Dragon de glace

dragon-de-glace-george-r-r-martin

Titre : Dragon de glace
Auteur : George R.R. Martin
Illustrateur : Luis Royo
Editeur : Flammarion
Genre : nouvelle, fantasy
Nombre de pages : 116
Mots-clés : Dragon, glace, guerre, enfance

12804497_10154036759643750_183534364_n

Adara est une petite fille née durant un hiver glacial et rigoureux. On dit que l’hiver est entré en elle, ce qui expliquerait pourquoi elle est toujours froide autant au niveau de la température de son corps, que de sa personnalité. Sa mère étant décédée à sa naissance, elle vit entourée de son père, de son frère et de sa soeur dans une ferme au nord du pays. Alors qu’ils aiment plus que tout l’été, Adara, elle, n’attend que le retour du froid et du dragon de glace. Unique personne à pouvoir approcher la bête et à le monter, la petite profite de ces rares moments pour survoler le pays, malgré les conséquences. En effet, plus longtemps le dragon de glace perdure sur les terres, plus longtemps dure l’hiver, au grand dam des fermiers. Mais cette vie paisible prend fin avec la guerre qui s’approche petit à petit et avec l’arrivée des dragons cracheurs de feu.

12782153_10154016519593750_1915732694_n

Dragon de glace est mon premier livre de George R.R. Martin. Choquant ? Je dévore la série d’HBO de Game of Thrones, mais je n’ai jamais eu le courage de me lancer dans la lecture des romans… C’est donc avec cette nouvelle que je découvre pour la première fois le style de l’auteur surnommé « le Tolkien américain ».

Mon avis est assez mitigé du point de vue de l’histoire. Celle-ci prend en effet la forme d’un récit initiatique plutôt banal. La petite fille grandit et se retrouve plongée dans un conflit, malgré elle. On se doute rapidement que l’issue de l’intrigue se trouve entre ses petites mains et dans le souffle glacial du dragon de glace. Si ce n’était que cela, je n’aurais pas trouvé grand-chose à redire – j’adore les histoires classiques -, mais la fin m’a déçue. Elle n’a rien de très excitant, j’aurais préféré une fin plus ouverte qui inviterait le lecteur à imaginer la suite des aventures d’Adara.

Par contre, j’ai beaucoup apprécié le style d’écriture. Les phrases sont généralement courtes et percutantes. L’emploi d’un vocabulaire varié offre un certain rythme à la lecture et rend l’histoire très poétique. Avec de belles descriptions des phénomènes naturels et des diverses sensations ressenties par les personnages, on s’imprègne sans difficultés des terres du nord où vivent Adara et sa famille : tout en s’imaginant parfaitement l’environnement, on a, par exemple, l’impression d’avoir froid au contact de la bête légendaire.

En réalité, on se laisse transporter dans Dragon de glace par le biais des magnifiques illustrations de Luis Royo. Si j’ai une chose à retenir de ce livre, ce sera bien cet illustrateur ! Ses dessins sont vraiment sublimes et offrent une autre dimension au récit. Toutes bleues, les illustrations se mélangent aux mots et nous immergent profondément dans l’ambiance froide et tendue de la guerre. Outre les dragons qui prennent une grande place dans ses dessins, Luis Royo a un réel talent pour tout ce qui concerne également les décors, tels que les racines des arbres ou les pièces de la maison.

Le livre Dragon de glace est un objet qui ravira les bibliophiles. Sa couverture dure est enveloppée d’une couverture en papier où l’on trouve sur le recto les informations concernant le livre – titre en relief, nom de l’auteur, quatrième de couverture, etc. -, mais c’est principalement le verso qui nous marquera puisqu’il nous offre une grande illustration de Luis Royo. A l’intérieur du livre, on trouve à nouveau des dessins,  mais cette fois avec davantage de couleurs. Le travail de la mise en page est également fort recherché et agréable à l’œil : chaque chapitre est présenté sur une double page avec son titre entouré d’un dragon et les premières pages nous offrent à chaque fois une belle illustration où une enluminure travaillée introduit le texte.

Custom (6)

« De toutes les saisons, Adara préférait l’hiver car, lorsque le froid envahissait le monde, le dragon de glace surgissait. D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait de grandes ailes de chauve-souris, couleur azur, translucides. A travers, Adara discernait les nuages, et parfois la lune et les étoiles, lorsque la bête tournoyait dans le ciel. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche. Le dragon de glace insufflait la mort au monde, la mort, le silence et le froid. Mais Adara n’avait pas peur. Elle était fille de l’hiver, et le dragon de glace était son secret. « 

1qUFBVXE9JyFgFS9yoqtiMPr4w8

Custom (5)

Je ne retiendrai pas grand-chose de l’histoire. Ce fut une lecture agréable, mais sans plus. Par contre, j’ai par son biais connu l’illustrateur Luis Royo et je m’intéresserai dorénavant à son travail.

Je pense que Dragon de glace est un livre à avoir pour tous les fans de Georges R.R. Martin, mais aussi pour les amoureux des beaux livres. Outre cela, si vous le lisez à haute voix, je pense que l’effet de l’histoire accompagnée des illustrations vous fera passer un moment plus agréable.

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

 

Publicités

2 réflexions sur “Dragon de glace

  1. Pingback: #11 C’est lundi ! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: A-Z Challenge – Yuixem | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s