Croquemitaines – Livre 2

18222698_1386937771395018_3882428368720344908_nTitre : Croquemitaines – Livre 2

Auteur : Mathieu Salvia

Illustrateur : Djet

Éditeur : Glénat Comics

Genre(s) : BD fantastique

Nombre de pages : 128

Passionné de lecture, Elliott a toujours eu une préférence pour les histoires de Croquemitaines, ces créatures monstrueuses qui, la nuit, se cachent dans l’ombre ou sous le lit pour effrayer les petits enfants. Il n’imagine pas à quel point elles vont changer sa vie… Témoin du meurtre sanglant de ses parents, il va découvrir qu’en réalité, les Croquemitaines existent bel et bien et que des codes très précis régissent leur existence. Lorsque l’un des plus puissants d’entre eux, le « Père-la-mort », se met en tête de le protéger, Elliott va se retrouver plongé dans un terrible conflit au cœur d’un univers aussi terrifiant que fascinant et dont il devient l’enjeu principal. Par une sombre nuit orageuse, le destin d’Elliott va s’accomplir…

Mon avis

Une fois que la suite de ce comics que j’avais adoré est sortie, je me suis jetée dessus ! Cette série s’étend sur deux tomes. Le précédent volume se termine avec le Père-la-mort qui se fait attaquer par une volée de corbeaux maléfiques et qui ordonne au chien-loup d’emmener Elliott le plus loin possible. Une course-poursuite se lance alors entre notre trio et les autres croquemitaines, plus agressifs et effrayants qu’auparavant. Le Père-la-mort va chercher de l’aide chez un ancien ami, Grand-Papa-Janvier, mais celui-ci sera-t-il prêt à l’aider après que le Père-la-mort les ait abandonné, lui et les anciens monstres des placards, des années plus tôt?

Alors que le premier tome nous présentait plutôt les personnages et leur histoire, ce second livre est beaucoup plus axé sur l’action et les combats. Le sang et la violence sont présents en puissance. D’ailleurs, la palette de couleurs est assez sombre, le récit se déroulant de nuit dans des endroits lugubres. Le pauvre petit Elliott n’arrête pas de courir pour sauver sa peau, et quand il peut enfin s’arrêter, il doit faire face aux affreux souvenirs qu’il vient de créer. On ne peut que compatir avec ce petit être fragile malmené par le destin, qui doit surmonter de plus en plus de tragédies.

J’aime toujours autant les personnages de ce comics, que ce soit le trio super attachant ou les croquemitaines ennemis. Si Elliott se montre courageux, mais aussi apeuré et perturbé, comme toute personne qui vit une telle expérience devrait l’être, on n’en apprend pas beaucoup plus sur lui. Par contre, j’ai beaucoup aimé le fait que les auteurs aient choisi de développer le passé du Père-la-mort : comment il a été créé, ce qu’il a vécu, pourquoi il a changé avec Elliott (même s’il faut avouer que j’ai malheureusement trouvé cette raison assez faible et peu convaincante au vu l’existence qu’il a menée chez les humains). Un background riche et intéressant !

J’ai retrouvé le travail esthétique original que j’avais adoré dans le premier tome. La taille et la forme des cases varient pour donner des compositions visuelles innovantes. Le fond n’est pas toujours blanc, ce qui donne une ambiance noire au récit. Le trait de l’illustrateur m’épate toujours autant aussi. Un style à part qui transforme les lieux du quotidien en effrayants théâtres de jeux pour croquemitaines assoiffés de petites sœurs.

S’il y a un moment du récit que j’ai trouvé particulièrement inventif et décalé, c’est la scène du combat final. Dans le bâtiment où les protagonistes se trouvent, du sang macule les murs, des bouts de cadavres traînent à même le sol. La police arrive et parcourt les différentes pièces sans rien voir, alors que des combats ont encore lieu sous leurs yeux ! Il y a une collision visuelle entre les deux mondes que seuls nous lecteurs pouvons observer.

Comme dans le précédent volume, un dossier conclut le livre. Il s’agit ici d’un cahier graphique, qui montre les différentes étapes du dessin (du noir et blanc crayonné au rendu final couleur). J’ai trouvé cette partie très intéressante pour démontrer la quantité de travail et de talent nécessaire pour éditer une histoire telle que celle-ci ! Un cahier d’hommages d’autres artistes à l’univers Croquemitaines est aussi proposé.

Citations

1379012

« Le croquemitaine voyage de nuit,
Dans toutes les caves, sous tous les lits,
Il traîne ses guêtres sans aucun bruit,
Prends garde à toi, passé minuit. »

9782344018736_p_10

Conclusion

Une série en deux tomes qui traitent des croquemitaines et du folklore qui leur est associé. Un deuxième tome beaucoup plus axé sur l’action et les combats, mais également beaucoup plus violent et sanglant. Des personnages toujours aussi géniaux et un univers graphique juste incroyable. Un comics que je recommande grandement !

extra1public averti horreur

#FungiLumini

Publicités

2 réflexions sur “Croquemitaines – Livre 2

  1. Pingback: #64 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s