Larmes de Cendres : tome 1 – Prémices

larmes-de-cendres-tome-1-premices-723084Titre : Larmes de Cendres : tome 1 – Prémices

Auteure : Lydie Blaizot

Éditeur : éditions du Chat Noir

Genre(s) : fantasy urbaine

Nombre de pages : 298

Mots-clés : froid, vampire, malédiction, voyage, souvenirs.

En Sibérie, Darya Kovalevski, jeune orpheline, est passeuse de drogue pour un ami mafieux. Ce boulot dur et solitaire lui convient parfaitement car, depuis l’accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents, elle souffre d’une étrange affliction : elle voit les vivants tels qu’ils seront le jour de leur mort. Une épreuve difficile à vivre au quotidien, surtout qu’elle s’accompagne des apparitions fréquentes d’un fantôme dont Darya ne comprend pas le langage. Un jour, son patron lui propose un nouvel emploi : servir de guide à un étranger, Rempert Dal Magro. Dès qu’elle le voit, sa différence saute aux yeux de la jeune fille et amène celui-ci à se confier sur sa situation un peu particulière. Il est un vampire dont l’âge altère son mental. Schizophrène, il a tendance à perdre les pédales et sa mémoire s’efface à un rythme inquiétant. Aujourd’hui proche de la folie et de l’amnésie complète, il veut à tout prix achever des recherches entamées plusieurs années plus tôt pour remédier au problème. Les dernières pièces du puzzle se trouvent en Sibérie et il a besoin de Darya pour les retrouver. Mais la jeune fille ne risque-t-elle pas sa vie avec lui ?

Mon avis

J’ai découvert Lydie Blaizot grâce à ses nouvelles, dans le recueil Âme ténébreuse, cœur lumineux – Du sang pour l’adagio – et dans  Vampire malgré lui – Noblesse d’âme. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure et les univers qu’elle nous présentait et j’ai donc décidé de me lancer dans un de ses romans avec Larmes de Cendres. Cette série sera composée de deux tomes (1/ Prémices et 2/ Cabale).

Darya, l’héroïne de ce roman est une jeune orpheline qui gagne sa vie en passant de la drogue à travers la montagne. Alors que la météo décide de la fin de ces passages, elle se voit confier une autre mission : aider un dandy italien en lui servant de guide de la région. Darya subit ce qu’elle considère comme une malédiction depuis la mort de ses parents : elle voit les gens tels qu’ils seront au moment de leur mort et elle est hantée par le fantôme d’une femme d’un autre temps. Seulement, les choses sont différentes avec l’italien : Rempert lui apparaît « normalement ». Elle va donc tout tenter pour l’aider dans sa tâche.

Il y a trois perspectives principales dans ce roman : le point de vue de Darya et Rempert, celui d’hommes d’organisations anti-vampires et celui d’un vampire et d’un insoumis (humain qui a résisté à sa transformation en vampire, mais qui en garde de graves séquelles). Leurs chemins vont se croiser à plusieurs reprises, car ils sont tous à la recherche de la même chose : un coffret en bois ainsi que le Vénérable qui pourra les aider à déchiffrer son contenu. Où se trouve la clé du coffre? Quel secret renferme-t-il ?

Le récit se déroule en Russie. On découvre les paysages de la montagne, mais aussi les villes ouvrières, les forêts et le cours de la rivière Tom. La nature y est magnifiquement décrite, mais elle montre aussi son côté sombre, prédateur. Ce n’est pas seulement un bel environnement, c’est aussi un redoutable ennemi pour qui ne sait pas s’y débrouiller. Le froid est omniprésent et s’immisce partout.

J’ai beaucoup aimé les personnages de ce roman et en particulier Darya et Rempert. Elle est une orpheline qui n’arrive pas à se détacher de son passé et qui est asociale à cause de sa malédiction. Lui est un vieux vampire qui perd la mémoire et qui a de nombreux ennemis. L’équipe qu’ils forment est tout à fait atypique, mais fonctionne très bien ! Je me suis tout de suite attachée à ce duo très complice. C’est grâce au chemin qu’ils vont parcourir ensemble qu’ils vont découvrir des secrets sur eux-mêmes qu’ils n’auraient pas soupçonnés auparavant. Par contre, j’ai trouvé que les relations entre les différents personnages du récit – surtout les relations de confiance – évoluaient un peu trop vite. Que ce soit entre Darya/ Rempert, les deux hommes des organisations ou le duo vampire/insoumis, tous ont rapidement instauré un lien de confiance/ d’amitié entre eux en à peine quelques jours, alors qu’ils étaient censés à peine se tolérer pour le bien de leurs missions.

Un élément m’a un peu perturbée dans ma lecture et je ne pense pas avoir déjà vu ça ailleurs : l’auteure appelle ses personnages parfois par leur prénom, parfois par leur nom de famille. La multiplicité des personnages et cette façon d’alterner les prénom/nom d’un même personnage (surtout qu’il s’agit de noms d’origine étrangère) m’a un peu perdue au début. Le fait d’utiliser le nom de famille de Darya pour la désigner mettait une certaine distance, qui a un peu refroidi mon attachement au personnage. Heureusement pour la suite de l’histoire, ce sont les mêmes personnages qui reviennent et on associe plus facilement les noms et prénoms au fil du récit.

J’ai très envie de vous parler de la fin, mais je ne vais pas le faire, car j’ai peur de vous spoiler. Je peux juste dire que j’ai vraiment hâte d’avoir le tome 2 entre les mains ! 😉

Petit détail esthétique : j’ai bien aimé les en-têtes des chapitres, les motifs entre certains paragraphes et la typographie des numéros de page. Je trouve que ces éléments correspondent bien à l’ambiance générale du récit. Ce sont des petites choses comme ça qui font du livre un bel objet et qui augmentent le plaisir de lecture !

Citations

« Kovalevski aimait beaucoup déambuler en ville de nuit. Les passants, peu nombreux, ne s’attardaient guère et avaient une étrange tendance à ne pas approcher leurs congénères, comme si l’obscurité modifiait les aspirations de chacun. La jeune fille s’accommodait très bien de cette situation. »

« Sur le pont de la péniche, assise contre le plat-bord, Darya contemplait les étoiles, une bouteille de Tovaritch à ses côtés. Genoux serrés contre la poitrine, elle buvait à petites gorgées savoureuses. L’alcool sortait droit de la réserve personnelle de Droski et il mettait un point d’honneur à toujours avoir la meilleure vodka à disposition. Non par snobisme, mais uniquement par goût. Et parce que c’était la préférée de sa puce, bien entendu. La jeune fille sourit aux astres, perchés haut dans le ciel. Son patron agissait comme un vrai papa poule, elle en avait parfaitement conscience. Une véritable bouffée d’oxygène dans sa vie chaotique. Un second père. Elle grimaça. »

Conclusion

Un premier tome prometteur dans lequel j’ai apprécié me plonger ! Des duos de protagonistes hors du commun pour une histoire atypique, je recommande ce roman et j’attends la suite avec impatience !

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

#FungiLumini

Bonus

La couverture du tome 2 vient d’être dévoilée par les éditions du Chat noir !

14600974_1506578149370054_7790123798048544121_n

Publicités

4 réflexions sur “Larmes de Cendres : tome 1 – Prémices

  1. Je te rejoins totalement sur les relations de confiance qui se sont nouées bien trop vite entre les personnages. Ca m’a semblé tellement peu crédible, que j’en ai presque perdu l’envie de poursuivre ma lecture. Heureusement, il y avait de bons points forts, car j’ai apprécié les idées plutôt novatrices de l’auteure.

    Un sentiment mitigé pour ma part, donc 😉

    J'aime

    • J’avais bien aimé cette lecture, mais sans plus. (La fin donne quand même envie de savoir ce qu’il va se passer dans le tome suivant :p ) Ce qui m’avait le plus plu, c’était le cadre dépaysant et les éléments de l’intrigue originaux, un peu comme toi 🙂 Du coup, tu comptes quand même lire le tome 2? 😮

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s