Prince captif – 3. Le roi

prince-captif-tome-3-le-roi-739491

Titre : Prince captif
Sous-Titre : Le roi
Auteur : C.S. Pacat
Editeur : Milady
Nombre de pages :416
Nombre de volumes : 3
Genre : roman
Mots-clés : guerre de succession, politique, stratégie, homosexualité, romance

Quatrième de couverture

La conclusion tant attendue de la trilogie ! Sa véritable identité révélée, Damen doit avouer à son maître, le prince Laurent, qu’il est Damianos d’Akielos, le meurtrier de son frère, l’homme que Laurent a juré de tuer… et le convaincre de s’allier à lui. L’avenir de deux royaumes repose sur l’issue d’une bataille historique. Au sud, l’armée de Kastor se rassemble, tandis que les forces du régent se mettent en marche au nord. Pour reconquérir leurs trônes, les deux héritiers devront traverser Akielos, où l’opposition est plus féroce que jamais, et faire face ensemble aux usurpateurs. Mais même si la fragile confiance qu’ils partagent résiste à la révélation de la véritable identité de Damen, suffira-t-elle pour venir à bout de la dernière et plus impitoyable manigance du régent ?

Mon avis

La seule chose qui me passe par l’esprit après avoir terminé cette lecture c’est : Naaaaaaaaan T___T Je vous donne ainsi directement le ton : je suis extrêmement déçue du dénouement de cette série ! 

Sans trop m’étaler sur l’histoire, Damen a enfin retrouvé son statut de roi et tout le prestige qui lui est dû. Laurent et lui s’allient dans le but de récupérer leurs trônes respectifs. S’ils sont à présent sur un pied d’égalité, il persiste certaines tensions du passé comme l’assassinat du frère de Laurent et l’esclavagisme de Damen. Mais pour avancer en force vers Ios où se trouvent le régent et Kastor, le roi et le prince se doivent d’assembler leurs armées, d’asseoir leur pouvoir et d’approfondir leurs liens de confiance avec leurs généraux ! 

Cela avait si bien commencé ! J’étais super heureuse de retrouver Laurent et Damen et j’avais hâte de me laisser emmener par tous les rebondissements que l’auteure nous avait préparés ! Les 150 premières pages valent très clairement la peine d’être lues ! Dans celles-ci, on découvre d’abord ce qu’on attendait depuis deux volumes : l’éclatement de la vérité au sujet de Damianos et du fait qu’il est le tueur de prince ! Je vous laisse découvrir avec beaucoup de plaisir les réactions de nos deux héros ! J’ai adoré également me plonger dans la culture akielonienne, beaucoup plus chaleureuse, accueillante et bestiale que celle du royaume froid de Vère. Ensuite, j’ai apprécié retrouver toute la complexité de Laurent et la manière dont il parvient à manipuler chaque personnage à sa guise et à toujours prévoir ses coups à l’avance ❤ Et enfin, assister au rapprochement de nos deux princes est un délice qui participent au fait qu’on n’arrive pas à lâcher le livre des mains ! 

Enfin, mis à part cela, dans « la première partie », l’auteure continue de décrire avec beaucoup de talent les scènes intimes de nos deux protagonistes. Je pense par exemple à lorsqu’ils se retrouvent pour la première fois, Damen arborant sa véritable identité, ou lorsqu’ils se combattent l’un et l’autre et que Laurent semble vouloir prendre sa revanche sur la mort de son frère adoré. Pleines d’émotions qui nous retournent le ventre, ces scènes sont un véritable plaisir pour les lectrices romantiques que nous sommes :p

Alors que tout était parfait… la suite a sombré dans les clichés… Laurent a perdu tout son charme de beauté dure et froide pour devenir un grand romantique bêta qui ne pense qu’à son amoureux. Comme l’histoire est intimement liée aux décisions de Laurent, celle-ci perd vraiment tout son intérêt. Alors qu’il réfléchissait toujours aux moindres détails, qu’il ne se laissait pas gagner par des émotions impulsives et qu’il était prêt à tout pour son objectif personnel, le scénario tend maintenant vers l’inverse. Plus rien n’est sous le contrôle de nos deux protagonistes et ce pour une raison que je trouve vraiment stupide… – pour ceux qui on déjà lu le livre, vous me traiterez sûrement de sans cœur -, mais j’ai trouvé qu’il y a eu un cruel manque de réflexion sur les décisions prises à partir de l’apparition de ce « problème ». Si l’on continue de rester surpris comme avant par les retournements de situations, ce n’est plus dans un sens positif. Tout s’accélère, les personnages acceptent tout sans aucune réflexion et plus rien n’a de sens… 

L’auteure nous offre donc une fin totalement précipitée et à l’eau de rose, chose qui m’a réellement déçue ! J’avais beaucoup plus d’attentes pour cette série qui m’était apparue comme une série guerrière épique avec une romance gay en fond ! Malheureusement, c’est clairement l’inverse que nous avons dans les 100 dernières pages de ce volume. Je me demande si l’auteure a eu suffisamment de temps pour terminer correctement son livre ou si elle a été acculée par des dates butoirs… 

Citation

— Comment peux-tu me faire confiance après ce que t’a fait ton propre frère?
— Mon frère m’a menti toute ma vie, répondit Damen. Mais toi, tu es quelqu’un de sincère. Je n’ai jamais vu plus sincère que toi. (Aucun d’eux ne bougeait d’un cheveu.) Je crois que si je t’offrais mon cœur, tu saurais faire preuve de tendresse.

Conclusion

J’ai beaucoup de mal à me décider sur le tag à donner à cette série ! J’ai très clairement un coup de gueule pour la fin… Mais j’ai tellement adoré le début > < Je pense que j’arrêterai donc mon avis sur une déception, car la fin gâche réellement tout le plaisir que l’on avait au début du livre et du bon souvenir que l’on gardait du deuxième volume. Je ne suis pas mécontente d’avoir lu cette série, mais je ne la recommanderai pas à qui que ce soit.

Mon avis sur le premier volume : L’esclave

Mon avis sur le deuxième volume : Le guerrier

Publicités

5 réflexions sur “Prince captif – 3. Le roi

  1. Pingback: Prince captif – 2. Le guerrier | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: Prince captif – 1. L’esclave | Livr'aisons littéraires

  3. Pingback: #26 C’est lundi! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

  4. Je suis soulagée de lire un avis qui rejoint entièrement le mien ! J’ai été également déçue par les 100 dernières pages où les coups de théâtre s’enchaînent sans souci de vraisemblance alors que jusque là l’auteure nous avait habitué à une maîtrise savamment dosée des rebondissements qui s’imbriquaient si naturellement à l’intrigue… Comme toi, je n’ai plus compris les décisions de nos héros qui ne sont plus que des caricatures d’eux-mêmes…
    Le potentiel des personnages a été clairement gâché par les choix narratifs de Pacat !
    Bref, cruelle déception pour ce tome même si la trilogie restera une merveilleuse découverte au final !

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: A-Z Challenge – Yuixem | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s