Sans âme – BD

Couv_214245.jpgTitre : Sans âme
Auteur : Gail Carriger
Dessinateur : Rem
Editeur : Pika
Genre : Romance
Mot-clés : vampire, loup-garou, paranaturel, Londres, steampunk

Résumé

Adaptation en bande dessinée du premier roman de la série Le Protectorat de l’ombrelle de Gail Carriger

Dans le Londres de l’époque victorienne, les vampires et loups-garous sont parfaitement intégrés à la société et participent fréquemment aux soirées mondaines organisées par les « naturels ». Dans ce monde bourgeois où il fait mauvais d’être célibataire à un âge quelque peu avancé, Alexia, une Italienne « sans âme », a la précieuse faculté d’annihiler les pouvoirs des êtres de la nuit. À son simple toucher, ceux-ci redeviennent de simples mortels. Peu connue du milieu, l’héroïne se retrouve néanmoins embarquée dans une étrange affaire où les vampires et les loups-garous se mettent à disparaitre.

Avis personnel

Avant de connaitre l’existence de cette BD, j’avais dévoré le premier tome du roman qui m’avait été conseillé par Fungi Lumini. C’est en prêtant ensuite celui-ci à une amie que celle-ci m’a fait découvrir la version en bande dessinée. Sans hésiter un instant, je l’ai donc achetée en numérique sur ma tablette 🙂 Cette chronique sera donc aussi l’occasion de vous donner mon avis sur la lecture d’une BD sur l’application iBook d’Apple 😉

Rapide liste de de ce qui m’avait tant plus dans le roman : le répondant de l’héroïne, l’ambiance victorienne, l’histoire d’amour avec un loup-garou et non un vampire, la présence d’un être qui annule le pouvoir des surnaturels, l’humour permanent, etc. Je dois avouer que j’adore réellement cette série ! Et quel plaisir de voir que tout ce que j’aimais… se retrouve parfaitement dans la version dessinée !

En quelques cases, j’ai replongé entièrement dans le quotidien mondain de notre chère Alexia Tarabotti où les robes et les chapeaux dirigent le monde ! Comme cela faisait quelque temps que j’avais lu le roman, j’ai eu le temps d’oublier les détails et j’ai donc eu l’impression de retrouver l’intégralité de l’histoire dans ces quelques pages dessinées. Bien sûr, je pense que mon esprit a quelque peu comblé les trous qu’il devait y avoir, notamment les pensées de l’héroïne. Il faut avouer qu’il est tout de même assez difficile de rendre parfaitement un roman en bande dessinée. Néanmoins, je trouve que l’adaptation est ici parfaitement réussie !

A cet excellent découpage de l’histoire s’ajoute également la beauté des dessins. Etant une grande fan de mangas, j’ai bien évidemment plus qu’apprécié le style de Rem ❤ Je trouve Alexia magnifique et Lord Maccon… plus qu’à croquer :-p Les autres personnages qui prennent également vie sous nos yeux sont en parfait accord avec ce que j’avais imaginé lors de ma lecture, voire dépassent même mes attentes ! Ce qui de nouveau offre un bon point à cette bande dessinée.

Après avoir dévoré ce premier tome, je ne souhaitais qu’une seule chose, connaitre la suite au plus vite ! Mais plutôt qu’acheter le deuxième volume de la bande dessinée, je suis repartie sur le roman ! Je vous ferai donc bientôt ma chronique au sujet de celui-ci !

Concernant la lecture sur l’application iBook d’Apple, j’ai quelque peu été déçue… J’ai été fort perturbée que ce soit une double page qui apparaisse, que l’on tienne verticalement ou horizontalement la tablette. L’écran étant « trop petit » pour permettre la lecture des deux pages, il faut glisser légèrement l’image pour y accéder… et il arrive, trop fréquemment à mon goût, que l’on aille un peu trop loin et que l’on passe ainsi directement à la page suivante sans en avoir envie. Ma lecture s’en est donc trouvée fort perturbée, ce qui ne m’a réellement pas plu. Habituée à d’autres applications que je trouve davantage agréable pour la lecture de mangas, je ne recommande donc réellement pas iBook, du moins pour les bandes dessinées 🙂

fhskjdhfsk.jpg

Conclusion

J’ai bien peur de ne pas être très objective sur la notation de cet ouvrage :p Quoi qu’il en soit, je pense qu’une bande dessinée qui permet de replonger avec tant de facilité et de plaisir dans l’univers d’un roman est une adaptation plus que réussie ! S’il est certain que Sans âme plaira aux amateurs de la version romancée, je reste peu convaincue du fait qu’elle séduira entièrement ceux qui ne connaissent pas l’univers.

12341510_10207042398671215_207821305737772427_n

Advertisements

2 réflexions sur “Sans âme – BD

  1. Pingback: A-Z Challenge – Yuixem | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: Semaines spéciales Saint-Valentin | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s