Livres et Gourmandises : Montres enchantées (2/17)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Montres enchantées

Éditeur : Éditions du Chat Noir

montres-enchantees_1403707772

Nouvelle : Comment meurent les fantômes

Auteure : Sophie Dabat

Genre : steampunk

Résumé : une jeune aristocrate évite ses corvées quotidiennes grâce à une montre spéciale.


Bière de la semaine

La bière belge est maintenant classée au patrimoine culturel de l’Unesco ! Un peu de culture en plus chaque semaine en découvrant les spécialités belges 😉

DSC00023.JPG

La Chimay Bleue est une bière foncée à l’arôme puissant, dont la saveur complexe se bonifie au fil des années. Ses arômes puissants et complexes font sentir un bouquet d’épices fines.
En bouche, elle laisse un goût relativement sec avec une note de caramel.

C’est une authentique bière trappiste  :

La recette reste inchangée depuis sa création par le Père Théodore.
Les ingrédients qui composent les bières : eau, malt d’orge, sucre, amidon de blé, houblon, levure et écorce d’orange amère.

Les bières sont refermentées naturellement en bouteilles grâce à un ajout de sucre et de levure juste avant l’embouteillage. Toute la pétillance des bières provient de la transformation du sucre par la levure, comme cela a toujours été effectué traditionnellement. La refermentation en bouteille est un gage de qualité.

Afin de préserver toutes leurs qualités gustatives, les bières ne sont ni filtrées, ni pasteurisées.


J’ai découvert Sophie Dabat avec sa novella La danse éternelle des roseaux dans le recueil Black Mambo. J’avais beaucoup aimé sa plume, même si le thème de la nouvelle ne m’avait que moyennement plu (une sordide enquête liée à la génétique en Afrique si je me souviens bien). Cette fois-ci par contre, le thème m’a enchantée ! 🙂

Doris est une jeune femme de la aristocratie. Elle est très souvent seule chez elle avec ses domestiques et s’ennuie dans cette grande maison de laquelle elle sort rarement. Ses parents sont constamment en voyage d’affaires depuis que ses sœurs sont mortes emportées par une fièvre qui  a tué une bonne partie de la population. Heureusement pour elle, sa grand-mère lui a laissé un héritage hors du commun : une montre qui permet à son esprit de remonter dans le temps tout en étant encore présente physiquement dans le présent. Elle ne peut cependant pas remonter très loin dans le passé. C’est un moyen pour elle d’échapper à toutes les corvées que son statut social lui impose. Seulement, cette montre et son pouvoir deviennent une véritable addiction et Doris s’échappe de plus en plus souvent, de plus en plus loin dans le passé. Va-t-elle se perdre dans sa nostalgie du passé ou parviendra-t-elle à trouver un point d’ancrage dans le présent?

L’univers à la fois steampunk et noble de cette nouvelle m’a énormément plu. On y retrouve des dolls, des holovids mais aussi des ombrelles et des jupons ! :p La plume de l’auteure est très belle et teinte ce récit cuivré de nostalgie, tout en faisant ressentir une foule d’émotions au lecteur. Le récit est également rythmé par les cliquetis des engrenages de la montre, ce que j’ai trouvé original.

La solitude du personnage principale pèse sur le récit. Doris m’a énormément touchée car elle est laissée seule, abandonnée de ceux qui lui sont chers, au milieu de choses précieuses et de serviteurs qui au final n’arrivent pas à combler ce qui lui manque le plus : sa famille. Chacun a une façon différente de gérer sa peine et sa douleur suite à la perte d’êtres chers mais les parents de Doris l’abandonnent littéralement, comme si elle ne valait pas la peine d’être chérie par rapport à ses sœurs mortes, et ça fait vraiment mal au cœur. La nostalgie du passé heureux en famille, avant la maladie et la mort, est présente à chaque instant du texte et lui donne une force émotionnelle importante. Doris a beau essayer d’être forte, à partir du moment où personne ne la soutient, elle se laisse de plus en plus aller. La lettre d’un gentleman vient changer la donne.

L’amour est quand même présent dans ce texte. Au début, j’ai eu peur que tout ne soit qu’une histoire de romance, puisque Doris s’échappe la première fois de la nouvelle dans le passé pour relire la lettre d’un admirateur secret. Heureusement, ce n’est qu’une partie de l’intrigue et cette romance ne prend pas toute la place ! Ça m’a quand même fait plaisir que la protagoniste reçoive sa dose d’amour, qu’elle sache que quelqu’un l’aime. J’avais personnellement très envie de la prendre dans mes bras et de lui dire que tout allait s’arranger.

Extrait

« La jeune fille titilla un nouveau cran, avide de faire cesser le supplice sans pour autant s’y résoudre. A quoi servait de fuir une heure ou deux de cette vie artificielle et inutile? Tôt ou tard, elle serait bien contrainte d’y revenir, de gré ou de force, alors autant essayer d’influer un tant soit peu sur les éléments qu’elle pouvait contrôler, avant qu’ils ne lui échappent. « 

Conclusion

Un très beau texte, rempli d’émotions et animé par une très jolie plume. Le cliquetis de la montre donne le rythme du récit et amène inéluctablement à sa fin. J’ai maintenant hâte de commencer Fragments et Cicatrices de la même auteure qui m’attend dans ma PAL !

coup de coeur

2/17

#FungiLumini


Avez-vous lu ce recueil? Si vous l’avez également, n’hésitez pas à me rejoindre dans ma lecture et à venir en discuter en commentaire ! J’avancerai au rythme d’une nouvelle (et d’une bière ) par semaine 😉

  1. Et depuis, je compte les heures – Geoffrey Legrand

 

Publicités

16 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Montres enchantées (2/17)

  1. Pingback: #34 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (3/17) | Livr'aisons littéraires

  3. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (4/17) | Livr'aisons littéraires

  4. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (5/17) | Livraisons Littéraires

  5. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (6/17) | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (7/17) | Livraisons Littéraires

  7. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (8/17) | Livraisons Littéraires

  8. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (9/17) | Livraisons Littéraires

  9. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (10/17) | Livraisons Littéraires

  10. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (11/17) | Livraisons Littéraires

  11. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (12/17) | Livraisons Littéraires

  12. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (13/17) | Livraisons Littéraires

  13. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (14/17) | Livraisons Littéraires

  14. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (15/17) | Livraisons Littéraires

  15. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (16/17) | Livraisons Littéraires

  16. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (17/17) | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s