Je reviendrai avec la pluie

Je-reviendrai-avec-la-pluie-de-ICHIKAWA-TakujiTitre : Je reviendrai avec la pluie
Auteur : Takuji Ichikawa
Editeur : J’ai lu
Genre : romance
Nombre de pages : 315
Mot-clés : saison des pluies, famille, deuil, romance

Résumé

Je reviendrai avec la pluie commence sur l’un des moments les plus difficiles que l’on peut avoir à vivre, celui de la perte d’un proche. Mio est décédée l’année précédente et Takumi se retrouve seul pour élever son fils, Yûji. Touché par un étrange mal qui l’empêche de faire un tas de chose, il s’en sort comme il peut, mais délaisse certaines tâches ménagères, comme la lessive. Avant de mourir, Mio lui avait promis de revenir l’année suivante, aux premières gouttes de la saison des pluies, pour voir comment lui et Yûji vivent sans elle. Lorsqu’ils la retrouvent dans la forêt près d’une usine en ruine, les deux hommes n’en croient pas leurs yeux et sont fous de joie ! Mais la jeune femme ne se souvient plus d’eux… Takumi décide alors de ne pas lui révéler qu’elle est un fantôme et l’aide à se souvenir de leur relation et de leur vie commune. Durant six semaines, Mio devient maman et tombe amoureuse de son mari, qui, malgré tous ses défauts, est probablement l’homme le plus tendre et le plus avenant qu’elle ait jamais connu.

Avis personnel

Ce roman japonais est un véritable bestseller dans son pays puisqu’il s’est vendu à plus de trois millions d’exemplaires. J’avais donc de grandes attentes au sujet de ce livre… qui malheureusement m’a déçue.

Je reviendrai avec la pluie est une merveilleuse lettre d’amour d’un homme à sa femme. A l’aide de la mise en abyme, Takumi écrit le roman que nous sommes en train de lire sur le retour de sa femme, décédée il y a un an. Pendant six semaines, ce tendre mari raconte à Mio leur rencontre, les difficultés qu’il a eues avec sa maladie, la naissance de leur fils, etc. A cela s’ajoutent les petits moments de la vie quotidienne, comme partir en promenade, aller faire les courses, faire la cuisine, nettoyer la maison, etc. Si l’on a l’habitude de lire des romances passionnelles ou des histoires un peu tordue qui mènent à une conclusion amoureuse, Je reviendrai avec la pluie n’est absolument pas dans cette veine. Ce livre est davantage rattaché à la réalité, malgré le fantastique qui s’y introduit. Entre ses lignes, l’amour se révèle quelque chose de simple, qui nait doucement, parfois sans s’en rendre compte, et qui grandit avec le temps auprès de la personne, mais aussi loin d’elle, pour finalement se concrétiser dans les moments du quotidien. Le plus bel amour, c’est celui d’aimer sans condition la personne et être tout simplement auprès de celle-ci.

Cet amour qui lie ces deux êtres est vraiment plus qu’attendrissant et représente l’amour pur et parfait. Takumi n’a rien pour lui, il est maladroit, n’est pas très intelligent, il a aussi cette étrange maladie qui lui donne des attaques et qui l’empêche, entre autre, de prendre les transports en commun. Il est le héros auquel on peut tous s’identifier, car ses maux sont davantage une métaphore de nos défauts. Mio, pour sa part, est une femme aimante, bienveillante et généreuse. Elle incarne le partenaire de couple idéal.

Je reviendrai avec la pluie est donc un roman d’où débordent l’amour et les beaux sentiments en général. On se laisse facilement aller dans l’ambiance sereine, banale et chaleureuse qui ressort du livre. Pourtant, il manque quelque chose du crucial, selon moi, à cette histoire pour qu’elle soit transcendante… Et ceci est tout simplement, l’écriture ! Oui, je n’ai pas du tout aimé le style de l’auteur. Le livre est fait de 80% de dialogues et les parties « descriptions » sont avant tout des pensées de Takumi, énoncées à la première personne, et qui rappellent donc le monologue. J’ai eu l’impression tout au long du livre d’entendre la bande son d’un film, ou de lire uniquement les bulles d’un manga, et qu’il manquait quelque chose… Ainsi, je n’ai, malheureusement, jamais ri ou pleuré, même si certaines scènes auraient dû me procurer ces sentiments.

Citation

« Bonjour », « bonne nuit », « délicieux ! », « Ca va ? », « Tu as bien dormi ? », ou encore « Viens ici », c’est dans tous ces mots sans importance que réside l’amour.

Conclusion

J’ai énormément de mal à donner une appréciation générale de Je reviendrai avec la pluie. L’histoire me plait, mais j’ai trouvé qu’il manquait un « quelque chose » à l’écriture qui la rendrait merveilleuse. Ainsi, je conclurais sur une déception au sujet de ce livre. Mais attention, cette appréciation reste avant tout subjective et je n’aimerais pas que les personnes qui sont tout de même attirées par ce livre passe à côté à cause de ma « déception » !

Si toutefois, vous désirez désirez découvrir le « Pure Love » à la japonaise, je vous conseille davantage Le vent se lève de Tatsuo Hori ou la saga Au coeur du Yamato d’Aki Shimazaki, plus récente.

Déception rectangle

Publicités

2 réflexions sur “Je reviendrai avec la pluie

  1. Pingback: #3 – C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: A-Z Challenge – Yuixem | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s