Syberia, tome 1 : Hans

syberia-tome-1-hansTitre : Syberia, tome 1 : Hans

Scénariste : Hugo Sokal

Illustrateur : Johann Blais

Éditeur : Le Lombard

Genre(s) : BD aventure

Nombre de pages : 56

Kate Walker ne devait passer que quelques heures à Valadilène, au coeur des Alpes françaises. Le temps pour l’avocate new-yorkaise de finaliser le rachat de l’usine d’automates Voralberg pour le compte de son client Universal Toys. Mais elle comprend rapidement qu’il reste un héritier en vie et, pour retrouver Hans, elle n’a d’autre choix que d’entamer un voyage à travers les décors et l’histoire du XXe siècle, au fil des rails d’une aventure qui doit toute sa poésie et son rythme au célèbre Benoit Sokal.

Mon avis

J’avais déjà entendu parler du jeu vidéo Syberia avant cette bande dessinée, mais je n’y ai jamais joué. L’histoire fut donc une totale découverte pour moi. J’ai craqué sur la magnifique couverture et comme le prix n’est pas trop élevé (à peine plus cher qu’un manga), je me suis laissée tenter. Je sais qu’il existe aussi un roman Syberia (écrit par Dana Skoll et publié chez Michel Lafon), mais je trouvais qu’avec un si bel univers graphique, ça serait dommage de n’avoir que les mots.

Les deux premières pages introduisent Kate comme narratrice du récit : elle est dans un lit d’hôpital et commence à raconter ses aventures à son voisin de misère. Si dans le jeu vidéo, elle est le personnage central, cette bande dessinée se concentre davantage sur Hans, l’héritier disparu. On le découvre aux différentes étapes de sa vie : enfant muet après un accident, adolescent fugueur qui se réfugie au cirque, puis qui est engagé contre son gré par l’armée allemande. Et surtout, on perçoit ce besoin irréel qui le pousse à aller à la recherche des mammouths, animaux depuis longtemps disparus. Son récit de vie est entrecoupé  de scénettes d’une page qui montrent l’évolution de Kate à l’hôpital.

Les dessins ont un style assez particulier, que j’ai beaucoup aimé. J’ai trouvé que le choix des cadrages, des plans, etc. donnait l’impression d’être dans un jeu de « point and click« . On savait dire quel objet allait intéresser les personnages dans le décor avant qu’ils les prennent. Au final, le monde du jeu vidéo n’est pas loin 😉 J’ai préféré les cases concernant Kate : elle semblait se trouver dans un autre monde, tellement les paysages qu’elle voit de sa chambre et du balcon sont féeriques.

J’ai aussi beaucoup aimé l’univers présenté. Il y a un mélange entre éléments steampunk – avec l’usine d’automates, le gramophone, la locomotive à vapeur -, éléments magiques, avec la recherche des mammouths et l’univers du cirque, et réalité.

Ce tome, bien que racontant une bonne partie de la vie d’Hans, m’a semblé être une introduction à la suite. À la fin, Kate découvre le moyen d’entreprendre  sa recherche de Hans et on a l’impression que l’histoire va seulement vraiment commencer.

Citations

PlancheS_56306

Conclusion

Un tome prologue à la quête de Kate, un univers qui mêle magie mécanique et réalité, de très beaux dessins au cadrage rappelant le jeu vidéo, un format assez court qui introduit la série. J’ai passé un bon moment de lecture, mais le récit reste un peu trop en surface. J’espère qu’on en apprendra plus sur les personnages dans le prochain tome !

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

#FungiLumini

Publicités

7 réflexions sur “Syberia, tome 1 : Hans

    • Comme je le dis dans ma chronique, j’ai trouvé que c’était fort introductif : j’ai eu l’impression que la véritable entrée dans l’univers allait commencer avec la dernière planche de la bande dessinée. Donc c’est une histoire sympa qui pose le background, mais je pense que la véritable entrée en matière se fera dans le prochain tome !

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: #61 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s