Livres et Gourmandises : Bal Masqué (3/16)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Bal Masqué

Éditeur : éditions du Chat Noir

Illustration de couverture : Marcela Bolivar

bal-masqué

Nouvelle : Le sang te va si bien

Auteure : Marianne Stern

Résumé : une jeune fille rejetée de tous croise la route d’un étrange garçon la nuit de Walpurgis.


Bière de la semaine

La bière belge est maintenant classée au patrimoine culturel de l’Unesco ! Un peu de culture en plus chaque semaine en découvrant les spécialités belges 😉

DSC00079

La Chouffe

« Les lutins de La Vallée des Fées apprécient particulièrement cette bière dorée. LA CHOUFFE, avec son goût légèrement houblonné, ses notes de coriandre fraîche et ses accents fruités, semble être le breuvage à l’origine de leur joie de vivre. C’est du moins ce que ces êtres espiègles racontent à chaque fois que l’envie de se désaltérer se fait sentir. De génération en génération, ils ont jalousement préservé leur secret. Jusqu’au jour, ou pour sceller leur amitié avec les hommes, ils leur soufflèrent la recette à l’oreille. Parmi les légendes de cette merveilleuse contrée de l’Ardenne belge, l’histoire de LA CHOUFFE est celle qui mérite d’être la plus largement partagée. »

8% vol./  alc.


J’ai découvert Marianne Stern avec son livre Les Chroniques d’Oakwood et c’est donc avec grand plaisir que je me suis aperçue que cette nouvelle se déroulait dans le même univers ! Pas de panique pour ceux qui ne l’ont pas lu : comme son titre l’indique, ce roman se compose de petites chroniques de village qui forment une fresque historique, mais qui ne sont pas reliées à part par l’endroit où elles se déroulent et parfois par des personnages récurrents. Il n’y a donc pas besoin d’avoir lu le roman pour apprécier cette nouvelle !

L’histoire commence avec le Père Irwin, curé de la paroisse, qui se flagelle. Il se prépare ensuite avec quelques volontaires à surveiller le village durant la nuit de Walpurgis, moment de l’année où les démons apparaissent et tentent de pervertir les âmes faibles. Un grand bal a lieu sur la place, où les gens sont déguisés, portent des masques pour ne pas se montrer au Malin et dansent sans arrêt pour contrer le Diable. Emily aurait voulu se mêler aux festivités, mais elle est rejetée par les jeunes du village, et surtout par Elaine la cheffe du groupe. Elle se réfugie dans le cimetière après que les jeunes lui aient arraché son masque et l’aient traînée dans la boue. Elle va y faire une rencontre qui va changer le cours de son existence.

J’avais adoré Les Chroniques d’Oakwood : un subtil mélange de sorcellerie, d’histoires du quotidien et de secrets, rédigé avec soin et poésie. J’ai retrouvé cette ambiance particulière qu’avait ce village. Un endroit où la magie est présente mais proscrite, et où chaque action peut entraîner une chasse aux sorcières. Le bal masqué que l’auteur nous présente ici est tout sauf élégant et raffiné. Les villageois portent des masques pour s’enlaidir et cacher leur visage au démon. Les rythmes sont primitifs, les danses sauvages, les gens ivres d’alcool et de tension. Il y a une force brute, une électricité dans l’air qui anime les corps. La fête porte une aura mystique, presque démoniaque.

Cela fait quand même un petit temps que j’ai lu Les Chroniques d’Oakwood, et je ne me souviens donc pas bien de tous les personnages qui nous avaient déjà été présentés. Plusieurs des prénoms évoqués me rappelaient de vagues souvenirs, qui font écho au roman. J’ai trouvé le personnage d’Emily fascinant. Notre protagoniste est une jeune femme très solitaire. Elle a une tache de naissance sur le visage et une situation familiale qui font d’elle une paria. Elle s’invente un monde rien que pour elle pour éviter d’être confrontée à la réalité. Elle trouve injuste d’être traitée ainsi pour des faits qui ne sont pas de son ressort. C’est ce sentiment d’injustice qui va guider ses actions en cette soirée de Walpurgis. Au final, qu’a-t-elle à perdre, puisque les gens lui refusent la moindre considération? Ce personnage m’a un peu rappelé Carrie de Stephen King, mais version ancien temps.

Dernière petite chose : attention aux âmes sensibles, une scène de la nouvelle est particulièrement sanglante ! (Pour mon plus grand plaisir 😀 )

Extrait

« N’importe quelle autre personne en possession de tous ses esprits aurait détalé ou hurlé au monstre. Emily, pourtant, ne bougea pas d’un pouce. Les histoires sordides de fantômes, de cadavres et d’assassins ne l’intimidaient plus depuis longtemps, depuis le jour où elle avait décidé de vivre dans ses rêves pour échapper à sa triste réalité. »

Conclusion

J’ai adoré retrouver cet univers que m’avait tant plu il y a quelques années. Une nouvelle que les anciens et nouveaux lecteurs de Marianne Stern apprécieront. Un texte empreint d’ancienne magie, de rythmes primitifs et de ressentiments. Une plume poétique qui monte l’intensité du texte petit à petit pour atteindre un pic de violence et d’ivresse. Un coup de cœur pour ce retour à Oakwood !

coup de coeur

Nouvelle 3/16

#FungiLumini


Avez-vous lu ce recueil? Si vous l’avez également, n’hésitez pas à me rejoindre dans ma lecture et à venir en discuter en commentaire ! J’avancerai au rythme d’une nouvelle (et d’une bière ) par semaine 😉

  1. Bal de Brume – Estelle Faye
  2. L’Orchidée Rouge – Maude Elyther
Publicités

14 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Bal Masqué (3/16)

  1. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (4/16) | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (5/16) | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (6/16) | Livraisons Littéraires

  4. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (7/16) | Livraisons Littéraires

  5. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (8/16) | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (9/16) | Livraisons Littéraires

  7. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (10/16) | Livraisons Littéraires

  8. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (11/16) | Livraisons Littéraires

  9. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (12/16) | Livraisons Littéraires

  10. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (13/16) | Livraisons Littéraires

  11. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (14/16) | Livraisons Littéraires

  12. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (15/16) | Livraisons Littéraires

  13. Pingback: Livres et Gourmandises : Bal Masqué (16/16) | Livraisons Littéraires

  14. Pingback: Les Halliennales 2017 | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s