Larmes de Cendres : tome 2 – Cabale

14600974_1506578149370054_7790123798048544121_nTitre : Larmes de Cendres : tome 2 – Cabale

Auteure : Lydie Blaizot

Illustratrice : Miesis

Éditeur : éditions du Chat Noir

Genre(s) : fantasy urbaine

Nombre de pages : 292

Rempert et ses précieuses recherches sont tombés aux mains des Sociétés Secrètes, bien décidées à éradiquer les vampires. Darya, forte de sa nouvelle nature, est prête à tout pour le retrouver, y compris à se frotter aux vampires de Sibérie dont le chef, Rulav, a des projets qui la concernent. Entre ce nouvel ennemi, lui-même manipulé par une entité autrement plus dangereuse, et un évènement séculaire, lourd de conséquences, trop  d’éléments échappent à la Coryphée. Elle se lance pourtant dans la bataille, aidée d’alliés inattendus, avec son obstination habituelle dans l’unique but de sauver l’homme qu’elle aime. Quitte à y perdre la vie.

Mon avis

Le tome 1 des Larmes de Cendres nous avait laissé sur un sacré cliffhanger : Rempert kidnappé par les sociétés secrètes, Darya abandonnée sur place, certains personnages morts, d’autres gravement blessés… C’est donc avec pas mal d’impatience et d’attentes que j’ai ouvert ce deuxième et dernier tome !

J’ai eu du mal à me replonger dans l’histoire au début, car ayant lu le premier tome à sa sortie, j’avais des difficultés à replacer tous les personnages (qui ont presque tous des noms russes). Peut-être qu’une petite liste au début du livre pour rappeler qui est qui n’aurait pas été de trop :p Le fait d’appeler les personnages parfois par leur prénom, parfois par leur nom de famille m’a encore une fois étonnée.

De nouvelles équipes se forment dans ce tome. Alors que Syssoï a été séparé de Kassian, il rejoint Darya dans sa quête pour retrouver Rempert. La jeune femme, qui a appris qu’elle était une coryphée, reçoit une ordonnance de la mort en la personne de Blatte, accompagné de son cheval Diable. De son côté, Rempert doit faire face aux deux prêtres des sociétés secrètes, mais également à un terrible chasseur de vampires. Heureusement, il trouve de l’aide avec Nadejda, sa compagne de cellule insoumise. Chaque personnage a un plan qu’il tente de mettre à exécution, impliquant presque à chaque fois le Vénérable vampire. Comment Rempert va-t-il réussir à s’échapper? Retrouvera-t-il Darya?

J’ai beaucoup aimé l’histoire présentée dans ce tome : les événements se succèdent rapidement, les points de vue changent assez souvent pour nous donner une vue d’ensemble, les actions sont nombreuses et les retournements surprenants. L’auteure n’hésite pas à user de violence et à tuer ses protagonistes. Qui survivra à sa plume acérée? À côté des combats, on retrouve aussi une partie que j’aimais déjà beaucoup dans le premier tome : une présentation des paysages de Russie. La nature est omniprésente et l’auteure la décrit avec adresse et émotion. On entend la rivière Kiia en fond, on voit cette ancienne mine creusée dans la montagne, ce petit village dans la vallée ou encore cette conserverie  désaffectée au cœur de la forêt. Des lieux atypiques qui donnent un cachet spécial à l’histoire.

Le nouveau duo qui a fait son apparition dans ce tome m’a totalement séduite : Blatte est un jeune homme – mineur dans sa vie précédente – volontaire, courageux et qui fait tout son possible pour aider Darya, malgré le fait qu’il n’est pas très fort pour tout retenir. Un personnage plein de douceur et de gentillesse qui fait du bien dans ce récit assez sanglant. Son cheval, bien qu’imposant et un peu cruel, amène une touche d’humour bienvenue. Le personnage de Niian, la mort, est également beaucoup plus présent dans ce tome. On se rend compte que le royaume terrestre et le domaine des dieux sont tous deux liés à ce qui se passe actuellement en Russie.

Dans le tome précédent, je trouvais que les relations de confiance entre les personnages s’étaient construites bien trop vite. Ici, on ressent beaucoup plus les liens qui se tissent entre les protagonistes, ce qui m’a paru plus naturel. La fin de ce tome était peut-être un peu rapide, mais je l’ai beaucoup aimée !

J’apprécie toujours autant le soin que les éditions du chat noir apportent à la maquette de ses livres : une magnifique couverture, de belles en-têtes de chapitre, des numéros de page originaux, des symboles entre certains paragraphes. Bref, des petits détails, mais qui rendent la lecture tellement plus agréable !

Citations

« Le bruit du torrent. Un vacarme terrible, répercuté à l’infini par les parois rocheuses. Rempert ouvrit à demi les yeux, aussitôt aveuglé par le soleil. Couché au milieu des cailloux, ligoté comme un saucisson, il se trouvait à un mètre à peine du bord de la rivière. »

« Un silence plus pur que le cristal tomba soudain sur l’assemblée. Une cabale. Le privilège ultime de consommer le sang d’un vampire plus âgé, plus puissant. L’opportunité de voir, par cet acte rare, leurs capacités décuplées, et leur rang dans la société vampirique affermie. Bien sûr, il n’y en aurait pas pour tout le monde et la bataille serait rude, mais le jeu en valait la chandelle, pour chacun d’entre eux. »

Conclusion

Une suite que j’attendais depuis quelque temps et qui ne m’a pas déçue ! Je pense même avoir préféré ce tome au précédent :p Des protagonistes toujours plus attachants,  des actions surprenantes en succession, de magnifiques paysages et une auteure qui n’a pas peur de faire vivre l’enfer à ses personnages !

extra1

#FungiLumini

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s