Les tentacules

Titre : Les tentacules

Autrice : Rita Indiana

Illustrateur : ValK

Éditeur : Rue de l’échiquier

Genre(s) : réalisme magique

Nombre de pages : 176

« Dans ce roman inclassable à l’énergie punk, où les époques et les personnages s’entremêlent, vous croiserez les divinités afroantillaises des Caraïbes, les chansons d’ABBA et la musique électro, les boucaniers chasseurs de bétail sauvage, les gravures de Goya et le performance art…
En 2027, dans une République dominicaine marquée par plusieurs catastrophes écologiques, Acilde, adolescente pauvre, est depuis peu la servante d’Esther Escudero, grande prêtresse de la Santería. Elle cherche à vendre illégalement l’anémone que possède sa patronne pour acquérir le Rainbow Bright, une drogue qui lui permettrait de changer de sexe sans intervention chirurgicale. Simultanément, au début des années 2000, Argenis, artiste en perdition, est invité en résidence par un couple de mécènes qui souhaite créer un sanctuaire marin afin de protéger les récifs coralliens de Sosua.
Entre Blade Runner de Ridley Scott et La Tempête de Shakespeare, l’intrigue se déploie comme des tentacules, et part à l’abordage de sujets aussi forts que l’identité sexuelle, les désastres écologiques ou les inégalités sociales, avec, pour ligne d’horizon, une question essentielle : si nous pouvions changer le cours de l’histoire, jusqu’où serions-nous prêts à aller ? »

Lire la suite

Croquemitaines – Livre 2

18222698_1386937771395018_3882428368720344908_nTitre : Croquemitaines – Livre 2

Auteur : Mathieu Salvia

Illustrateur : Djet

Éditeur : Glénat Comics

Genre(s) : BD fantastique

Nombre de pages : 128

Passionné de lecture, Elliott a toujours eu une préférence pour les histoires de Croquemitaines, ces créatures monstrueuses qui, la nuit, se cachent dans l’ombre ou sous le lit pour effrayer les petits enfants. Il n’imagine pas à quel point elles vont changer sa vie… Témoin du meurtre sanglant de ses parents, il va découvrir qu’en réalité, les Croquemitaines existent bel et bien et que des codes très précis régissent leur existence. Lorsque l’un des plus puissants d’entre eux, le « Père-la-mort », se met en tête de le protéger, Elliott va se retrouver plongé dans un terrible conflit au cœur d’un univers aussi terrifiant que fascinant et dont il devient l’enjeu principal. Par une sombre nuit orageuse, le destin d’Elliott va s’accomplir…

Lire la suite

Billy Brouillard – Le petit garçon qui ne croyait plus au père noël

61w-celtoilTitre : Billy Brouillard – Le petit garçon qui ne croyait plus au père noël

Auteur/ dessinateur : Guillaume Bianco

Éditeur : Soleil éditions (Collection Métamorphose)

Genre(s) : bande dessinée fantastique

Nombre de pages : 105

Mots-clés : père noël, croyance, encyclopédie, amulette, chat.

Père Noël, Croquemitaine… : rêve et cauchemar… Billy gardera-t-il la foi ? Le chat de Billy, Brouillard est mort. Et même le Père Noël semble incapable de le ramener à la vie. Comment alors avoir foi en lui… surtout lorsque le jeune garçon découvre un jour, un faux costume de Père Noël, caché dans la chambre de ses parents ? « Le Père Noël » : ne serait-il qu’un subterfuge des adultes afin de discipliner les enfants crédules ? Faut-il malgré tout y croire, afin de ne pas réveiller le mystérieux et terrifiant Croquemitaine ? Vous l’apprendrez en dévorant ce 3e opus, métissage narratif entre bande dessinée, textes illustrés et bestiaires.

Mon avis

En cette période de Noël, je vous propose de découvrir l’album spécial Père Noël de Billy Brouillard. Si vous avez envie de joie, de bonne humeur et de décorations mignonnes de Noël, reposez directement cet album. Fidèle à lui-même, Guillaume Bianco nous propose ici un album sombre, macabre et étrange : tout ce qui m’a fait aimer Billy Brouillard jusqu’à présent ! 🙂

6a0120a864ed46970b0148c6feb81c970c-320wiBilly avait un chat – Tarzan – mais il est mort. Billy demande dans sa lettre au Père Noël que Tarzan soit ressuscité. Le gros bonhomme rouge lui répond que c’est impossible et à partir de ce moment, Billy commence à douter : est-ce que le Père Noël existe vraiment? Billy n’a pas dit son dernier mot et va tenter de ramener Tarzan par lui-même. Il découvre un rituel pour lequel il doit réunir 4 amulettes et qui lui permettra de ramener Tarzan pour 13 minutes afin de lui dire au revoir. Sa quête entre la vie et la mort commence alors…

Ce que j’aime par-dessus tout dans les albums Billy Brouillard, c’est le mélange original entre la vie de tous les jours et l’étrange. Billy est un petit garçon qui a le don de Trouble-Vue qui lui permet de voir ce qu’aucun autre ne voit. Ce tas de feuilles n’est pas juste un tas composé de feuilles, mais bien un fantôme ! Cette grotte n’est pas juste une cavité rocheuse, mais la bouche d’un ogre. Il rencontre de nombreuses créatures fantastiques et arrive toujours à se tirer des pires situations grâce à ses dons magiques. L’auteur se nourrit du folklore et le remanie à sa sauce pour un résultat détonant ! Le Père Noël serait soit un croque-mitaine repenti soit le roi des mers. Les lutins de Noël seraient en fait liés à la légende au masque de la Peste. Chaque aspect de la fête est revisité par Billy Brouillard et sa Trouble-Vue.

L’album comporte trois types de récit qui s’entremêlent pour former un tout fascinant. Il y a tout d’abord les aventures de Billy Brouillard, relatées en noir et blanc avec plusieurs cases par page (souvent au format arrondi). Il y a ensuite les entrées de l’encyclopédie de cryptozoologie de Billy, qui sont des doubles-pages dans les tons vieux parchemin. Billy y fait l’état de ce qu’il a appris sur un thème particulier. Dans cet album, on retrouve notamment le croque-mitaine, la bûche de Noël, la mort, les sirènes, etc. Pour finir, on retrouve des contes et comptines malfaisantes. Ces pages pleines couleur parchemin, avec des illustrations très légèrement colorées, relatent une histoire, souvent triste ou lugubre, de façon poétique.

J’ai apprécié retrouver certains personnages des autres tomes, comme Jeanne la sœur de Billy, Léa la petite fantôme psychopathe ou encore Tarzan, même si c’était sa version zombie. :p J’ai aimé l’enquête de Billy sur la véritable identité du Père Noël ! J’ai beaucoup aimé cet album, mais il avait une touche de tristesse et de mélancolie qui n’était pas présente dans les autres livres de la série que j’ai lu. La mort de Tarzan a profondément bouleversé Billy et cela se ressent dans tout l’ouvrage. Il en devient plus méfiant, plus agressif, comme si quelque chose était brisé au plus profond de lui. La fin est d’ailleurs assez tragique, laissant Billy seul et découragé.

Citations

billy-brouillard-02-le-petit-garcon-qui-ne-croyait-plus-au_2

masquepeste

Conclusion

J’ai adoré me plonger dans cet album sur le Père Noël et découvrir le folklore de cette fête revisité par Guillaume Bianco. Son univers étrange et macabre me fascine et me séduit à chaque fois ! L’alternance de contenus variés apporte beaucoup à ce tome et fait de Billy Brouillard une série unique en son genre. 🙂

extra1

#FungiLumini

Les fées de Cottingley

feesdecottingleyTitre : Les fées de Cottingley

Auteur : Sébastien Perez

Illustratrice : Sophie de la Villefromoit

Éditeur : Soleil éditions (collection Métamorphose)

Genre(s) : beaux-livres/ fantastique merveilleux

Nombre de pages : 152

Mots-clés : guerre, fée, enfance, photographie, croyance.

Oscillant entre mensonge et vérité, cette revisite de la célèbre affaire des Fées de Cottingley offre une vision peu conventionnelle de ces créatures ! Cette affaire fait référence à une légendaire série de cinq photographies qui montre deux fillettes, Elsie Wright et Francès Griffith, en compagnie de fées. Ces images ont jadis attiré l’attention de l’illustre écrivain écossais Sir Arthur Conan Doyle, qui s’en servit pour illustrer plusieurs articles sur le sujet ainsi qu’un livre. Spiritualiste, il mena une enquête passionnée et interpréta ces photographies comme une preuve concrète de la réalité des phénomènes psychiques ; la réaction du public fut vive et les débats houleux entre ceux qui y croyaient et ceux qui n’y croyaient pas se multiplièrent durant des années. Alors que cette affaire demeure encore un mystère, cette magnifique édition illustrée, signée Sébastien Pérez et Sophie de La Villefromoit, raconte l’histoire de Francès, la plus jeune des fillettes, telle qu’elle aurait pu se produire…

Mon avis

Quand j’ai vu les images de promotion de ce livre, j’ai tout de suite adhéré à l’univers graphique de Sophie de la Villefromoit. Je ne connaissais pas du tout l’histoire liée au livre, mais je savais que je prendrais plaisir à parcourir ces pages magnifiquement illustrées. C’est dans le prologue que j’ai découvert le fait réel qui a inspiré ce beau-livre.

Francès part vivre avec sa mère chez sa tante, son oncle et sa cousine Elsie lorsque son père part à la guerre. Elsie refuse l’autorité paternelle et l’imposition d’une religion. Elle croit aux fées et fait des photographies avec Francès pour prouver leur existence. Le doute quant à la véracité de ces images est le point central de l’affaire dont traite ce livre. Ces photographies a eu une portée internationale et Sir Arthur Conan Doyle, auteur renommé notamment pour la série Sherlock Holmes, a rédigé une étude qui affirme que les photos sont vraies. Jusqu’à leur mort, les cousines ont maintenu leur version des faits, du moins pour une partie des images. Les fées existent-elles vraiment? Cet ouvrage va vous donner des indices sur la réponse !

Cet événement réel – qui a poursuivi les deux jeunes filles tout au long de leur vie – est joliment romancé dans ce livre. La narratrice est Francès, qu’on découvre d’abord en Afrique, mais qui doit revenir en France lorsque son père est convoqué par l’armée. L’auteur nous décrit sa vie quotidienne et ses pensées et réflexions de petite fille. Elle a du mal à trouver sa place dans ce nouvel environnement, loin de tout ce qu’elle connaissait et chérissait. Sa cousine est pendant un temps son seul point de repère et elle essaie donc de lui faire plaisir autant que possible, par exemple en faisant les photographies de fées. Des événements étranges, à la limite du surnaturel, surviennent et nous font douter : est-ce que certains passages sont réels ou pas?

Les illustrations du livre sont magnifiques. Il y a un mélange de motifs sur la thème de la nature et d’illustrations des scènes décrites dans le texte. Même si ces images semblent évoquer des représentations de la vie de tous les jours, elles ont aussi une part sombre, inquiétante , qui apparaît dans les ombres et qui donne une sensation d’inquiétante étrangeté au lecteur. Quelle vérité cache ses illustrations? Le style général du livre rappelle l’ancien temps, avec une certaine nostalgie.  Entre les chapitres, on retrouve par exemple des motifs floraux, comme un herbier, arrangés à la mode baroque.

L’auteur raconte en plus de l’histoire de Francès et d’Elsie quelques légendes narrant les destinées tragiques de fées. Ces contes sont illustrés dans un style un peu différent du reste de l’ouvrage, avec une inspiration art nouveau. Les fées des légendes ont souvent un rôle positif : elles sont les gentilles personnes qui viennent aider les gens dans le besoin. Les fées de la réalité semblent bien moins enclines à aider leur prochain par pur altruisme et demandent des compensations sous peine de grands malheurs ! La fin de l’ouvrage laisse le choix d’interprétation au lecteur : croire ou non à l’existence des êtres magiques.

La seule chose que j’ai trouvée dommage est que les photos originales ne sont pas présentées dans l’ouvrage, par exemple dans un petit dossier à la fin ou en annexe du prologue. Question de droits d’auteur? Les photos sont en tout cas facilement trouvables sur internet, je vous en ai mis certaines dans les bonus. 🙂

Citations

« A vingt mètres à peine trônait un if d’une envergure au moins égale à celle de la maison. Il devait être là depuis des milliers d’années. Elle avait maintes fois tenté d’en compter les ramifications, mais jamais elle n’arrivait au même résultat. Son pied se trouvait sur le pâturage voisin. Si bien qu’à cause des buffles, elle n’avait jamais pu s’en approcher et caresser son écorce. Francès s’était souvent imaginé qu’il lui prodiguait des conseils, comme un vieux sage. Elle s’asseyait sur le rebord de l’oriel et le contemplait. Sa présence suffisait à l’apaiser et trouver les solutions à ses problèmes. »

61891_548332618540823_896600211_n.jpg

fees1

Pour feuilleter l’ouvrage : https://www.facebook.com/137814759592613/videos/1362722077101869/

Conclusion

Une très belle version romancée d’un fait réel qui a bouleversé le destin de deux jeunes filles. Une lecture magnifiquement illustrée qui nous fait douter: est-ce que les fées existent? Un très bel ouvrage que je vous recommande !

extra1

#FungiLumini

Bonus

Voici quelques unes des véritables photos des fées de Cottingley qui, je trouve, manquent à cet ouvrage !

69117721

69117727

cottingley5