20th Century Boys – 3 tomes

20th-century-boys-deluxe-1-paniniTitre : 20th Century Boys
Auteur : Naoki Urasawa
Scénario coécrit avec Takashi Nagasaki
Editeur : Panini Manga
Edition : Deluxe
Genre : seinen manga
Nombre de tomes : 12 (série terminée au Japon ; en cours en France)
Mots-clés : Thriller, suspense, secte, amitié

Résumé

1997. Kenji vient d’investir dans une franchise d’un petit magasin de proximité (conbini, en japonais). Un peu dépassé par son nouveau rôle de gérant et par sa petite nièce, Kanna, que sa sœur lui a confiée avant de disparaître, son existence tranquille prend subitement un grand tournant quand la police vient l’interroger sur la disparition d’un de ses clients. Bien qu’il soit attristé d’apprendre cette terrible nouvelle, il ne peut malheureusement pas les aider. Enfin, Kenji décide d’aller récupérer ses vidanges chez ladite famille et découvre un étrange symbole sur le pas de la porte : une main dans un œil grand ouvert. Ce dessin réveille en lui des souvenirs lointains datant de 1969 alors qu’il était enfant. La mort d’un de ses amis qu’il surnommait Donkey l’amène à chercher l’origine de ce sigle : il représentait leur groupe de justiciers qui sauverait le monde des catastrophes qu’ils s’amusaient à inventer. Mais aujourd’hui, quelqu’un, qui se fait appeler « Ami », se sert de ce dessin comme symbole pour la secte qu’il a montée. Son objectif : contrôler le monde et amener l’apocalypse telle que ces enfants l’avaient imaginée dans leurs histoires. Comment Kenji et ses amis arriveront-ils à stopper la machination de cet homme dont ils ignorent la réelle identité ?

2014. Cela fait 14 ans que le monde a été sauvé d’une attaque destructrice. Le parti de l’Amitié a pris le pouvoir… Kenji et sa bande, les soit-disant instigateurs de la catastrophe, ont en réalité sauvé la Terre, mais n’ont pas donné signe de vie depuis… Kanna a bien grandi et travaille dans les quartiers pauvres de la capitale. Malgré elle, l’adolescente se retrouve embarquée dans des histoires louches mêlant batailles de quartier et meurtre. Bien qu’elle l’ignore, elle incarne le dernier espoir pour sauver le monde du joug démoniaque d’Ami !

Avis personnel

Naoki Urasawa est indéniablement le maître du manga thriller ! Si vous n’avez pas encore lu sa série Monster, je vous la conseille vivement ! Si dans cette saga on suivait un personnage qui tentait d’arrêter un serial killer, ici on suit le couple oncle-nièce qui essaye de sauver le monde de la menace d’une secte ! La qualité principale de ce manga est sans aucun doute la richesse de son scénario. Celui-ci mêle différents personnages, dont on suit le prisme, et diverses temporalités, qui nous offrent une intrigue complexe et profonde. Ainsi, on découvre principalement l’aventure à travers Kenji et Kanna. Le mangaka et le coscénariste Takashi Nagasaki emploie fréquemment les flashbacks pour fournir au lecteur des informations sur le passé des personnages et pour voir les conséquences des actions du passé. Au niveau des différentes périodes évoquées, on retrouve :

  • 1969 : l’enfance de Kenji et de ses amis
  • 1973 : l’adolescence du même groupe
  • 1997 : la découverte de la secte d’Ami
  • 2000 : premier sauvetage du monde par Kenji et ses amis
  • 2014 : le Japon est dirigé par le parti de l’Amitié et Kanna, la nièce de Kenji, semble être le dernier espoir pour sauver la Terre

L’intrigue se développe petit à petit. Il n’est donc pas étonnant de se sentir un peu perdu au début, bien que cela soit justement le charme de ce manga ! A l’image des personnages principaux qui découvrent la secte, le lecteur est aussi amené à réfléchir et à enquêter de son côté.

Outre cet aspect scénaristique, on s’attache très rapidement à l’éventail de personnages. Loin d’incarner les stéréotypes des « héros », des « sauveurs de l’humanité » forts, beaux et courageux, le groupe d’amis est d’une banalité absolue : un gérant d’un petit magasin de quartier qui n’a pas pu réaliser ses rêves, un salaryman sans histoire, un gros et gras tenancier d’une boutique de bijoux, un garçon manqué au grand cœur, un homme qui s’est exilé au sud-ouest de l’Asie et qui mène une étrange vie, etc. Un catalogue de personnalités unique qui séduit de par son rapprochement à notre réalité, permettant ainsi une identification facile : comment réagirions-nous si nos histoires d’enfants prenaient vie sous nos yeux ? Aurions-nous le courage de confronter nos pires cauchemars ?

Après 3 tomes en version deluxe qui équivalent environ à 6 petits volumes, l’histoire s’est bien installée mais plusieurs questions demeurent. En allant de rebondissement en rebondissement, il n’est pas simple de comprendre où est-ce que l’aventure nous mène. Et c’est justement cela qui est incroyable dans cette série et plus largement dans toute l’œuvre de ce mangaka ! Le suspense est entier et lorsque l’on comprend quelque chose, une nouvelle interrogation est soulevée.

This has been an artwork of Firewalker

Conclusion

Alors que le thriller est un genre (autant littéraire que cinématographique) qui ne me plait pas outre mesure, 20th Century Boys m’a totalement séduite par la richesse de son intrigue. Je ne peux également qu’avouer mon admiration pour Naoki Urasawa, que je considère comme le meilleur mangaka actuel… Cette série est donc un total coup de cœur ! Je n’ai qu’une hâte, acheter la suite pour comprendre tous les tenants et aboutissants de cette folle aventure !

12341510_10207042398671215_207821305737772427_n

Publicités

2 réflexions sur “20th Century Boys – 3 tomes

  1. Pingback: A-Z Challenge – Yuixem | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s