Livres et Gourmandises : Bal Masqué (16/16)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Bal Masqué

Éditeur : éditions du Chat Noir

Illustration de couverture : Marcela Bolivar

bal-masqué

Nouvelle : Minuit démasquée

Auteure : Mélanie Fazi

Résumé : Un lieu essaie de se remettre d’un événement traumatique.


Bière de la semaine

La bière belge est maintenant classée au patrimoine culturel de l’Unesco ! Un peu de culture en plus chaque semaine en découvrant les spécialités belges 😉

DSC00079

Leffe Royale Cascade IPA

Pour un maître-brasseur, il n’y a pas plus précieux que le houblon. Il détermine toute la personnalité de la bière. Caractère, goût, couleur. Sa sélection est essentielle et ne peut se faire qu’avec beaucoup de savoir et de précision. Quand Charles Nouwen a créé la gamme Leffe Royale, son ambition était de concevoir des bières d’exception aux caractères aussi uniques que particuliers. Après avoir parcouru le monde entier pour aller à la rencontre des meilleurs cultivateurs de houblons, il a sélectionné trois variétés. Le Cascade est l’une d’elles. Un houblon de prestige cultivé dans les Cascade Mountains aux États-Unis. Inédite de par son processus de brassage, cette bière blonde a toute la saveur d’une véritable IPA tant appréciée des connaisseurs. Pour lui donner son tempérament vif, sa fraîcheur et ses notes d’agrumes (citron et pamplemousse jaune).

FRAÎCHEUR INTENSE ET NOTES D’AGRUMES
7.5%

La Leffe Royale Cascade se démarque par son caractère vif, sa fraîcheur intense et ses notes d’agrumes délicates (citron et pamplemousse jaune). Houblonnée à cru, cette bière à la robe dorée est une véritable IPA, (une «Indian Pale Ale» est une bière à forte teneur en houblon) de connaisseurs. Pour apprécier tout le savoir-faire de notre maître-brasseur, dégustez la Cascade IPA dans son verre calice de Leffe Royale.

 


J’ai déjà beaucoup entendu le nom de Mélanie Fazi et son recueil de nouvelles Le jardin des silences attend d’ailleurs dans ma PAL depuis un petit, mais c’est la première fois que je lisais un de ses textes. Elle a choisi un thème fort pour cette nouvelle, alors que les attentats du Bataclan restent encore gravés dans nos mémoires. Les éditions du Chat Noir ont eu raison de terminer le recueil avec ce texte, qui laisse une empreinte forte sur le lecteur.

Un événement traumatisant a lieu dans un bar en périphérie de Paris. Rokia, une habituée du Minuit Cinq, n’était pas là le soir du drame, mais est particulièrement touchée par la tragédie. Elle décide de venir à aide au tenancier, qui au fil du temps est devenu son ami, en lui proposant ses services. En effet, les réparations que le propriétaire fait semblent sans effet, et elle propose donc un rituel pour apaiser les lieux. Parviendra-t-elle à rendre à ce bar sa joie de vivre ou est-il destiné à dépérir?

Pendant la première moitié de la nouvelle, l’étrange rituel organisé par la protagoniste se prépare. On ne sait pas vraiment de quoi il s’agit. On en apprend également plus sur le drame qui s’est joué dans le bar et comment il a affecté, non seulement les gens présents ce soir-là, mais également les habitués. Pas mal de choses sont remises en question : c’est dans des moments pareils qu’on se dit qu’il faut vivre chaque instant comme le dernier, car tout peut s’arrêter très vite. Malgré l’ambiance de fête que la nouvelle tente d’instaurer, on sent une ombre qui pèse sur les festivités. Le ton est faussement plein d’entrain, alors que des choses très importantes sont sur le point de se dérouler. Diverses émotions traversent cette nouvelle : la tristesse pour les morts, la colère contre l’injustice, la volonté de continuer malgré tout à vivre.

La seconde moitié de la nouvelle raconte le rituel : en quoi il consiste, ce qui s’y déroule. Une sorte de psychanalyse où chaque partie exprime son ressenti sur l’événement qui a eu lieu. Encore beaucoup d’émotions traversent les protagonistes, mais aussi le lecteur. Beaucoup de réflexions aussi sur l’après. Le Minuit Cinq était un lieu de fête, de joie, de rassemblement. Quelle est son identité maintenant qu’une tragédie s’y est déroulée? Peut-on réellement y retourner sans penser à ce qui s’y est passé?

Rokia, la protagoniste a un talent particulier, que je n’ai pas envie de vous spoiler, mais dont je n’avais jamais entendu parler, et j’ai donc beaucoup aimé savoir comment fonctionnait son don. Le deuxième personnage principal, Catherine, amie de Rokia, est aussi fascinant dans la première partie de la nouvelle que dans la deuxième. Le bal masqué semble plutôt anecdotique dans ce récit, mais prend une part beaucoup plus importante vers la fin !

Extrait

« Noir sur rouge, seul mon masque est blanc. Ce masque-là, celui que j’aurais dû porter le soir de l’autre bal si je ne m’étais pas défilée, si j’étais venue, si j’avais dansé et bu, si je m’étais trouvée là quand ils sont entrés… « 

Conclusion

Un texte prenant, qui fait ressentir énormément d’émotions diverses et qui m’a donné des frissons. Au final, cette nouvelle nous donne des pistes de réflexion sur comment réapprendre à vivre et à faire vivre les lieux qui ont vécu un drame. Une nouvelle très forte et très différente de ce qu’on a déjà vu dans le recueil !

extra1

Nouvelle 16/16

#FungiLumini


J’ai pris énormément de plaisir à lire ce recueil ! Alors que je pensais que le thème du bal serait exploité de façon assez similaire, les auteurs ont su m’étonner, inventant des univers incroyables et m’emmenant dans des fêtes magiques, totalement improbables. J’ai aussi beaucoup aimé découvrir la plume de nouveaux auteurs, à qui les éditions du Chat Noir ont laissé leur chance, mais aussi retrouver des anciens qui ne m’ont pas déçu ! Un très bon recueil que je recommande grandement !

12341510_10207042398671215_207821305737772427_n

Le sang te va si bien

Lacrimosa 

Têtes de Tigre

Là où danse le jour

Les douze invités

extra1

L’Orchidée Rouge

Les larmes de Lucrèce

Le Maître des Masques

Le Grand Froid

Les Yeux du Corbeau

Belle Rose Porporine

Sans que rien manque au monde 

Minuit démasquée

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

Bal de Brume

En trois exemplaires

Le Masque de la Mort noire

Petit bonus : j’avais hésité à tenter ma chance pour ce recueil, mais je n’ai pas réussi à écrire une nouvelle que je trouvais assez satisfaisante pour être soumise. J’avais cependant écrit une nouvelle sur un bal pour l’Académie de l’imaginaire, et qui sera normalement publiée sous peu 🙂 Voici le lien si vous avez un peu de temps de lecture 🙂

4 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Bal Masqué (16/16)

  1. Pingback: #74 C’est lundi! Que lisez-vous? | Livraisons Littéraires

  2. Pour ma part, j’avoue avoir eu un vrai coup de cœur pour cette nouvelle – qui est pourtant bien éloignée du type de texte auquel j’adhère. Mais je trouve que l’écriture en est merveilleusement bien maîtrisée, que le récit est original et marquant, avec entre autres ce parallèle avec l’actualité que tu soulèves. C’était aussi pour moi ma première découverte de Mélanie Fazi : j’ai essayé depuis de lire certaines nouvelles de « Notre-Dame des écailles », mais je n’y ai pas retrouvé la force de cette nouvelle-ci.
    Merci de tous tes avis sur cette anthologie, en tout cas !

    J'aime

  3. Pingback: Throwback Thursday Livresque #41 – Les livres de Rose

  4. Pingback: Nous qui n’existons pas | Livraisons Littéraires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s