#72 C’est lundi ! Que lisez-vous ?

11885228_1108891765822087_8734220511729122092_n-1

Ce que j’ai lu

51E1E5a-+EL

116825042_o

e6d4d142acd8a6a9ac57fc6606656771ba54da

2234_couv

 

Ce que je lis

Prince-Lestat-et-l-Atlantide

my-little-pony-volume-1

Ce que je lirai

J’espère bien recevoir soit ma commande des éditions du Chat Noir (avec Holomorphose tome 2, Dollhouse tome  1, Pelote d’épingles et Kayla Marchal tome1), soit un des services presse que j’attends ces jours-ci (Toujours L’espoir de la Meute qui n’arrive pas 😦 et Fille de Sang avec Babelio ! ) et donc je verrai en fonction de ce qui arrive en premier !

Et vous ?

Quelles sont vos lectures actuelles ? Que comptez-vous lire par la suite? Dites-le nous en commentaire 🙂


TEXT

Livres et Gourmandises : Bal Masqué (14/16)

Fleurs au creux des ruines

Bonne semaine de lecture !

#FungiLumini

Publicités

Fleurs au creux des ruines

Fleurs-au-creux-des-ruinesTitre : Fleurs au creux des ruines

Auteure : Chloé Chevalier

Éditeur : Les Moutons électriques (collection Hélios)

Genre(s) : fantasy

Nombre de pages : 128

Près des forêts anciennes où chassent les premiers hommes, dans le roc des montagnes, on creuse les fondations des royaumes à venir. On y rêve de concorde, d’arts et d’amour, on y bâtit palais, ponts et destinées. Les siècles passent. Ores vient la fin des temps, le sol tremble, la mer bout, et s’écroulent les cités qu’on croyait éternelles, en une pluie de poussière plus sombre que le jour. Mais des cendres renaît l’espoir, et s’amorce un nouveau cycle. Fleurs au creux des ruines nous conte l’histoire du Demi-Loup.

Lire la suite

Hate – chroniques de la haine

81VeUzEmSNLTitre : Hate – chroniques de la haine

Auteur et illustrateur : Adrian Smith

Éditeur : Glénat

Genre(s) : BD dark fantasy

Nombre de pages : 280

Dans un monde où le soleil gèle et la lune brûle, où les forts dévorent les faibles, un héros improbable va se lever pour affranchir Mère Nature de ses chaînes. Son chemin se trouve dans l’ombre. Ses ennemis sont légion. Son destin est celui d’un libérateur, et sa haine va tout ravager !

Roman graphique quasi muet, Hate – Les Chroniques de la haine est une fable à la démesure épique où le fracas des batailles rangées répond au rugissement des monstres mythologiques. C’est aussi et surtout la dernière pépite du prodige Adrian Smith, auteur phare de la scène jeu de rôle (Warhammer en tête), qui étonne et détonne par un noir et blanc à la beauté étourdissante et des illustrations à la puissance d’évocation sans pareil. Préparez-vous à plonger dans plus de 200 pages d’un spectacle graphique à couper le souffle…

Lire la suite

Nos chemins de travers

Nos-chemins-de-travers-9782290147948-30Titre : Nos Chemins de Travers (tome 1)

Auteure : Georgia Caldera

Éditeur : J’ai Lu

Genre(s) : romance

Nombre de pages : 510

« Je m’étais juré que, s’il ne devait y en avoir qu’une parmi toutes les autres, ce serait elle. Et cependant, ce jour-là… » Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n’a qu’un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu’au jour où Louis décide d’humilier publiquement la jeune femme. Mais un tragique accident va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour. Emma sera-t-elle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l’aider à se relever ?

Lire la suite

A rebrousse-temps

Titre : A rebrousse-temps
Auteur : Philip K. Dick
Editeur : J’ai lu
Genre : Science-fiction
Nombre de pages : 256
Mots-clefs : mort, rajeunir, temps, inversion, complot, religion, résurrection

 

Le cours du temps s’est inversé sur terre. Les morts se réveillent dans leurs tombes, rajeunissent, et finissent par réintégrer une matrice maternelle. Les cigarettes se reconstituent lentement dans les cendriers, et les vêtements sales du matin sont devenus propres le soir venu. Sebastian Hermes dirige un vitarium, une société spécialisée dans le repérage et l’extraction des morts revenus à la vie. Lors d’une mission de routine, il tombe par hasard sur la tombe de l’Anarque Thomas Peak, le célèbre leader religieux. Malheureusement pour Sebastian, cette découverte attise bien des convoitises. Le conseil des Oblits, les Udites, le Vatican : tous veulent mettre la main sur le prophète. Mais dans quel but ?

Mon avis

C’est la première fois que je lis un Philiphe K. Dick et je suis tombée sous le charme… L’univers créé par l’auteur est très riche et l’histoire est vraiment prenante, je pense donc que ce roman peut tout de même faire passer un bon moment aux personnes dont ce n’est pas forcément le genre de prédilection.

Tout d’abord nous sommes confrontés à une temporalité inversée : les naissances n’existent plus, tous les êtres humains semblent rajeunir (ce qui est également une forme de régression) jusqu’à retourner à une matrice et les morts reviennent à la vie, c’est ce que l’auteur a appelé « l’effet Hobart ». Le héros du livre, Sebastian, en a lui-même fait l’expérience et a décidé de faire du retour de morts un véritable business. Ainsi, il monté son Vitarium et avec sa petite équipe, ils guettent les voix dans les cimetières, exhument les corps revenant à la vie, les soignent et les revendent à leurs familles quand cela s’avère possible, ou bien au plus offrant. Mais la concurrence dans ce domaine est rude…

Un jour, dans un cimetière, Sebastian a le pressentiment que quelqu’un d’important va revenir à la vie… Et de fait, l’Anarque Peak, fondateur de la religion des Udites, est sur le point de ressusciter ! Sebastian saute sur cette occasion de voir fleurir son affaire et décide de le déterrer…

L’histoire est assez complexe car elle confronte différents intervenants : une secte, le Vatican, la bibliothèque (qui a pour fonction, dans un monde où tout va à l’envers, de détruire tous les exemplaires d’un livre), la police et le Vitarium de Sebastian…

Beaucoup de sujets pouvant tourner à la polémique y sont abordés sur un ton très léger : le mariage, l’adultère, l’amour, l’éthique commerciale, la mort, la régression, le droit au savoir et à l’instruction, la censure, la religion, le racisme… L’air de rien, ce sont beaucoup de sujets très sérieux qui s’entremêlent dans une histoire digne d’un thriller baignant en pleine science-fiction. Il est difficile de lire ce livre par bribes tellement il est captivant et si l’on prend la peine d’y réfléchir en allant un peu plus loin qu’en suivant simplement l’enchaînement des actions des héros, on y trouve le lieu d’une belle réflexion sur la liberté, la société et les valeurs qui l’animent.

Conclusion

J’ai d’abord voulu lire ce livre car il mettait en scène une distorsion temporelle qui me fascinait. En le lisant j’y ai découvert un outil de réflexion intéressant et des personnages attachants et à la logique qui m’échappait parfois, ce qui m’apportait de jolie surprise au fil des rebondissements qu’ils créaient. Le seul reproche que j’ai à adresser au roman est la manière un peu simplette dont il se termine.

Quoi qu’il en soit, je suis heureuse d’avoir découvert cet auteur et j’ai d’ores et déjà hâte de me plonger dans la lecture d’un autre de ses romans !

#Marty

Naufrages & épaves – chant choral

116825042_oTitre : Naufrages & épaves – chant choral

Auteurs : collectif

Illustrateurs : collectif

Éditeur : éditions des embruns

Genre(s) : recueil de nouvelles et poèmes

Nombre de pages : 162

Voici ce chant choral pour répondre aux sirènes, au hurlement du vent par-dessus celui des marins au désespoir, au claquement des vagues qui affligent les veuves.

Il n’y a pas de beauté sans un soupçon de drame et n’oublions jamais que le plongeur émerveillé qui découvre une épave s’extasie après coup sur une scène de crime.

L’océan meurtrier, c’est le destin des marins qui frappe au mauvais jour.

Pour le souvenir, la nostalgie, mais aussi l’émerveillement aux portes des mausolées, autant de mémoriaux à la gloire des naufragés, terrains de jeux et de rêve de l’enfance, repères de créatures, prétextes de fantasmes et de métamorphoses : autant de couplets d’émotions, le ressac pour refrain.

Hardis matelots, poètes de la mémoire !

Lire la suite

#70 C’est lundi ! Que lisez-vous ?

11885228_1108891765822087_8734220511729122092_n

Après une longue absence sur le blog, me revoici! A part les lectures communes, je n’avais malheureusement pas eu le temps de revenir sur mes lectures sur le blog… Une vie d’adulte, c’est parfois difficile à organiser 😉 Avec une PAL presque aussi haute que moi, il est maintenant temps que je m’y remette…


Ce que j’ai lu

                                     

Je n’ai pas écrit de critique sur « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » car il avait déjà été chroniqué sur le site, ceci dit, c’était mon premier livre sur le développement personnel et j’ai été agréablement surprise!

Concernant « A rebrousse-temps », une chronique suivra bientôt!

Ce que je lis

Ayant beaucoup aimé un des livres de l’auteur, je continue sur ma lancée… Je n’en suis qu’aux premières pages, à suivre!

Ce que je lirai

Je n’avais pas encore lu d’ouvrage de Françoise Giroud et on  m’a vivement conseillé ce livre… C’est le prochain sur ma liste.

Et vous ?

Quelles sont vos lectures actuelles ? Que comptez-vous lire par la suite? Dites-le nous en commentaire 🙂


text

Bonne semaine livresque !

#Marty