Elvira Time² -Jail Time

elvira-time,-tome-2---jail-time-643225Titre : Elvira Time² – Jail Time

Auteur : Mathieu Guibé

Illustratrice : Diane Özdamar

Éditeur : éditions du chat noir

Genre(s) : bit-lit

Nombre de pages : 220

Mots-clés : lycée, vampire, prison, poulpe, humour

Pour certains, le lycée, c’est l’enfer. Pour moi, la situation s’est pourtant considérablement améliorée depuis que Ludwig, le savant fou prépubère, m’invente des armes sur mesure pour embrocher du vampire pendant que Belinda, sous les traits de ma prétendue avocate, me permet de toucher la prime de mes exécutions, avant ma majorité.

Mais bien entendu, il a fallu que les politiques s’en mêlent : je n’ai certainement pas besoin d’une réorientation gouvernementale quant à l’intégration des Tolérés. Ma bienveillante croisade anti-raclures multicentenaires dans les couloirs du bahut va être bien plus hard, s’il m’est dorénavant interdit d’exploser un ou deux de ces petits vampires à collier.

Dénuée de la fibre patriotique, née pour zoner du mauvais côté de la légalité, d’aucuns disent que je suis à deux doigts de verser dans le crime, ce qui se traduit maintenant par verser du sang de Toléré. Il faut bien l’admettre, ces gens sont loin d’avoir tort…

Mon avis

J’ai découvert Mathieu Guibé avec ses romans mélancoliques à influence gothique, textes que j’ai adorés (« Even dead things feel your love » ou encore « À un sanglot de moi, tu reposes »). J’avais donc une certaine appréhension en commençant la série Elvira Time, dans un style totalement décalé et très différent de ce que je connaissais de l’auteur. Je n’ai cependant pas été déçue, bien au contraire !

Pour ceux qui n’ont pas lu le tome 1 (Elvira Time – Dead Time) 

Elvira pourrait être une lycéenne comme les autres si son style de punkette et sa passion pour la chasse aux vampires ne la rendait pas si…étrange. Accompagnée de Jericho, Ludwig et Belinda, elle tente de déjouer un complot vampirique dont elle devient rapidement la cible principale.

Buffy peut aller se rhabiller et Angel a intérêt à faire attention à ses crocs ! Elvira n’éprouve aucune pitié et dégaine le pieu plus vite que son ombre. Un récit plein de rebondissements, de vampestérone et d’humour ! Mention spéciale pour les illustrations d’Élodie Marze 🙂


Dans ce tome deux, Elvira – chasseuse de vampire asociale et un peu psychopathe – traque toujours les suceurs de sang accompagnée de sa fine équipe. Leur tâche se complique lorsque l’état promulgue une loi encourageant l’emploi dans la fonction publique de Tolérés (vampires ayant accepté de boire du sang animal et de porter des colliers qui explosent s’ils se nourrissent de sang humain). Elvira n’apprécie guère d’avoir un vampire comme professeur et de ne pas pouvoir lui planter un pieu dans la poitrine, surtout quand des meurtres se succèdent au lycée Lincoln. Qui est le coupable? Tous les indices semblent pointer Elvira du doigt. Heureusement, la W-Pyr Killer peut compter sur l’Elvigang pour l’aider à résoudre ce mystère !

Il faut que je vous parle d’Elvira. Déjà, elle a un style d’enfer : sa chevelure rasée sur le côté, sa mèche blanche, son tatouage, ses vêtements d’inspiration punk-goth font d’elle une protagoniste super badass. Ensuite, son caractère bien trempé et sa propension à recourir à un vocabulaire fleuri voire à la violence comme moyen de communication en font une héroïne totalement anti-conformiste. Elle prend des décisions sans réfléchir aux conséquences. On l’aime pour ses prises d’initiatives inattendues et on la déteste pour exactement la même raison. :p Peu de romans peuvent se targuer d’avoir un personnage principal détestable que le lecteur apprécie autant.

Les personnages sont clichés à outrance, mais c’est pour ça qu’on les aime ! Belinda, le moulin à paroles, est aussi exaspérante qu’elle est douée en déguisements. Ludwig, l’intello geek binoclard, ne pense qu’à préserver et améliorer son capital intellectuel. On retrouve également des scènes typiquement américaines. Le prologue du livre, par exemple, emmène le lecteur assister à un match de basket avec son lot de pom-pom girls et de supporters hystériques, le tout surmédiatisé.

Ce qui fait aussi sortir ce roman du lot, c’est son humour sans limites – de l’humour (comique, noir, absurde), des jeux de mots, des références et des parodies. Chaque lecteur y trouve son compte. Films, séries, musique : tout y passe mais rien n’en ressort indemne. Le nom des chapitres à lui seul fait sourire : « Therharpie », « La mièvre du samedi noir » ou encore « Alimentaire, mon cher Watson ». En bref, j’ai ri de la première à la dernière page. Bonne humeur garantie !

DSC00010

Un autre point positif est la présence des illustrations noir et blanc de Diane Özdamar, qui ponctuent tout le récit. L’illustratrice a fait un super travail en retranscrivant l’univers et les personnages de la série. D’ailleurs, la couverture de ce tome deux dans les tons rouille (ou sang séché? :p ) est juste magnifique !

Citations

« – Mon père… Il est mort…

– Bienvenue au club, sweetie. Tu verras, ça ne passe pas du tout avec le temps.

– Tu l’as tué…, lâcha-t-elle avant de s’évanouir dans la flaque et les fragments d’os répandus à ses pieds. »

 

« – Objection, votre Horreur ! m’offusquai-je

– C’est votre Honneur, Miss Time !

– Si vous dites ça, c’est que vous ne vous êtes pas regardé depuis longtemps dans un miroir. »

Conclusion

Ce deuxième tome explosif est aussi génial que le premier et j’en recommande vivement la lecture ! Une héroïne déjantée, du sang, du surnaturel, du suspense et de l’humour à gogo, que demander de plus pour passer un super moment de lecture ? Avec Elvira, les vampires n’ont qu’à bien se tenir !

extra1

#FungiLumini

Bonus

La nouvelle bonus « Fifty Shades of Graves » tirée du feuilleton « Dentiers vs Zombies » vous fera découvrir le Zom-BDSM. Je n’en dis pas plus 😀

Si vous achetez un des tomes d’Elvira Time sur le site de la maison d’édition, ou en salon, vous recevez un set de 5 marque-pages à l’effigie des héros de la série !

12823331_606699122810713_7445916269955453281_o

Publicités

6 réflexions sur “Elvira Time² -Jail Time

  1. Pingback: #05 – C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: A-Z Challenge | Livr'aisons littéraires

  3. Pingback: Les Imaginales 2016 | Livr'aisons littéraires

  4. Pingback: Valjoly’maginaire 2016 | Livr'aisons littéraires

  5. Pingback: Un an ! Joyeux anniversaire !  | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Gregory Sand – tome 1 : Le Gardien des Rêves | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s