Livres et Gourmandises : Montres enchantées (11/17)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Montres enchantées

Éditeur : Éditions du Chat Noir

montres-enchantees_1403707772

Nouvelle : Pacte mécanique

Auteure : Esther Brassac

Résumé : un pacte entre les vampires et les scientimagistères de Glasgow est scellé pour tenter de sauver la ville.


Bière de la semaine

La bière belge est maintenant classée au patrimoine culturel de l’Unesco ! Un peu de culture en plus chaque semaine en découvrant les spécialités belges 😉

DSC00044 (2).JPG

Belgoo Bio Blond

Bière blonde biologique brassée avec une combinaison unique de
3 différentes céréales biologiques : l’orge, le froment et l’épeautre.
Brassée à l’ancienne dans une brasserie artisanale

Fermentation en bouteille, bière non-filtrée, sans additif chimique, sans épices.
6.4% alc.

Médaille d’or au Mondial de la Bière Strasbourg 2011


J’avais hâte de commencer cette nouvelle, car elle était ancrée dans l’univers du livre La nuit des cœurs froids que j’avais adoré. J’étais un peu triste de ne pas retrouver Harald et le petit Mouscarpion trop mignon, mais j’ai beaucoup aimé les nouveaux personnages présentés ! La nouvelle est assez courte, mais plante très rapidement le décor (même pour ceux qui n’auraient pas lu La nuit des cœurs froids) et nous permet d’entrer presque instantanément dans le vif du sujet.

La ville de Glasgow se meurt. Entre maladie et famine, le climat est désespérant. Seuls les vampires s’en sortent aisément, prenant juste ce qu’il faut de sang aux humains pour se nourrir, sans pour autant les tuer. Les scientimagistères, l’élite scientifique et magique de la ville – ont trouvé une solution au problème de la ville, mais l’aide des vampires est indispensable et un sacrifice devra être fait.

Le protagoniste de la nouvelle est Clayton, un vampire, qui fabrique depuis 3 siècles un mécanisme complexe. Il a enfin terminé son ouvrage et s’apprête à le mettre en place, mais avant, il nous raconte son histoire. Entre récit épistolaire et souvenirs d’un passé douloureux, Clayton nous livre sa douleur à travers les lignes de cette nouvelle. Le récit est prenant, très touchant aussi. C’est un récit d’amour, mais aussi de solitude, de tristesse et de désespoir. Je n’en dis pas plus, le récit étant court, je vous laisse découvrir la suite ! 😉

J’ai beaucoup aimé retrouver Esther Brassac et sa jolie plume. Elle a une façon de transformer un univers au départ assez réel (ici la ville de Glasgow), de se l’approprier entièrement grâce à des concepts et des mots de son invention et d’avoir au final un monde totalement différent, mélange subtil de magie et de steampunk. J’ai vraiment hâte de découvrir sa nouvelle saga – Octavie d’Urville -, sortie prévue cette année aux éditions du Chat Noir, et je me dis surtout qu’il est plus que temps que je sorte son autre roman  Par la grâce des Sans-Noms de ma PAL !

Extrait

« Une larme perle entre ses cils, glisse le long de sa joue pour mourir sur son col en dentelle. Il se laisse aller contre le dossier de son fauteuil, oubliant de reprendre son récit. Derrière ses paupières closes, le film de sa vie se déroule implacablement… « 

Conclusion

J’ai adoré me replonger dans l’univers magique steampunk de La nuit des coeurs froids avec cette nouvelle. Ce texte assez court nous raconte une très belle histoire, à la fois touchante et douloureuse, écrite par la talentueuse Esther Brassac. Un coup de cœur mécanique !

12341510_10207042398671215_207821305737772427_n

11/17

#FungiLumini


Avez-vous lu ce recueil? Si vous l’avez également, n’hésitez pas à me rejoindre dans ma lecture et à venir en discuter en commentaire ! J’avancerai au rythme d’une nouvelle (et d’une bière ) par semaine 😉

  1. Et depuis, je compte les heures – Geoffrey Legrand
  2. Comment meurent les fantômes – Sophie Dabat
  3. Le Toquant – Clémence Godefroy
  4. Allergène – Hélène Duc
  5. Tourbillon aux Trois Ponts d’Or – Fabien Clavel
  6. The Pink Tea Time Club – Cécile Guillot
  7. Je reviendrai – Laurent Pendarias
  8. Le Club des érudits hallucinés – Marie-Lucie Bougon
  9. When time drives you insane – Lucie G. Matteoldi
  10. Derrière les engrenages – Marie Angel
Advertisements

10 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Montres enchantées (11/17)

  1. Pingback: #42 C’est lundi, que lisez-vous? | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (12/17) | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (13/17) | Livraisons Littéraires

  4. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (14/17) | Livraisons Littéraires

  5. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (15/17) | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (16/17) | Livraisons Littéraires

  7. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (17/17) | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s