Pilleurs de tombes

51sazjv2wml-_sx195_Titre : Pilleurs de Tombes

Auteur: Yao Fei-La

Éditeur : éditions Fei

Genre(s) : bande dessinée historique/ fantastique

Nombre de pages : 200

Mots-clés : tombe, découverte, ancêtre, histoire, campagne.

Pilleurs de tombes se déroule pendant la révolution culturelle chinoise (1966-1976) quand les intellectuels étaient envoyés à la campagne pour y être rééduqués. À cette époque, ouvriers et paysans étaient considérés en Chine comme de véritables héros, des modèles à suivre. La répression aveugle contre les intellectuels fit des centaines de milliers de victimes, et tout ce qui avait trait à la culture ancestrale chinoise était condamné.

Au cœur de cette révolution, trois adolescents, Shen, le narrateur, et ses camarades d’aventure, Bouli et Ying marchent dans les pas de leurs ancêtres pilleurs de tombes…

Entre tradition et Chine moderne, réalité et fantastique, Pilleurs de tombes se lit comme une chasse aux trésors où les héros vivent leurs rêves d’enfants avant de basculer dans le monde adulte.

Mon avis

Je remercie Babelio et les éditions Fei pour cet envoi lors de la dernière masse critique. Je pensais au départ recevoir un manga noir et blanc, donc j’ai été très positivement surprise en ouvrant mon colis de recevoir un livre dans le sens de lecture européen et en couleurs ! (et même qu’apparemment, ça s’appelle un manhua, merci Yuixem 😉 )

L’histoire se déroule lors de la révolution culturelle chinoise. Shen et Bouli sont deux intellectuels qui sont envoyés à la campagne pour apprendre le travail manuel, contre quoi ils alphabétisent les gens vivant là-bas. Alors qu’ils sont poursuivis par un ours lors d’une expédition, Shen, accompagné de son ami Bouli et de la jeune Ying, a une révélation qui va amener nos héros à vivre une expérience mystique et unique.

Quand j’ai lu le résumé, j’ai cru que le métier du protagoniste serait apprenti pilleur de tombe. Or, on a plutôt l’impression qu’il tente cette première expédition pour le fun, que ça n’a pas de valeur familiale ou traditionnelle à ses yeux, mais plutôt juste une utilité économique.

Je n’ai pas du tout accroché aux deux personnages principaux. Je les ai trouvé vulgaires et très irrespectueux des traditions ancestrales, alors que ce sont censés être les intellectuels, l’élite chinoise… Ils ne respectent rien et prennent tout à la rigolade. Je n’ai pas apprécié cet aspect de l’histoire qui se veut drôle, mais qui au final, m’a plutôt paru risible.

J’ai aimé en apprendre plus sur la révolution culturelle chinoise. J’en avais déjà entendu parler, mais pas dans les détails, et j’ai trouvé que ce manhua représentait bien le contexte historique et ses enjeux pour les habitants, que ce soit les intellectuels ou les campagnards. J’ai aussi apprécié découvrir les différentes histoires du folklore chinois qui nous sont proposées. Entre tradition et surnaturel, la frontière est fine. Parfois même un peu trop fine dans le cas de ce livre. Dans le tombeau qu’ils visitent, Shen et ses amis découvrent des créatures qui ne sont pas tirées du folklore, mais qui n’existent pas non plus dans notre monde,mais qui semblent pourtant bien réelles. J’avais parfois un peu de mal à voir la différence entre la réalité et l’illusion, ce qui m’a un peu perdue à certains moments de la lecture.

Citations

planchea_218781

« Je te jure Bouli, dans le livre, la montagne s’appelle « La Montagne aux 9 Dragons ». C’est censé être la terre promise de la géomancie ! Je suis persuadé que cette montagne abrite… une énorme tombe ! »

Conclusion

Je n’ai pas vraiment apprécié ni détesté ce livre. Découvrir le contexte historique de la Chine de l’époque, ainsi que les histoires du folklore chinois m’a vraiment beaucoup plu. Par contre, j’ai détesté les personnages et la frontière entre ce qui se passe réellement et ce qui est illusoire était trop floue pour moi et ne rendait pas service à l’histoire. Une lecture mitigée.

indécise

#FungiLumini

Publicités

Une réflexion sur “Pilleurs de tombes

  1. Pingback: #38 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s