Les Amoureux de la Lune

amoureux-previewTitre : Les Amoureux de la Lune

Auteure : Lizzie Felton

Illustration de couverture : Megatruh – Niken Anindita

Éditeur : éditions du Chat Noir

Genre(s) : fantastique

Nombre de pages :307

À 17 ans, troquer sa vie parisienne pour suivre sa famille sur la Côte d’Azur est un enfer pour Lucie. Pourtant, la jeune fille y intègre bien vite le cercle de la jeunesse dorée locale, qui l’initie à l’effervescence nocturne, synonyme de soirées endiablées, où l’alcool coule à flots, les rencontres sans lendemain se succèdent et l’insouciance adolescente rayonne.
Mais lorsque Lucie rencontre Ulysse, le monde de la nuit prend un tout autre visage sous le regard azur de ce jeune peintre. Malgré les avertissements de ses nouveaux camarades, la jeune fille est attirée par ce mystérieux artiste qu’elle ne croise qu’à la nuit tombée, lui qui voit dans les ombres des couleurs que personne ne décèle, une magnificence que tout le monde ignore, une fascination pour l’astre argenté.
Lui qui voit et révèle en elle cette même beauté invisible…
S’épanouissant avec Ulysse dans la nuit, comme une fleur au soleil, Lucie est alors emportée par un tourbillon d’émotions, un amour de la Lune qui changera à jamais sa vision de la vie.

Mon avis

Je n’étais pas sûre au départ d’acheter ce livre. Bien que la couverture soit belle, je la trouvais un peu trop jeunesse et j’avais peur que ce récit ne me corresponde pas du tout. Mais bon, si je peux faire confiance à quelqu’un pour faire de belles découvertes littéraires, c’est bien aux éditions du Chat Noir et j’ai donc décidé de lui donner sa chance… Grand bien m’en a pris, ce livre a été une totale surprise et un gros coup de cœur, je l’ai dévoré !

Lucie est une jeune fille pourrie gâtée de la haute société parisienne. Quand elle est forcée de partir à la Côte d’Azur avec ses parents pour un an, elle emménage dans une magnifique villa avec piscine dans les beaux quartiers de la ville. Elle fait partie de cette jeunesse dorée qui passe son temps à sortir dans des endroits huppés, à boire, danser et fumer jusqu’au petit matin et à se réveiller à l’heure de la prochaine fête. Elle n’a aucune difficulté à se faire de nouveaux amis dans ce milieu. C’est le genre d’héroïne à qui je ne m’identifie pas du tout. xD Et pourtant, j’ai adoré ce petit bout de femme qui, grâce à l’amour, gagne des ailes et prend sa vie en main. Elle ne perd pas son identité dans cette romance, mais transforme sa vision du monde : elle voit enfin les choses qui l’entourent et leur importance, ainsi que la futilité d’autres éléments jusqu’alors au centre de sa vie. Elle ouvre les yeux sur la beauté du monde et c’est très beau à lire.

C’est grâce à Ulysse qu’elle prend conscience de la beauté simple de ce qui l’entoure. D’abord représentation sur un tableau dans le manoir des Lovelasse, le jeune homme devient réel un soir alors que Lucie l’aperçoit sur une plage isolée. Elle ne le verra jamais que de nuit. Il y a toujours une aura de mystère autour de lui, qui ne se brisera qu’à la fin, lorsque sa véritable nature sera révélée. Lucie ne peut pas lui poser de questions, elle ne peut parler de lui à personne, elle ne peut pas avoir son portable avec elle lorsqu’elle le voit, etc. sous peine de ne plus jamais pouvoir le revoir. Elle se pliera à toutes ses règles (et en enfreindra certaines bien sûr), tant qu’elle peut continuer à voir le jeune homme. Elle n’hésitera pas à mentir, à trahir ses amis et sa famille, tout cela pour quelques instants partagés avec Ulysse.

Ces moments sont juste magiques et je comprends tout à fait qu’elle puisse en arriver là pour les vivre. Leur relation est basée sur la poésie du monde et sur ce lien si fort qui les lie. Ils n’ont pas besoin de parler, tout passe par des gestes, des expériences communes. Parfois, Ulysse disparaît pendant une longue période de temps. Lucie a une patience d’acier durant ces semaines, voire mois. Personnellement, je serais devenue folle à l’attendre ainsi, sans aucune explication sur la raison de ses absences. Leur amour est fort, mais ne tombe jamais dans les clichés de la romance.

Le personnage d’Ulysse est juste magnifique. C’est un jeune homme à la beauté androgyne, pas parfait physiquement (par exemple ses mains sont comme  brûlées), mais qui a un charme indéniable et qui respire la tendresse et l’amour. C’est un artiste incroyable : il peint divinement bien, joue du piano, écrit, etc. Ses parents le préservent cependant du monde extérieur par tous les moyens, et ont bien du mal à savoir que faire de Lucie. Quels mystères entourent cette famille si particulière? Pourquoi s’enferment-ils dans leur manoir? Les rumeurs les plus folles courent à leur sujet.

Ulysse entre en opposition directe avec le personnage de Diego, garçon solaire au centre de tous les regards. C’est LE garçon pour qui toutes les filles craquent, mais lui ne veut que Lucie. Il ne peut comprendre que celle-ci ne partage pas ses sentiments, parce qu’après tout, il est parfait et à tout pour lui. J’ai détesté ce personnage dès le départ. :p #TeamUlysse.

Des éléments fantastiques se glissent dans l’histoire : les rêves de Lucie, la nature probable d’Ulysse et de ses parents, le portrait qui semble vivant, comme celui de Dorian Gray. Des petites choses qui plongent le récit dans l’irréel et qui nous font douter. J’ai adoré la plume de l’auteure. Tout comme Ulysse, c’est une artiste et cela se ressent dans son style d’écriture, très poétique et contemporain à la fois, et surtout très addictif. J’avais vraiment du mal à reposer ce livre lors de ma lecture et maintenant qu’il est terminé, j’ai du mal à me mettre à autre chose, tellement je suis imprégnée de cette magnifique romance et de ces personnages incroyables !

Citations

« – Si tu reviens demain soir, le ciel n’aura sûrement plus la même teinte bleu nuit. Peut-être qu’il n’y aura plus de lune dans les vagues, parce qu’elle sera masquée par de gros nuages. Le monde t’offrira un autre spectacle, mais il n’en sera pas moins beau. En tout cas, ce n’est jamais deux fois le même. C’est pour cela qu’il faut constamment ouvrir les yeux. Car tout change, tout bouge, tout se transforme. Et c’est infiniment merveilleux de pouvoir assister à cela. »

« – Choisis-moi à sa place !
– Je ne peux pas, dit-elle dans un souffle. L’amour n’est pas une question de choix. C’est un tableau dont on ne peut sortir, mais dans lequel on se sent si bien, si libre… Ulysse m’a submergée. Il m’a envahie. Avant, j’étais incomplète. Je ne peux vivre sans lui… »

« Le garçon avait un pouvoir incroyable : il rendait les gens meilleurs, les choses plus belles, les couleurs plus vives. Il tissait du rêve, insufflait de la joie, décuplait les émotions. Et il avait dit un jour à Lucie « Tout change, tout bouge, tout se transforme ». Ainsi, il lui avait appris à porter sur le monde un regard différent, infiniment plus poétique, mais c’était surtout elle, dans son entièreté, qui se sentait métamorphosée, à présent…
Il avait été le cocon qui avait permis à la chenille de devenir un papillon. »

Conclusion

Un énorme coup de cœur pour cette romance hors du temps. L’écriture poétique et contemporaine de l’auteure nous porte vers un autre monde, celui d’Ulysse, dont la simple beauté nous émerveille. Lucie en tombe amoureuse et nous découvrons avec elle la magie de la nuit. Une romance à lire !

coup de coeur

#FungiLumini

16 réflexions sur “Les Amoureux de la Lune

  1. Pingback: #93 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

    • Oh ce serait chouette ça j’avoue ♥ C’est très gentil ! Si tu l’as fini d’ici les Imaginales tu pourras me le prêter là-bas, je suppose qu’on se revoit grand max à Mons Livre de toute façon? (normalement je fais aussi Summer Geek, Ménétrol, Valjo…)

      J'aime

    • Je le prendrai de toute façon avec moi, même si normalement le samedi est le seul jour où l’auteure n’est pas sur le stand chat noir 😦 (mais j’ai l’espoir qu’elle soit quand même aux Imaginales, on y croit xD) De toute manière, je l’ai déjà lu, donc je ne dois pas le récupérer très vite :p

      Aimé par 1 personne

    • C’est gentil de proposer 🙂 , mais j’ai vraiment envie de la rencontrer, comme j’ai lu son livre et que ça a été un méga coup de cœur (et qu’elle a l’air adorable 😀 )

      Aimé par 1 personne

    • Aaah je me suis trompé d’article je pensais que tu parlais du petit livre dans Chéloïdes (comment échouer à tenir douze conversations en même temps ->), mais oui celui là aussi note haha c’est grave gentil ♥ Sinon faut voir j’attends toujours les promo numériques du mois de Juillet :3 puis je complète avec ce qu’il me manque !

      J'aime

  2. Pingback: Les chroniques officielles – LES AMOUREUX DE LA LUNE

  3. Pingback: Les amoureux de la lune – Lizzie Felton | OmbreBones

  4. Pingback: La fille qui tressait les nuages | Livraisons Littéraires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s