Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 04

372299

Nous voici déjà au quatrième rendez-vous de notre lecture commune qui marque également la fin du second tome Le dernier restaurant avant la fin du monde.

Avis de Coco

Ils ont retrouvé Marvin 😀 Bon en même temps, il était sur le parking donc ça ne paraissait pas très compliqué. Maintenant qu’ils sont tous réunis, ils vont pouvoir assister à la fin de l’univers, quelle chance ! Puisqu’ils sont au restaurant, ils parviennent à survivre en subissant un voyage dans le temps. Toujours sur le parking, Zaphod et Ford découvrent un vaisseau totalement noir – autant l’extérieur que l’intérieur – et avec l’aide de Marvin, ils arrivent à ouvrir la porte et à monter dedans afin de pouvoir quitter le restaurant. Malheureusement pour eux, ce vaisseau appartenant à Hotblack Desiato fait une plongée directe vers le soleil – ou du moins un soleil. Ils s’en sortent grâce à une cabine de téléportation qui va les envoyer sur d’autres vaisseaux : Ford et Arthur se retrouveront sur le vaisseau du Captain tandis que Trillian et Zaphod retrouveront l’Heart of Gold. Si Trillian et Zaphod s’en sortent plutôt bien, Arthur et Ford sont d’abord fait prisonniers par Numéro Deux avant d’apprendre que le vaisseau est destiné à s’écraser sur une planète. Ils s’écrasent mais tout le monde survit. Arthur et Ford partent en voyage à la découverte de cette nouvelle planète et y rencontrent des êtres primitifs. Le Captain, Numéro Deux et tous les autres Golgafrinchans eux aussi sont sur cette planète mais avec le but de la coloniser. Devinez sur quelle planète ils sont arrivés… eh oui, ils sont sur la Terre (c’est quand même sympa les voyages dans le temps).

J’ai apprécié cette deuxième partie du tome sans pour autant être aussi transportée que par la première partie. J’ai bien aimé le fait qu’elle soit principalement axée sur Arthur et Ford puisqu’ils avaient été assez absents de la première partie. On retrouve leur dynamique, et cela fait plaisir. L’histoire continue d’avancer – même si techniquement on recule avec le voyage dans le temps – puisqu’Arthur est rappelé à l’ordre sur le pourquoi de son existence à la fois par Zaphod et par Ford. Par contre, j’ai trouvé que les personnages s’emballaient un peu plus que dans le tome précédent et dans la première partie du tome. Autant, je trouve ça drôle quand ils s’énervent parfois sans raison, autant, ici, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de cris, d’insultes et d’énervements. J’avoue que ça a un peu « plombé » ma lecture. Heureusement, on retrouve tout de même des traces d’humour notamment avec l’homme qui dirige l’univers qui n’est sûr d’absolument rien et qui appelle son chat « The Lord ».  

J’ai également beaucoup apprécié la remise en question présente dans cette deuxième partie surtout en ce qui concerne la colonisation de la Terre. Douglas Adams arrive à démontrer par-là à quel point les Hommes sont stupides à force de vouloir toujours conquérir des terres qui ne leur appartiennent pas. Cela est parfaitement illustré avec Numéro Deux qui décide de déclarer la guerre à un continent non habité et résumé par Arthur : « Why can’t people just learn to live together in peace and harmony ? »

La fin du livre me laisse un peu pensive et dubitative, Arthur et Ford pensent avoir découvert la grande question de l’univers et rencontrent deux jeunes filles Golgafrinchans : Adga et Mella. Et Arthur finit par avouer qu’il a jeté le Guide dans la rivière parce qu’il pense qu’il n’en aura plus besoin. J’ai trouvé que cette fin était vraiment abrupte, ne laissait aucun suspens et très franchement, ça ne me donne pas envie de connaître la suite. En conclusion, j’ai globalement aimé ce second tome mais avec une très nette préférence pour la première partie.

Avis de FungiLumini

Je vais vous le dire tout de suite : je me suis clairement ennuyée pendant la première moitié de ma lecture. Le quatuor décide de voler un véhicule noir qu’ils trouvent super avec l’aide de Marvin et se retrouve en autopilote à foncer sur un soleil. Je n’ai trouvé cette partie intéressante ni au niveau de l’histoire et ni au niveau de l’humour. De plus, je trouve que les coïncidences qui sauvent notre groupe in-extremis se font de plus en plus nombreuses et ça me lasse. Autant je trouvais ça drôle au début, autant maintenant que ça arrive tout le temps, ça a perdu de son charme.

J’étais triste lors de ma lecture parce que notre groupe a laissé Marvin derrière – alors qu’ils venaient de le retrouver – et j’espère sincèrement qu’il reviendra dans les tomes suivants ! Le groupe est séparé et Arthur et Ford se retrouve sur un vaisseau inconnu alors que Trillian et Zaphod sont dans le Heart of Gold avec l’éditeur du Guide Galactique. La mission du vaisseau inconnu m’a fait rire : officiellement, il contient un tiers de la population d’une planète en voie de destruction et part coloniser un nouveau territoire, officieusement, il se débarrasse du tiers indésirable de la population d’une planète ! Si le concept m’a fait sourire, les longues discussions qui ont suivies entre nos héros et le colonel responsable du vaisseau m’ont ennuyée.

C’est au moment où Ford et Arthur arrivent sur la nouvelle planète et que Zaphod et Trillian rencontrent l’homme qui gouverne l’univers que j’ai enfin recommencé à apprécier ma lecture. Ford et Arthur font un long voyage de plusieurs mois sur la planète afin d’essayer d’appeler quelqu’un pour venir les chercher, mais aussi pour s’éloigner de la bande d’imbéciles qui les accompagnaient. :p Ils finissent par faire une découverte incroyable qui va les bouleverser. Ils vont se résigner et retourner vivre avec les autres, car ils connaissent le futur et savent qu’il est inéluctable. On finit quand même aussi par découvrir quelle est la grande question, et ça, c’est quand même quelque chose ! 😀

Zaphod, Trillian et l’éditeur rendent visite à l’homme qui gouverne le monde. Cet individu est en fait un simple d’esprit qui vit avec son chat et qui perd presque instantanément la mémoire. Tout ce qu’il décide pour les autres peuples est en fait une interprétation de ce qu’il dit sans rien comprendre aux questions qu’on lui pose. L’absurde est très présent dans la dernière partie du récit, pour notre plus grand plaisir.

Du côté de Zaphod et Trillian, on s’attend encore à ce qu’ils vivent d’autres aventures puisqu’ils sont repartis avec le Heart of Gold mais on ne sait pas ce qu’il adviendra de Ford et Arthur qui ont l’air de s’être faits à l’idée de rester sur la planète pour de bon.


classique

Avez-vous déjà lu ce livre? Connaissez-vous l’univers de Douglas Adams? Dites-nous ce que vous en pensez 🙂

#FungiLumini  #Coco

Publicités

2 réflexions sur “Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 04

  1. Pingback: Lecture commune – Le guide du voyageur galactique | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: #32 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s