Victorian Fantasy – tome 1 : Dentelle & Nécromancie

dentelle-et-necromancie-9782290077610-30Titre : Victorian Fantasy – tome 1 : Dentelle & Nécromancie

Auteure : Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu

Genre(s) : romance fantasy

Nombre de pages : 541

Mots-clés : magie, élue, palais, cours, mode, lune.

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.

Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas.
Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…

Mon avis

Ça devient une habitude avec les romans de Georgia Caldera : une fois commencé, impossible de m’arrêter de tourner les pages. J’ai dévoré les 521 pages de ce roman ! La couverture réalisée par Fleurine Rétoré est magnifique et, après lecture, je trouve qu’elle correspond parfaitement à ce premier tome.

Andraste vit recluse dans la demeure familiale à cause d’une allergie à la lumière du soleil, jusqu’au jour où une lettre royale exige sa présence au palais de Neo-Londonia. La nuit où elle arrive, elle fait la rencontre d’un homme qui va bouleverser son existence. Persuadée d’être une sorcière, elle se voit contrainte par la reine de suivre les cours de nécromancie. De plus, la vie à la cour n’a rien de reposant. Petit à petit, elle découvre que ses longs cheveux blancs et ses yeux violets attirent les regards, mais aussi les ennuis !

J’ai énormément apprécié ce roman ! Je trouve que les moments d’action, de romance et d’intrigues politiques sont bien dosés et donnent un roman très équilibré. Les mystères sont nombreux, mais se dévoilent au fur et à mesure de l’histoire. J’ai bien aimé le fait qu’on découvre ces éléments petit à petit et pas en un gros chapitre final qui explique tout. La plume de Georgia est toujours aussi belle, et surtout très addictive ! Elle arrive toujours à nous transmettre à merveille les sentiments que ressentent ses protagonistes et à nous surprendre quant au déroulement de l’action. La variation des points de vue (Thadeus, Andraste et le Prince Augustin) nous permet d’avoir une vision d’ensemble de la trame narrative et de ce qui se passe dans les coulisses du palais.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Andraste. Déjà, son prénom est très original. :p Malgré ses allures de petite chose fragile et innocente, Andraste a un caractère bien trempé et ne se laisse pas faire. Lorsqu’elle apprend qu’elle est en danger, plutôt que de se morfondre ou de s’apitoyer sur son sort, elle décide d’apprendre à se défendre, même si elle doit faire des sacrifices en échange ! Elle était également touchante dans sa méconnaissance d’éléments simples de la vie de tous les jours. Elle n’a appris à connaitre le monde que dans ses livres et parfois se retrouve dans des situations où elle ne comprend pas ce qui est en jeu. Par exemple, le Prince accuse Thadeus d’aller au bordel devant elle, mais elle n’a aucune idée de ce qu’est un bordel, ce qui rend la scène assez cocasse. Elle ne peut avoir confiance en personne, même pas en sa famille qui ne lui a pas expliqué sa nature et les dangers que celle-ci pouvait entraîner, et pourtant elle garde toujours le moral et la foi.

Thadeus est quant à lui quelqu’un qui n’a pas l’habitude de faire confiance aux autres, et encore moins à une sorcière. Il n’est pas non plus habitué à courtiser une femme. Ce qu’il veut, il l’obtient toujours, par la force s’il le faut. Il est assez rustre, mais touchant dans ses efforts pour conquérir la jeune femme.  Il va être très frustré avec le comportement d’Andraste, qui va lui résister et lui en faire voir de toutes les couleurs, mais dont il a intensément besoin.

Même s’ils s’attirent énormément physiquement, Andraste et Thadeus ont du mal à trouver un terrain d’entente. Les sorcières et les nécromanciens ne s’apprécient guère dans la société néo-londonienne. Leurs deux familles sont d’ailleurs en conflit ouvert. Thadeus (qui est nécromancien) croit qu’Andraste lui a jeté un sort pour le manipuler, et Andraste, qui n’a jamais rencontré – et encore moins séduit – d’homme de la haute société, a bien du mal à rester à sa place. Il y a beaucoup de non-dits, de vérités cachées entre les deux personnages. S’ils avaient été honnêtes et qu’ils s’étaient parlé franchement dès le départ, tout aurait été bien plus facile, mais voilà, ça ne marche pas comme ça dans la noblesse ! :p

Le steampunk teinte légèrement le récit : il y a des animaux animés par la magie de la mécanique, la mode est clairement victorienne (la reine est d’ailleurs toujours Victoria :p ), etc. La magie imprègne également ce roman : cette magie est parfois lumineuse, parfois très sombre. La fin du récit est puissante et épique. Je l’ai beaucoup aimée et j’ai vraiment hâte de voir ce que Georgia nous réserve pour le tome 2 (à paraître en mars ! ).

Citations

« Andraste, depuis sa naissance, n’avait jamais été autorisée à quitter le manoir Coldfield. Tout ce qu’elle connaissait du monde extérieur se résumait à ce qu’elle en découvrait à travers ses lectures, ainsi qu’au petit jardin clos, situé derrière la demeure et réservé à son usage personnel. Et encore, il ne lui était permis de prendre l’air qu’une fois la nuit tombée, hors de question que le plus petit rayon de soleil vienne à effleurer sa peau, trop pâle pour le tolérer.

« Les frissonnements d’Andraste contre lui attisaient son désir, l’excitant comme jamais il ne l’avait été de toute sa vie… et s’il n’agissait pas très vite, l’effet ne tarderait pas à devenir sensiblement notable. Situation quelque peu embarrassante s’il en est une, même pour lui. Satané sortilège ! »

Conclusion

Georgia Caldera a encore une fois su me séduire avec cette romance teintée de magie et de steampunk. Une histoire originale, des surprises et des révélations qui se font petit à petit et deux personnages principaux hyper attachants, je recommande grandement le premier tome de ce roman !

extra1public averti erotique

#FungiLumini

Bonus 1

La couverture du tome 2 De Velours et d’acier (sortie prévue en mars 2017) vient d’être dévoilée !

15542051_644872995673546_4649498968789442865_n-1

Bonus 2

J’ai eu la chance et le bonheur de pouvoir rencontrer Georgia Caldera aux Halliennales cette année ! C’est une auteure adorable qui prend le temps de discuter avec ses lecteurs, j’ai passé un super moment en sa compagnie ! J’étais venue faire dédicacer mon tome 1 des Larmes Rouges collector ainsi qu’acheter Hors de contrôle, mais celui-ci étant en rupture de stock, je me suis tournée vers Victorian Fantasy, qui a été une superbe découverte. 😉

Advertisements

4 réflexions sur “Victorian Fantasy – tome 1 : Dentelle & Nécromancie

  1. Pingback: #37 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Trolls et Légendes 2017 | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s