Livres et Gourmandises : Montres enchantées (5/17)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Montres enchantées

Éditeur : Éditions du Chat Noir

montres-enchantees_1403707772

Nouvelle : Tourbillon aux Trois Ponts d’or

Auteur : Fabien Clavel

Genre : enquête steampunk

Résumé : L’inspecteur Ragon résout avec l’agent Fredouille une enquête en huis clos.


Bière de la semaine

La bière belge est maintenant classée au patrimoine culturel de l’Unesco ! Un peu de culture en plus chaque semaine en découvrant les spécialités belges 😉 Je vous présente aujourd’hui une bière qui vient de ma région natale : La Corne Triple !

15727114_10155170327318888_3020406227506422699_n

La Corne Triple

La Triple Corne du Bois des Pendus est une grande bière de dégustation de couleur blonde cuivrée. Tout à fait à l’opposé de sa sœur à 5.9% qui est plus désaltérante la triple 10 vous emportera dans un champ de fleur.

Très parfumée, facile à boire, c’est une bière vraiment agréable à découvrir. Sans sucre ni épices ajoutées, elle vous étonnera. Elle titre à 10 % d’alcool.

La légende de Cornélius

 Au XVII siècle vivait un brasseur légendaire nommé Cornelius. Sa grande renommée et sa prospérité lui venaient de l’extraordinaire bière qu’il était seul à brasser et dont il gardait jalousement le secret, au grand dam de tous les brasseurs des alentours. Bien nombreux furent ceux qui tentèrent de l’imiter, mais aucun ne réussit jamais. Malheureusement, un triste jour de février 1636, le vendredi 13, une terrible horde de pillards sanguinaires passa par là et y massacra hommes, femmes et enfants jusqu’à ce qu’il ne reste plus âme qui vive dans la région et alentours. Beaucoup furent pendus aux arbres des bois qui bordaient ce funèbre bain de sang. Fort heureusement, Cornélius réussit à enterrer sa recette secrète au pied d’un grand chêne peu de temps avant de se faire capturer par les sombres mercenaires. L’endroit où la recette gît à présent est toujours un mystère et personne ne réussit jamais à le découvrir… mais c’est depuis ce jour funeste que la forêt où furent pendus les malheureux est hantée par le spectre de Cornélius, qui apparaît avec sa corde encore au cou et qui chuchote inlassablement ces mots : « A quiconque boira de la bière de la Corne du Bois des Pendus en prononçant les paroles suivantes : « GLOIRE A LA CORNE, A CORNELIUS ET A TOUS LES PENDUS DU BOIS, SANTE SANS PITIE » sera accordé la vie éternelle. »


J’étais très contente de retrouver Fabien Clavel pour cette nouvelle. Je l’ai découvert avec Feuillets de Cuivre, qui avait été un gros coup de cœur ! Quand j’ai lu les premières lignes de la nouvelle, j’étais enchantée de retrouver l’inspecteur Ragon pour une nouvelle enquête basée sur la littérature et les livres. J’ai cependant très vite été déçue, puisqu’il ne s’agissait en fait pas de nouveau contenu, mais bien d’un des chapitres de Feuillets de Cuivre, qui, je suppose, a été publié sous format de nouvelle en premier lieu et qui s’est ensuite greffé à d’autres chapitres pour former le magnifique ouvrage Feuillets de Cuivre.

Après, cela n’enlève rien aux qualités du texte ! On sent que l’auteur a une culture générale et surtout littéraire incroyable et qu’il aime jouer avec son lecteur en lui laissant des indices sur le coupable sans pour autant en révéler trop. Sa plume est fine et incisive, elle ne laisse rien au hasard. C’est au lecteur d’arriver à décrypter le texte avant la fin de l’enquête ou de découvrir avec les autres le fin mot de l’histoire au terme du récit.

L’inspecteur Ragon, un agent de policier obèse, a la particularité de résoudre ses affaires en se basant sur les livres présents sur les scènes de crime/ dans les lieux qu’il visite pour l’enquête. L’affaire du jour, qu’il va mener avec l’agent Fredouille, est un peu différente : il  veut tester son nouveau coéquipier et décide de la mener en huis clos ! Seulement, les deux policiers se rendent vite compte qu’ils n’ont plus le choix : quelque chose les empêche de sortir de la pièce et seule la résolution de l’affaire leur permettra de sortir.

Cette petite nouvelle, très bien écrite, est une bonne introduction à l’univers de l’inspecteur Ragon et une excellente mise en bouche pour qui se tâterait à commencer Feuillets de Cuivre. Le steampunk y est présent non seulement dans les descriptions des lieux, mais aussi dans les œuvres littéraires citées pour résoudre l’enquête. Une touche de surnaturel flotte dans le récit, lui donnant un cachet mystérieux qui ajoute à son charme.

Extrait

 » – Vous êtes allé directement vers les livres, reconstitua Fredouille. J’en déduis que c’est là que vous comptez trouver vos indices.

– Effectivement. Une bibliothèque, c’est une âme de cuir et de papier. Il n’y a pas meilleur moyen pour fouiller dans les tréfonds d’une psyché que de jeter un œil aux ouvrages qui la composent. La sélection, le rangement, le contenu, même la qualité de la reliure : tous les détails sont importants. Me croiriez-vous si je vous disais que j’ai résolu toutes mes enquêtes à partir de livres? »

Conclusion

Passé la déception d’un contenu que je connaissais déjà, j’étais finalement contente de retrouver l’inspecteur Ragon et l’agent Fredouille pour cette enquête. Le récit est passionnant, intrigant et truffé de petites références culturelles qu’il nous faut décrypter. Un plaisir à (re)lire !

extra1

5/17

#FungiLumini


Avez-vous lu ce recueil? Si vous l’avez également, n’hésitez pas à me rejoindre dans ma lecture et à venir en discuter en commentaire ! J’avancerai au rythme d’une nouvelle (et d’une bière ) par semaine 😉

  1. Et depuis, je compte les heures – Geoffrey Legrand
  2. Comment meurent les fantômes – Sophie Dabat
  3. Le Toquant – Clémence Godefroy
  4. Allergène – Hélène Duc
Publicités

12 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Montres enchantées (5/17)

  1. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (6/17) | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (7/17) | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (8/17) | Livraisons Littéraires

  4. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (9/17) | Livraisons Littéraires

  5. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (10/17) | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (11/17) | Livraisons Littéraires

  7. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (12/17) | Livraisons Littéraires

  8. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (13/17) | Livraisons Littéraires

  9. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (14/17) | Livraisons Littéraires

  10. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (15/17) | Livraisons Littéraires

  11. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (16/17) | Livraisons Littéraires

  12. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (17/17) | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s