Ce dont rêvent les ombres

ALONSO, Ce dont rêventTitre : Ce dont rêvent les ombres

Auteure : Hilda Alonso

Éditeur : éditions du Chat Noir

Genre(s) : Dark Fantasy merveilleux

Nombre de pages : 232

Mots-clés : mort, fée, rebouteuse, voyage, magie, maternité

Blessée en secourant une fée, Ménehould se voit soignée par Éponine, la rebouteuse du village. Quelques mois plus tard, la paysanne rétablie donne naissance à Deirdre, une étrange enfant, miracle pour certains, menace pour d’autres…
Sa précieuse fille assassinée, Ménehould bascule alors dans la folie, devenant un danger pour elle et les autres.
Pour l’aider à faire son deuil, Éponine entreprend avec elle un périple inattendu, une odyssée parsemée d’obstacles, de créatures fantastiques et de rencontres, qui bouleversera le cours même de la vie.

Mon avis

Je ne connaissais pas Hilda Alonso quand j’ai précommandé ce livre, mais la magnifique couverture de Diane Özdamar ainsi que le titre sombre et mystérieux de ce livre m’ont donné envie de tenter l’aventure. J’ai reçu ce livre dans la box Chat Noir – 5ème anniversaire !

Ménehould ne sait pas avoir d’enfant. Le jour où elle sauve une fée, elle se retrouve miraculeusement enceinte. Sa fille, prénommée Deirdre, devient son plus précieux trésor mais les gens de son entourage voit d’un mauvais œil cette naissance inexplicable. Deirdre grandit au sein de la communauté, couvée d’amour maternel. Un jour cependant, un drame arrive et la petite fille s’éteint. Éponine, la rebouteuse du village, va alors entreprendre un périlleux voyage, emmenant la mère et la fille au-delà du monde connu, à la rencontre de créatures fabuleuses et d’endroits magiques. Leur cortège va s’étoffer au fil des événements. Les rencontres qu’ils vont faire sur leur chemin font les bouleverser, leur faire découvrir leur nature profonde et leur permettre d’avancer dans leur quête impossible.

La première chose qui m’a frappée en commençant ce roman, c’est la magnifique plume de l’auteure ! Son écriture est à la fois douce et délicate, empreinte d’une certaine mélancolie pour les êtres fabuleux et la nature magique qu’elle décrit. Elle peut cependant aussi être dure et noire dans les moments de désespoir, de violence et d’horreur. Elle reste avant tout très poétique. Les descriptions nous plongent dans une ambiance mystique et féerique  mais également sombre et ténébreuse. C’est un livre qu’on voudrait presque déclamer à voix haute, comme dans l’ancienne tradition druidique, tellement la musicalité du texte est forte.

Les personnages du roman sont nombreux, chacun possèdent des caractéristiques particulières qui sont utiles pour la quête à venir. Ces personnages apparaissent et disparaissent du récit, mais chacun a une place bien déterminée dans le cortège. Certains poursuivent le chemin, certains se sacrifient, certains abandonnent la quête, mais tous jouent un rôle essentiel à un moment de l’histoire. Je me suis particulièrement attachée à Éponine qui vient en aide à Ménehould sans vraiment la connaître et sans demander de contre-partie. C’est dans sa nature d’aider les autres même si les gens se méfient toujours d’elle et de ses mystérieux pouvoirs. Elle porte le poids du monde sur ses épaules et toujours parvient à continuer, malgré les difficultés et le désespoir qui l’entourent.

Le monde décrit par l’auteure est au départ proche du nôtre mais  dérive peu à peu vers le merveilleux magique : on y découvre des créatures magiques, des êtres mythologiques, des traditions mystiques, etc. La découverte de cette magie omniprésente imprègne le récit et captive le lecteur.

Attention toutefois que ce livre n’est pas une lecture facile : idéalement, il faut se mettre au calme et s’imprégner de l’ambiance du livre, absorber chaque mot et parfois laisser les phrases reposer pour mieux les saisir. Une lecture envoûtante qu’il faut savourer !

Citations

« L’heure approchait. L’heure vertigineuse, fatidique, inexorable approchait. Bientôt, il partirait, plus seul que jamais. Rien ni personne ne suivrait plus sa trace. Le hululement d’une Vespérale résonna, ne recevant pour toute réponse que son propre écho. Sans doute était-elle, elle aussi, la dernière de sa lignée. La nuit est un peuple qui ne vit jamais en paix et meurt un peu plus à chaque recommencement. »

« Le corps et l’esprit ne sont qu’un. Les Dieux nous ont donné la capacité de disjoindre, de disperser et de rassembler les fibres qui les composent selon notre bon vouloir. Pour vivre en harmonie avec tout ce qui nous entoure, il faut le comprendre, l’observer, l’écouter puis se fondre en lui. Sa mémoire devient alors la nôtre. C’est ainsi que nous déjouons l’ennemi, éloignons secrets et mensonges. Nous ressentons d’un cœur commun, partageons tout, apprenons mutuellement. Nous regardons la couleur et sommes la couleur, nous respirons la fleur et sommes l’effluve, nous écoutons le son et sommes le chant mais notre présence n’a pas plus d’influence sur ce monde que notre absence. »

Conclusion

Je recommande ce roman coup de cœur d’Hilda Alonso, une auteure dont on entendra certainement encore beaucoup parler ! Un monde où se mêlent magie, nature sauvage et créatures fantastiques, une plume poétique et une quête impossible : tous les ingrédients pour une lecture envoûtante dont on ne veut pas voir la fin venir !

coup de coeur

ovni

#FungiLumini

Bonus

Hilda Alonso va sortir le 20 septembre en partenariat avec l’illustratrice Alexandra V. Bach un magnifique artbook, mêlant étrange et poésie ! Si vous voulez un aperçu, vous pouvez consulter la page Facebook du livre ici. Si vous voulez précommander « Le Cabinet de Curiosités », c’est sur le site des éditions du Riez !

12744726_1522299391404910_1994615229046187622_n

Advertisements

4 réflexions sur “Ce dont rêvent les ombres

  1. Pingback: #21 C’es lundi, que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: A-Z Challenge | Livr'aisons littéraires

  3. Pingback: Le Cabinet de Curiosités | Livr'aisons littéraires

  4. Pingback: Perspectives du vide | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s