Hors de contrôle

couv28614128.jpgTitre : Hors de contrôle

Auteure : Georgia Caldera

Éditeur : Pygmalion

Genre(s) : romance érotique

Nombre de pages : 510

Une attitude un brin brutale, un caractère des plus ombrageux, une façon de parler bien à lui, mais incroyablement fascinant… Malgré le fiasco de la soirée de gala, Axel est tout cela, et bien plus encore.
Une seule chose est certaine pour Sonia : elle doit le retrouver. Dans quel but ? Ont-ils toujours un avenir ensemble ? Rien n’est moins sûr…
Et pourtant, c’est ainsi, les papillons refusent de mourir.

Mon avis

Le premier tome, Hors de Question, se terminait de manière assez brutale, avec un suspense insoutenable sur la suite possible ou non d’une relation entre nos deux protagonistes. Pour mon anniversaire, mon compagnon a mis un terme à cette attente en m’offrant la suite tant attendue de cette romance de Georgia Caldera. Et comme d’habitude, les pages se sont enchaînées sans que je voie le temps passer.

Axel vient d’agresser Geoffrey, l’ex-fiancé de Sonia. Nous lecteurs savons ce qui a déclenché cette bagarre, mais les autres témoins de la scène ne voient qu’Axel qui s’est laissé emporter par sa colère. Vu le caractère de Sonia, j’ai vraiment eu peur qu’elle ne l’abandonne à ce moment, mais il n’en est rien. Après avoir vérifié que son père allait bien, elle part à la recherche d’Axel. Elle ne le trouve pas et pendant deux jours, il ne donne pas signe de vie. Il revient enfin, mais souhaite mettre fin à cette relation qui le fait souffrir autant qu’elle l’émerveille. Quel avenir pour leur couple? Parviendront-ils à trouver un équilibre malgré toutes les difficultés qu’ils rencontrent, chacun de leur côté et ensemble?

Comme pour le tome précédent, le livre se déroule sous deux points de vue. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Axel, alors que je ne comprenais pas toujours celui de Sonia. Malgré l’image qu’il donne de lui, Axel est quelqu’un de fragile et d’émotif. Il y a une violence latente en lui, qui fait à la fois peur et qui rassure. Il est prêt à tout pour les gens à qui il tient, même à sacrifier son propre bonheur. L’auteure  le décrit avec une cicatrice sur le visage, mais je n’ai personnellement jamais pu l’imaginer avec, car dans mon esprit, c’est une très belle personne qui mérite tout ce qu’il y a de mieux dans la vie.

En ce qui concerne Sonia, j’ai préféré son personnage dans ce tome, car elle apprend à se libérer des peurs qui la paralysaient et à être la personne qu’elle est vraiment plutôt que celle que les autres voient en elle. Par contre, j’ai trouvé certaines scènes incohérentes par rapport au personnage qu’elle était dans le premier tome. Celle qui m’a le plus choquée est le repas avec son ex-fiancé. Dans le tome 1, elle est terrorisée de le revoir, fait d’horribles crises de panique, s’enfuit dès qu’elle le voit. Dans ce tome, elle trouve ridicule et incompréhensible qu’Axel soit mort d’inquiétude pour elle alors qu’elle va à un dîner en tête à tête seule avec lui. Il a dû la ramasser à la petite cuillère plusieurs fois après qu’elle l’ait juste aperçu et elle n’a pas l’air de s’en souvenir.

Dans ce tome, les deux personnages ne savent pas très bien où ils en sont, personnellement et dans leur couple. J’ai vraiment aimé le fait qu’ils s’ouvrent progressivement l’un à l’autre, qu’ils parlent enfin de leurs problèmes plutôt que de se cacher derrière un mur de silence et de secrets. Ils ont tous les deux un lourd passé, mais apprennent à vivre avec sans que cela soit un poids. C’est une très belle histoire d’amour, de confiance et d’acceptation de soi que l’auteure nous conte ici.

Citations

« Il ignorait ce qu’il avait promis exactement. Être coopératif signifiait-il la laisser l’obséder à ce point, prendre possession de la moindre parcelle de ses pensées, la laisser le rendre complètement fou, jusqu’à voir une marque d’affection dans un stupide mot, lâché imprudemment, sans doute sans aucune arrière-pensée? »

« C’était dément, ce pouvoir qu’elle avait sur lui. Celui de, soudain, grâce à quelques mots, un petit geste de rien, rendre toutes ses couleurs au décor. Lui en donner de nouvelles, plus éclatantes. Tout éclairer autour d’elle, de lui offrir en un clin d’œil des bouts de ciel bleu, dégagé et rayonnant. Des instants de calme, où plus aucune pensée sombre n’avait sa place. Des instants de pur plaisir aussi… »

Conclusion

Georgia Caldera m’a encore une fois conquise avec cette belle romance. Une histoire d’amour difficile, mais en même temps un message d’espoir pour les gens qui ne croient plus en l’amour. Un couple totalement improbable, chaque protagoniste cachant un passé douloureux, décide de tenter de s’aimer en avançant à leur rythme. J’ai adoré cette lecture, dont les pages ont défilé plus vite que je ne l’aurais voulu !

extra1

public averti erotique

#FungiLumini

Publicités

Une réflexion sur “Hors de contrôle

  1. Pingback: #64 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s