L’apprentie Faucheuse, tome 1 : Rouge Sang & Noir Corbeau #plib2020

L-Apprenti-Faucheuse-editions-le-heron-d-argentTitre : L’apprentie Faucheuse, tome 1 : Rouge Sang & Noir Corbeau

Autrice et illustratrice : Justine Robin

Éditeur : Le Héron d’Argent

Genre(s) : fantasy urbaine

Nombre de pages : 272

#ISBN9791094173374

« Aujourd’hui, je suis morte. »

Amélia Pratt était une simple domestique, pauvre et sans avenir. Mais par une froide nuit d’hiver de l’année 1850, un homme la précipite dans la mort.
Elle renaît alors sous les traits de Red Death, l’une des sept petites faucheuses. Désormais, son rôle est de pourchasser les esprits errants et les fantômes. Et à ce petit jeu-là, elle est la meilleure !
Pourtant, elle n’a pas choisi l’Ankou le plus docile pour la seconder dans sa tâche. En effet, le beau Rain n’est autre que son propre meurtrier, désormais contraint de lui obéir pour l’éternité…
Entre complots, dangers et trahisons, parviendra-t-elle à accomplir son rêve : devenir la prochaine Grande Faucheuse du Sanctuaire de la Mort ?

Mon avis

Je suis juré pour le PLIB 2020 et j’essaie donc de découvrir un maximum de titres de la première sélection d’ici le prochain vote. Je remercie la maison d’édition qui a mis l’ebook de ce livre à notre disposition ! Je dois dire que j’ai flashé sur la couverture, affichant une jeune fille à l’air mauvais drapée de rouge, et sur le titre de ce tome 1 : Rouge Sang & Noir Corbeau… Tout un programme ! Je pense que la version papier du roman contient davantage d’illustrations réalisées par l’autrice, dommage qu’on n’y ait pas droit (même en noir et blanc) dans l’ebook.

Le prologue nous raconte comment Amélia, petite domestique sans histoire, est morte et a rejoint l’équipe des petites faucheuses pour devenir Red Death, la faucheuse des assassins. Chaque petite mort est accompagnée d’un ankou, protecteur « esclave »qui peut se changer en animal. Elle va faire le choix de prendre son assassin comme serviteur, lui passant le collier de l’obéissance et le faisant payer chaque jour son geste. Elle excelle dans l’art de récolter des âmes, et le jour de la cérémonie qui récompensera tous ses efforts approche. C’est sans compter sur les imprévus de dernière minute et les complots dans l’ombre.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce roman : sombre et cruelle. La thématique de la mort est développée de façon intéressante : les croyances, mais aussi les techniques de fauche, la hiérarchie du royaume des morts… Les chasses aux esprits étaient d’ailleurs particulièrement prenantes et bien rythmées. J’ai aussi beaucoup aimé découvrir les figures liées à la Mort : les petites faucheuses, mais aussi les cavaliers (anciens et nouveaux), les ankous…

Je n’ai cependant pas tellement accroché aux personnages. J’ai trouvé Red Death carrément insupportable avec son complexe d’infériorité et sa volonté de dominance sur tout le monde. Elle est juste mauvaise, mais quand on en connait les raisons, je n’ai pour ma part pas pu trouver cela autre chose que puéril. Quant à Rain, j’ai vraiment eu du mal à le comprendre. Pourquoi après 150 ans à se faire martyriser a-t-il encore de la pitié pour cette faucheuse sans âme ? Personnellement, je préférerais mourir que de me laisser humilier encore et encore de la sorte. Je pense aussi que j’attendais plus de cette connexion entre eux, d’où ma déception qu’après 150 ans, elle n’ait pas vraiment évolué. Les autres petites faucheuses, m’ont paru effacées, je n’ai d’ailleurs jamais vraiment réussi à retenir laquelle était qui. :/

Un point intéressant était la multitude de points de vue au sein d’une même scène : lors d’un combat, on pouvait avoir en alternance 2-3 pages de Red Death, puis de l’ankou, puis d’un autre personnage, puis ensuite revenir à la faucheuse et ainsi de suite… Une narration étonnante qui donnait un rythme vraiment intéressant et dynamique aux scènes de combat.

C’est un récit que j’ai lu très rapidement, les événements s’enchainant assez vite et le style de l’autrice étant très fluide et agréable. Ce tome est quand même fort introductif à mon goût, on apprend à y connaitre les personnages, leur monde et les règles qui le régissent, mais on ne sait encore rien du complot qui se trame, du pourquoi du comment, tout reste très vague… Rendez-vous donc dans le tome 2 !

Citations

« Mon cœur bondit contre ma poitrine. On nous avait retrouvés… Il fallait faire vite !
– Remontez-moi ! suppliai-je d’une voix larmoyante.
Le regard qu’il me lança à ce moment-là, le petit sourire au bord de ses lèvres… Jamais je ne les oublierais.
– Désolé. C’est chacun pour soi, maintenant. »

« Tu as été choisie. Tu vivras éternellement. Tu seras crainte et respectée de tous. Tu deviendras l’un des éléments indispensables à cet univers, un poids sur la grande balance de l’existence. Tu seras le penchant obscur de la vie, tu feras partie de la mort et la mort fera partie de toi. Tu ramèneras les âmes égarées et récolteras celles dont l’existence sur Terre s’est achevée. Tu faucheras le fil de la vie comme on coupe un ruban avec des ciseaux. »

Conclusion

Un roman dont j’ai apprécié découvrir l’univers, avec la thématique de la mort fort bien développée et un rythme narratif prenant, mais dont je n’ai pas du tout aimé les personnages et qui m’a paru fort introductif. Suite à voir !

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

#FungiLumini

9 réflexions sur “L’apprentie Faucheuse, tome 1 : Rouge Sang & Noir Corbeau #plib2020

  1. Je l’ai trouvé divertissant mais je ne suis pas du tout le public cible et il manquait pas mal d’éléments pour me séduire. Comme toi déjà rien que sur les personnages… Dommage parce que y’a de bonnes idées et un talent d’illustratrice non négligeable !

    Aimé par 1 personne

    • Pareil, que toi, c’était mignon, mais ça ne m’a pas transcendé… Par contre, j’ai commencé La Cité des Chimères,et pour le moment c’est très cool ! (et j’ai reçu Fille de Rage il est énormeeee, je ne sais pas comment je vais faire pour le transporter xD Il n’est même pas rentrer dans ma boite aux lettre 😀 )

      Aimé par 1 personne

    • Hahaha idem pour à la pointe de l’épée xD du coup je me le garde pour quand je serai en congé de Noël histoire de ne pas l’abîmer dans mon sac :/ l’autre je l’ai eu en numérique donc ça va 😁 cool pour la cité des chimères je compte le lire aussi !

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Rouge sang et noir corbeau T1 : L’apprentie faucheuse, Justine Robin | L'Imaginaerum de Symphonie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s