Livres et Gourmandises : Montres enchantées (6/17)

6Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Montres enchantées

Éditeur : Éditions du Chat Noir

montres-enchantees_1403707772

Nouvelle : The Pink Tea Time Club

Auteure : Cécile Guillot

Genre : steampunk

Résumé : Lottie entreprend une chasse aux monstres pour venger son chien.


Bière de la semaine

La bière belge est maintenant classée au patrimoine culturel de l’Unesco ! Un peu de culture en plus chaque semaine en découvrant les spécialités belges 😉

DSC00015 (3).JPG

La Kwak

A l’époque de Napoléon, Pauwel Kwak était brasseur et propriétaire de l’auberge ‘De Hoorn’ (Le Cor) dans la région de Termonde. Chaque jour, des diligences faisaient une pause dans cet établissement. Mais, à cette époque, les cochers ne pouvaient pas abandonner leur attelage pour étancher leur soif en compagnie des passagers. L’aubergiste inventif a donc fait souffler un verre Kwak spécial pouvant être accroché à la diligence. Les cochers avaient ainsi toujours leur bière Kwak à portée de main.

Aujourd’hui, la Kwak est l’une des rares bières belges historiques restantes et elle est toujours servie dans son verre Kwak d’origine par respect de la tradition. Reconnaissable, spécialet tout aussi unique que la saveur de la bière même.

Admirez: la Kwak se distingue par une couleur ambrée claire et profonde et un col de mousse consistant, de couleur crème. Le bois blanc du support du verre offre un beau contraste avec la bière.

Humez: vous sentirez un arôme délicatement fruité et malté, au caractère légèrement épicé (coriandre, houblon). Ensuite, vous découvrirez des arômes quelque peu terreux et très subtils de bananes et peut-être aussi un soupçon d’ananas ou de mangue en arrière-plan.

Dégustez: découvrez une amorce très douce, fruitée, une fermeté rappelant celle du nougat, un caractère légèrement épicé aux touches de réglisse, qui évolue vers une fin de bouche rappelant la saveur de la banane caramélisée. L’amertume reste toujours en arrière-plan, mais elle ressort agréablement à la fin.

Volume d’alcool: 8,1%


the-pink-tea-time-club-episode-04-ombrelles-et-embruns-542315

Cette semaine comme la précédente, j’avais malheureusement déjà lu la nouvelle, ce qui m’a un peu déçue. Il s’agit du premier épisode du feuilleton numérique The Pink Tea Time Club, qui est maintenant également sorti en format papier. En voyant le titre du texte, j’espérais bien retrouver le monde steampunk mignon de Lottie et ses amis, mais j’avais espéré que ça serait une nouvelle inédite de l’univers et pas un épisode déjà publié. Dommage, mais ça m’a fait plaisir quand même de retrouver pour un court moment le début de ce roman qui m’avait énormément plu !

Lottie est une jeune femme de la bourgeoisie qui n’en fait qu’à sa tête. Alors que Vivian, sa sœur, vient de se marier, Lottie refuse ne serait-ce que d’envisager la présence d’un conjoint et ne jure que par son chien, Pink Princess. Quand celui-ci se fait attaquer, puis enlever par un tentacule géant sorti d’une faille dimensionnelle, Lottie n’hésite pas et s’engage avec Elijah Rabbit – un horloger de l’occulte-, sa sœur et sa meilleure amie à venger son animal adoré.

J’aime toujours autant la plume douce et délicate de Cécile Guillot. Elle arrive à nous proposer un univers à la fois monstrueux – avec notamment des attaques de créatures horribles d’autres dimensions – et mignon. Son monde steampunk est frais et léger. On y retrouve les éléments de l’époque victorienne à Londres, mais il n’est ici pas question de mécanique au sens strict, mais plutôt de surnaturel, de magie. Elijah l’horloger manipule ses montres avec habileté, mais ce n’est pas seulement son expertise qui fait qu’elles fonctionnent si bien, mais aussi le fait qu’elles sont enchantées.

J’adore la protagoniste de cette nouvelle. Lottie aime les belles robes et tout ce qui est rose et mignon. Elle est insouciante et naïve et c’est ce qui fait son charme. Elle veut absolument venger son chien, mais au moment de l’action, n’arrive pas à contrôler ses émois de jeune demoiselle et n’aide pas du tout, bien au contraire.

Petit détail qui m’a plu : des petites références à la culture littéraire sont disséminées dans le texte, notamment avec Elijah Rabbit qui dit « Je suis en retard ! En retard ! En retard » ou encore avec l’apparition discrète, mais essentielle de James Barrie, l’auteur de Peter Pan 🙂 (et celle du petit poulpe 😀 ).

Extrait

« Le cœur de la demoiselle sembla défaillir quand elle vit un énorme tentacule en sortir et se saisir de Pink Princess qui gémissait en essayant de se libérer. Comble de la scène, le jeune homme qui n’aurait pas dû manquer d’intervenir en parfait gentleman paraissait s’activer sur une grosse montre démodée alors qu’une créature cauchemardesque s’en prenait à son bébé ! »

Conclusion

J’adore l’univers cute steampunk du Pink Tea Time Club, et même si j’avais déjà lu ce texte, ça m’a fait très plaisir de m’y replonger ! Ça m’a rappelé à quel point j’aimais l’héroïne au caractère bien trempé et la plume de Cécile ! 🙂

extra1

6/17

#FungiLumini


Avez-vous lu ce recueil? Si vous l’avez également, n’hésitez pas à me rejoindre dans ma lecture et à venir en discuter en commentaire ! J’avancerai au rythme d’une nouvelle (et d’une bière ) par semaine 😉

  1. Et depuis, je compte les heures – Geoffrey Legrand
  2. Comment meurent les fantômes – Sophie Dabat
  3. Le Toquant – Clémence Godefroy
  4. Allergène – Hélène Duc
  5. Tourbillon aux Trois Ponts d’Or – Fabien Clavel
Advertisements

12 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Montres enchantées (6/17)

  1. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (7/17) | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (8/17) | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (9/17) | Livraisons Littéraires

  4. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (10/17) | Livraisons Littéraires

  5. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (11/17) | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (12/17) | Livraisons Littéraires

  7. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (13/17) | Livraisons Littéraires

  8. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (14/17) | Livraisons Littéraires

  9. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (15/17) | Livraisons Littéraires

  10. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (16/17) | Livraisons Littéraires

  11. Pingback: Foire du Livre de Bruxelles 2017 | Livraisons Littéraires

  12. Pingback: Livres et Gourmandises : Montres enchantées (17/17) | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s