Gravity Falls : Journal 3

61MKoIjoo5LTitre : Journal 3

Auteurs : Alex Hirsch, Rob Renzetti

Illustrateurs : Andy Gonsalves, Stéphanie Ramirez

Éditeur : Disney Press

Genre(s) : Journal graphique fantastique

Nombre de pages : 288

Lu en VO, n’existe pas encore en français.

Journal 3 brims with every page ever seen on the show plus all-new pages with monsters and secrets, notes from Dipper and Mabel, and the Author’s full story. Fans of Gravity Falls will simply love this 288-page full-color jacketed hardcover version of Journal 3! Plus the book jacket doubles as an exclusive poster!

Lire la suite

Souffleur de rêves – tome 1 : Le Pilleur

souffleurdereves1Titre : Souffleur de rêves – tome 1 : Le Pilleur

Auteure : Bérengère Rousseau

Éditeur : Livr’S éditions

Genre(s) : fantastique

Nombre de pages : 220

Mots-clés : rêve, cauchemar, souffrance, jumeaux, chat.

Depuis plusieurs semaines, Sonia et Mathis affrontent des cauchemars de plus en plus violents, jusqu’à en porter les stigmates dans leur chair. Quand le meilleur ami de Mathis sombre dans le coma, ils comprennent que la situation leur échappe et qu’ils ont besoin d’aide. Au Royaume des Songes, un monde parallèle au nôtre, le Souffleur de rêves se meurt, victime des assauts de son vieil ennemi, le Pilleur. Celui-ci a pour seul but de prendre le contrôle des rêves des enfants du monde entier. Les intrusions du Pilleur ravagent peu à peu le monde du Souffleur, mais l’espoir renaît quand Orina, une élève du Souffleur, se porte volontaire pour affronter l’ennemi. Orina doit entrer en contact avec Sonia et Mathis pour mener sa mission à bien. Ils devront s’allier et se faire confiance pour sauver les leurs, au risque d’y laisser la vie. Parviendront-ils à dépasser leurs peurs pour sauver leurs deux mondes ?

Mon avis

Je remercie le blog Les Reines de la Nuit ainsi que les éditions Livr’S grâce à qui j’ai gagné ce livre ! J’avais déjà lu Le  livre des âmes de Sylvie Ginestet chez Livr’S et il me tardait de découvrir d’autres titres de leur catalogue, d’où je me suis lancée dans ce livre assez rapidement.

Le récit se divise en deux perspectives : celle de notre monde  dans lequel on suit les jumeaux Mathis et Sonia et celle du Royaume des Songes où Orina poursuit sa formation de lieuse de rêves. Les jumeaux font de terribles cauchemars qui ont des répercussions physiques dans la vie réelle. Orina, de son côté, est choisie comme successeure du souffleur de rêves et doit essayer d’arrêter à tout prix le Pilleur de rêves, responsable des cauchemars et donc des souffrances, pas seulement des jumeaux, mais de beaucoup d’enfants rêveurs.

J’ai apprécié l’univers de ce livre, tout particulièrement le Royaume des songes ! Cet endroit a une aura magique et j’ai regretté parfois que l’auteure ne décrive pas plus les décors dans ce monde. Il y a beaucoup de très belles descriptions (même si elles sont parfois un peu effrayantes :p ) quand les enfants sont dans leurs rêves/cauchemars, mais peu dans le Royaume des Songes.

J’ai particulièrement aimé le personnage de Maitre Okar, qui est un chat qui parle, un membre du conseil des anciens et un formateur dans le Royaume des Songes. Il est d’une grande aide à Orina et la guide grâce à ses enseignements. Il a aussi un caractère typique du chat, c’est-à-dire qu’il n’écoute rien et n’en fait qu’à sa tête. :p

J’ai eu un peu de mal à adhérer à la relation entre Sonia et Mathis au début du livre. L’auteure nous décrit leur proximité dûe à leur statut de jumeaux mais je n’arrivais pas à ressentir ce lien particulier entre les personnages car ils ne se confiaient pas l’un à l’autre, ils étaient figés dans le mutisme et ne semblaient pas se faire assez confiance que pour se raconter leurs cauchemars. Cela ne m’a pas empêchée d’apprécier les deux personnages, mais je n’avais pas l’impression d ‘être avec des jumeaux, plutôt avec de bons amis.

Vous allez me dire que je suis une psychopathe, mais j’attendais avec impatience que les jumeaux s’endorment pour voir dans quel cauchemar ils allaient être entrainés cette fois ! Ce livre est un livre jeunesse, donc les détails ne sont pas sanglants ou horribles mais j’aimais essayer de deviner ce qui allait leur arriver, et j’étais souvent surprise ! 🙂

Il y avait quelques petites longueurs au niveau de l’histoire. Je pense notamment aux longs dialogues entre Orina et ses amis. Elle n’a pas confiance en elle et doute tout le temps de la réussite de sa mission. Je comprends que son entourage tente de la rassurer mais j’ai trouvé que les réflexions se répétaient un peu dans ses passages et on se dit juste qu’on aimerait qu’elle passe à l’action plutôt que de douter sans cesse d’elle-même !

Citations

« Alen dessina un oiseau sur le sable mouillé. D’un battement de cils, il lui donna vie. Le volatile s’éveilla et, d’un mouvement gracieux, prit son envol dans l’immensité du ciel. Un petit garçon, les yeux ébahis, contempla le spectacle sans un mot. »

« Les cris recommencèrent. Encore et encore. La jeune Rêveuse se prit la tête entre les mains : elle n’en pouvait plus de les entendre. Son corps meurtri la faisait souffrir. Des égratinures parcouraient ses mains et ses jambes, signes qu’elle s’était heurtée à des ronces. Cette forêt devenait de plus en plus hostile. »Conclusion

J’ai apprécié me plonger dans les cauchemars concoctés par l’auteure et tenter de sauver le monde des rêves avec les protagonistes. Les quelques petites longueurs dans l’histoire ne m’ont pas arrêtée et j’ai hâte de voir ce que l’auteure nous réserve dans tome 2 !

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

#FungiLumini

Cosmographia – Le testament des étoiles

11541962_1096542713706935_8408532321707286769_nTitre : Cosmographia – Le testament des étoiles

Auteur : Mathieu Guibé

Illustrateur : Nicolas Jamonneau

Éditeur : éditions du chat noir

Genre(s) : artbook

Nombre de pages : 48

Mots-clés : étoiles, destinée, jumeaux, masque, violon.

Les constellations ne sont pas les seuls messages que le ciel nous adresse. Les étoiles et leurs cycles, dans leur improbable répartition, nous racontent une histoire dont nous sommes les propres acteurs. Nous ne savons pas qui est de l’autre côté de la plume, nous ne pouvons que supposer. Mais si l’univers est en permanente expansion, c’est parce que le récit continue. Mon frère et moi sommes les seuls à pouvoir déchiffrer les secrets célestes.

Nous sommes Cosmographes, nous sommes lecteurs d’étoiles.

Mon avis

J’ai reçu ma commande des éditions du Chat Noir hier et j’ai ouvert ce livre pour admirer un peu les illustrations, j’ai lu le premier paragraphe par curiosité…et je me suis retrouvée une heure plus tard à avoir lu l’entièreté du livre sans avoir vu le temps passer !

Gienah et Ankaa sont des jumeaux lecteurs d’étoiles. Alors que Gienah joue de son violon, Ankaa retranscrit la musique de son frère et révèle ainsi les instructions célestes destinées aux Aristars – dirigeants choisis par les étoiles. Lors d’un voyage, les jumeaux sont attaqués par les membres de l’Etoile Ecarlate – ordre dissident – et secourus par un étrange personnage masqué nommé Eclipse. Cet épisode marque la rencontre du trio et va changer le cours de leurs destinées.

Les illustrations de Nicolas Jamonneau sont sublimes. Depuis l’annonce de cet artbook, je suis de près son travail – notamment les magnifiques couvertures de livres qu’il a réalisées – et j’attendais avec impatience de voir ce qu’il allait nous présenter. Peu des illustrations de cet ouvrage ont été révélées et ce fut un véritable plaisir de toutes les découvrir ! 🙂 Beaucoup des dessins représentent des personnages de l’histoire et quelques pages dépeignent le paysage du monde fabuleux dans lequel les protagonistes évoluent. Cet illustrateur a un style particulier, reconnaissable entre mille, et cet artbook montre tout son incroyable talent. 🙂

L’histoire présentée est tout aussi belle que les illustrations. La plume de Mathieu Guibé est poétique, elle nous emmène visiter un nouveau monde où les étoiles sont les maitresses du destin. Le récit est très touchant, on ressent les liens qui sont en train de se tisser entre les personnages et qui les unissent ou justement les séparent. J’ai même failli verser une petite larme à la fin du récit tellement je m’étais attachée à certains personnages !

Il y a un mélange de genres assez étonnant dans cet artbook : parfois on a l’impression d’être dans un récit de fantasy, parfois dans une histoire post-apocalyptique ou encore dans un space opera. Cet alliage atypique des genres fonctionne particulièrement bien dans l’histoire écrite par Mathieu et est retranscrit à merveille dans les illustrations de Nicolas !

J’ai adoré le personnage d’Eclipse dès que je l’ai vu. Il a un côté sombre, mystérieux et asocial, mais n’hésite pas à se battre pour ses convictions. De plus, avec son masque, il m’a un peu fait penser au fantôme de l’opéra, figure fictive qui me fascine depuis toujours. Par contre, j’ai détesté Gineah, le jumeau froid et hautain à souhait, j’avais très souvent envie de le gifler pour lui apprendre la politesse. 😀 Même s’ils se ressemblent physiquement, Ankaa est tout le contraire de son frère : elle est douce, respectueuse et patiente. Elle m’a énormément touchée par sa sensibilité aux choses les plus simples. Sa beauté est aussi attendrissante que celle de son frère est glacée.

Petit détail que j’ai également apprécié : il y a un bel effet de typographie sur les majuscules au début de chaque nouveau paragraphe ! Ce projet devait être au départ un manga : je suis cependant bien contente qu’il ait pu aboutir plutôt sous la forme de ce magnifique artbook !

Pour la section « citations », mes photos sont un peu sombres… Je m’en excuse, mais avec le temps qu’il fait, c’est dur d’avoir une bonne luminosité et avec une lampe, il y a de vilains reflets :/ Comme ça, vous avez quand même une idée du rendu des pages mais il vous faudra acheter le livre pour voir ses magnifiques illustrations avec leurs « vraies » couleurs :p

Citations

cosmo1

« Moi, je ne me suis jamais sentie vivante. D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai fait que retranscrire des prédictions. Je suis la Révélatrice, autrement dit, je ne suis qu’un outil. Je ne voulais pas que vous restiez pour nous protéger, mais parce que vous êtes l’unique connexion qui ne me vienne pas des étoiles. »

cosmo2

Eclipse et Ankaa

Conclusion

J’attendais cet artbook avec impatience et il a tenu toutes ses promesses ! Un très belle histoire, originale, en totale harmonie avec les magnifiques illustrations. Un gros coup de coeur autant pour la plume de l’auteur que pour les crayons de l’illustrateur. Vous l’aurez compris, je recommande grandement ce livre ! 😉

coup de coeur

ovni

#FungiLumini