmait pour la moindre table d’argile, les débris d’une statue ou d’une amulette. Elle traînait littéralement Mullane qui affichait un ennui manifeste sitôt que la demoiselle avait le dos tourné. Il n’appréciait guère les musées, c’était un euphémisme, leur préférant de loin les courses d’autogires qui se tenaient tous les ans entre Londres et Brighton. Il y a néanmoins des sacrifices qu’il est de bon ton d’endurer. »

Conclusion

Un récit steampunk où le passé régit le présent, un auteur qui nous fait voyager entre l’Angleterre et l’Afghanistan, entre le présent et le passé. Un très bon moment de lecture avec cette première nouvelle de l’anthologie !

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

1/17

#FungiLumini


Avez-vous lu ce recueil? Si vous l’avez également, n’hésitez pas à me rejoindre dans ma lecture et à venir en discuter en commentaire ! J’avancerai au rythme d’une nouvelle (et d’une bière ) par semaine 😉

Advertisements

18 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Montres enchantées (1/17)

  1. Pingback: #33 C’est lundi ! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (2/17) | Livr'aisons littéraires

  3. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (3/17) | Livr'aisons littéraires

  4. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (4/17) | Livr'aisons littéraires

  5. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (5/17) | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (6/17) | Livraisons Littéraires

  7. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (7/17) | Livraisons Littéraires

  8. Pingback: Un an ! Joyeux anniversaire !  | Livraisons Littéraires

  9. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (8/17) | Livraisons Littéraires

  10. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (9/17) | Livraisons Littéraires

  11. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (10/17) | Livraisons Littéraires

  12. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (11/17) | Livraisons Littéraires

  13. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (12/17) | Livraisons Littéraires

  14. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (13/17) | Livraisons Littéraires

  15. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (14/17) | Livraisons Littéraires

  16. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (15/17) | Livraisons Littéraires

  17. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (16/17) | Livraisons Littéraires

  18. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (17/17) | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s