Prince captif – 1. L’esclave

prince captif tome 1 l'esclave

 

Titre : Prince captif
Sous-titre : L’esclave
Auteur : C.S. Pacat
Editeur : Milady
Nombre de pages : 316 pages
Nombre de volumes : 3
Genre : romance gay, historique
Mots-clés : esclave, dominance, prince, combat, succession, romance, homosexualité, érotisme

Quatrième de couverture

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d’un royaume ennemi.
Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.
Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

Mon avis

Quand j’ai acheté ce livre, je me suis dit : ça a l’air d’être une histoire folle en action, en romance et en érotisme ! J’avais vraiment envie de lire un roman qui serait passionnant autant au niveau de l’histoire principale que de la romance ! Malheureusement, ce ne fut pas vraiment le cas pour ce premier volume…

Damen est le légitime héritier du royaume d’Akielos, malgré le fait qu’il ait un demi-frère plus âgé. Une nuit, ce dernier assassine tous les serviteurs de son cadet, le capture et l’envoie comme présent au prince héritier du royaume de Vère, leur ennemi de toujours. Damen rencontre alors le prince Laurent, un magnifique homme de 20 ans au corps élancé, aux cheveux blonds et aux yeux bleus… Son physique est parfait, cependant Laurent a un caractère très froid, hautain et fait preuve d’une violence sans égale envers son nouvel esclave. Si Damen est censé devenir le mignon de Laurent, son esclave sexuel, ce dernier n’a aucune envie de se lier à lui, car il nourrit une haine profonde envers cette patrie qui a assassiné son frère bien-aimé durant la dernière guerre. Entre Damen qui tente désespérément de trouver un moyen de s’échapper pour récupérer son trône et Laurent qui doit survivre à des manigances politiques au sein même de son royaume, il est plus que certain que ces deux personnages principaux se rapprocheront d’une manière ou d’une autre pour réaliser leurs désirs les plus profonds.

J’ai bien aimé le fait que l’auteure ait réellement créé son monde et en a décrit tous les aspects. On découvre la culture et la politique vérétienne en même temps que Damen : une cour où les mignons font la joie et la fierté de leurs maîtres, les combats dans l’arène à caractère sexuel, les manigances politiques entre la noblesse, l’importance du paraître, … J’ai trouvé que son monde était très bien construit car je ne me suis posée aucune question. D’après moi, cela prouve que l’auteure a réellement réussi à nous faire voyager dans son monde fictionnel ! J’ai beaucoup aimé également les manigances politiques qu’il y a au sein de Vère et qui annonce une guerre de succession du côté de Laurent des plus passionnantes !

Au niveau de l’aspect érotique du livre, je m’attendais à quelque chose de franchement plus sexuel, violent, voire dégoûtant. En effet, ce sont uniquement les relations maître-esclaves qui sont décrites. Jamais on ne parle des relations conjugales ou de réelles histoires d’amour entre deux personnes du même rang social. D’ailleurs, à Vère, les relations entre personnes du sexe opposé sont tabous, voire interdites. Si l’aspect sexuel est très clairement mis en avant dans la culture vérétienne, il y a finalement peu de scènes très clairement décrites. Ce livre s’est donc révélé beaucoup moins érotique que je ne l’avais imaginé, ce qui n’est pas du tout un mauvais point 😉

Au niveau des personnages, il va sans dire que j’ai adoré Damen et Laurent. Ils sont fondamentalement opposés en tout point, tant au niveau physique que de leur caractère. Damen, je l’imagine grand, musclé, à la peau bronzée, aux yeux et cheveux bruns foncés. Il est courageux, droit, honnête et chaleureux. Laurent, lui, est toujours décrits comme étant grand, élancé, aux cheveux blonds et aux yeux bleus, un prince dans toute sa splendeur. Son caractère est plutôt froid, hautain, calculateur, fourbe, mais également extrêmement ingénieux. Il ne laisse personne pénétrer son intimité. Avec des personnages aussi opposés, on imagine d’ores et déjà une histoire de séduction haute en couleur ! La séduction est la partie que je préfère dans une histoire d’amour, j’en attendais donc énormément de ce roman qui base son récit autour de ces deux personnages… Malheureusement, dans ce premier tome, on ne peut pas vraiment parler de cela. On ne trouve pas ici de scènes de séduction, ni dans les sentiments, ni dans la sexualité, et c’est ce qui m’a particulièrement manqué. En effet, j’avais avant tout envie de lire ce livre pour ça et ça m’a réellement frustrée de ne pas le trouver. Je dirais que le récit pose seulement les bases d’un futur rapprochement entre les deux personnages.

Au niveau du style de l’auteure, je n’ai rien à dire en particulier. Il est simple et efficace. L’action est parfaitement retranscrite et les scènes bien décrites. Pour moi le plus dur à faire est de réussir à transmettre des sentiments pendant les scènes de séduction… Et comme il n’y en a pas encore ici, je ne pourrais dire si l’auteure a réussi ce pari ! A voir dans les prochains tomes !

Citation

Les mignons s’agenouillèrent et se saisirent mutuellement les épaules. Un serviteur brandit une écharpe rouge, puis la lâcha. Elle voleta jusqu’au sol.
Le beau tableau que formaient les deux hommes se mua soudain en une mêlée hargneuse, sous les cris de la foule. Ils étaient tous deux séduisants et légèrement musclés; sans pour autant posséder des carrures de lutteurs, ils semblaient plus forts que les beautés sveltes blotties contre leurs maîtres parmi l’assistance. Le brun, plus athlétique que le blond, pris l’avantage.
Damen comprit ce qu’il était en train de voir. Tous les murmures qu’il avait entendus en Akielos, au sujet des dépravations de la cour vérétienne, prenaient soudain vie devant ses yeux.

Conclusion

J’ai l’impression d’avoir été fort gentille dans ma chronique… Pourtant ce livre reste pour moi une déception. Comme je l’ai expliqué, je l’avais avant tout acheté pour avoir des papillons dans le ventre à la lecture des scènes de séduction entre les deux personnages principaux ! Malheureusement, on n’a aucune scène de ce genre – seulement une, et encore…

Ce premier tome, plutôt court, est avant tout une introduction à une histoire plus grande et davantage portée sur les guerres de succession et les manigances politiques, que sur la romance ! Si vous souhaitez lire un livre excitant et romantique, passez votre chemin, vous ne trouverez pas cela dans Prince captif.

Malgré tout, j’ai trouvé que l’auteure a su transmettre son univers et j’ai tout de même envie de savoir comment Laurent et Damen vont tous les deux faire pour accéder à leurs trônes respectifs. Je lirai donc le deuxième tome pour me faire un avis plus approfondi de cette série.

Mon avis sur le deuxième volume : Prince captif – Le guerrier

Mon avis sur le troisième volume : Prince captif – Le roi

Publicités

6 réflexions sur “Prince captif – 1. L’esclave

  1. Pingback: #08 C’est lundi, que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: Prince captif – 2. Le guerrier | Livr'aisons littéraires

  3. Pingback: Prince captif – 3. Le roi | Livr'aisons littéraires

  4. Pingback: A-Z Challenge – Yuixem | Livr'aisons littéraires

  5. Pingback: Un an ! Joyeux anniversaire !  | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: La Passe-Miroir : Les fiancés de l’hiver | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s