Sous les sabots des Dieux, tome 1

Titre : Sous les sabots des Dieux, tome 1

Autrice : Céline Chevet

Illustrateur : Wacalac

Éditeur : éditions du Chat Noir

Genre(s) : fantasy mystique asiatique

Nombre de pages : 372

Corée, VIIème siècle.

Complots au royaume de Silla.


La Chine des Tang est plus écrasante que jamais. Comment unifier les Trois Royaumes lorsque qu’il faut se méfier de ses frères autant que de ses ennemis ?
Amour, politique, trahison, vengeance, foi, Haneul va devoir apprendre à se servir des armes qui sont les siennes pour survivre dans cette époque chaotique de l’Histoire, où ses croyances sont mises à mal.
Prêtresse du temple Céleste, élevée au sein du palais royal, elle voit ses dieux se faire avaler par un Bouddhisme de plus en plus influent. Ne cache-t-il pas dans son ombre les sombres desseins des Tang qui veulent s’emparer du pays ?

Alors que Silla est plus fragile que jamais, où ira sa loyauté ? À la famille royale ou à la nation ? Haneul, sa sœur l’empoisonneuse, son amant l’écuyer, Mok le prince bâtard, autant de destins qui vont se croiser autour de cette question tragique…

Mon avis

Les deux précédents ouvrages de Céline Chevet ont été d’énormes coups de cœur, et je ne pouvais donc que craquer pour ce roman, même si j’avoue que les thèmes de ce diptyque me parlaient beaucoup moins que pour les deux autres textes de Céline. Comme je souhaite chroniquer tous les ouvrages du Chat Noir assez rapidement après leur publication, j’ai sorti ce premier tome de ma PAL, le second et final venant tout juste de sortir.

On plonge dans une période de l’histoire que je ne connaissais pour ma part pas du tout : la Corée au VIIème siècle. Ce fut un dépaysement bienvenue, et très intéressant ! Les guerres entre territoires sont fréquentes, mais aussi entre religions, les anciens dieux se retrouvant face à la montée du culte de Bouddha. On y découvre les us et coutumes de la royauté et des lieux de culte, un peu moins de la population.

Haneul est « apprentie » prêtresse, et épaule sa mère dans les cérémonies officielles pour parler aux Dieux. Elle n’a presque jamais quitté son temple et, bien que très curieuse, vit dans une certaine ignorance heureuse du monde qui l’entoure. Un jour, elle n’a d’autre choix que de remplacer la grande prêtresse et reçoit sa première vision, qui aura une importance capitale sur la bataille à venir…et sur son avenir à elle.

Haneul a une sœur jumelle qui a choisi une carrière bien différente, puisqu’elle prépare poisons et remèdes dans une petite arrière-boutique en ville. Le secret est le maitre-mot de sa profession, car elle a de nombreux clients influents. Tout oppose les deux sœurs et pourtant, une personne va les rapprocher plus que jamais, et chacune devra faire un choix : suivre son cœur ou sa tête, ses ambitions ou sa conscience.

Le prince Mok est le premier né du roi, mais un bâtard, né d’une courtisane. Il rêve de monter sur le trône et d’unifier les trois royaumes sous la bannière de son père. Fin stratège et combattant hors pair, il va s’enticher d’Haneul et lui demander de lire les auspices pour lui. C’est un personnage à forte personnalité, ténébreux, ambitieux, qui ne fait confiance à personne. Il est parfois violent, mais se livre petit à petit à Haneul, je l’ai trouvé très touchant.

Haneul adore passer du temps à l’écurie avec son ami Dokman, esclave palefrenier. Leur relation est pure, platonique, car ils savent qu’elle n’a aucun avenir… jusqu’au jour où Haneul évoque la folle idée de fuir ensemble et d’échapper à leurs destins tout tracés. Si j’ai trouvé ce nouveau personnage assez simple, j’ai souvent eu le sentiment qu’Haneul était assez injuste envers lui, bien que je pense que c’était plus par naïveté qu’à dessein. Elle l’envoie en mission pour ne pas risquer d’être découverte, mais ne se pose pas la question de ce qui pourrait lui arriver à lui s’il se faisait prendre.

Les actions s’enchainent à la cour et l’autrice réussit à surprendre le lecteur plus d’une fois. Elle n’est d’ailleurs pas tendre avec ses personnages ! Haneul va apprendre à ses dépens que chacun de ses mots, de ses choix, a de lourdes conséquences dans un sens ou dans un autre et surtout, que jamais elle ne peut revenir en arrière.

Certains passages m’ont semblé plutôt longs, notamment concernant les batailles ou la politique, mais je pense que c’est surtout parce que ce n’est pas ce qui me plait dans un ouvrage, je préfère largement le récit des vies des personnages, qui me touche beaucoup plus, plutôt que le cadre plus large d’un royaume ou d’une armée dans lesquels j’ai tendance à me perdre.

Je viens tout juste de recevoir le tome 2, j’ai donc hâte de voir ce que l’autrice va encore faire subir à ses personnages ! 😉

Citations

« Haneul, n’oublie pas que chacun de tes mots aura désormais un poids qui te dépasse. Les dieux parleront par ra bouche alors tu devras apprendre à te taire pour ne pas desservir la famille royale. Le silence sera ton maître. Tu travailleras ton intelligence et seras initiée à la politique afin qu’aucun de tes dires ne puisse porter préjudice à la couronne. »

« Si c’était moi, je pense… que je voudrais devenir un soutien pour elle. Parce que si une personne nous aime sincèrement, elle finira par laisser une empreinte sur nos cœurs. Et puis trahir une personne qui tient à moi, ce n’est pas quelque chose que je pourrais me pardonner. »

Conclusion

Le premier tome d’un diptyque atypique : on y découvre une partie de l’histoire coréenne, entre guerres de royaumes et de cultes. Haneul est tiraillée entre ce qu’elle doit faire pour le bien du royaume et ce qu’elle estime être la bonne chose à faire. Dans tous les cas, ses paroles auront des conséquences qu’elle ne peut même pas imaginer… Un récit politique qui questionne les allégeances et la fidélité à un roi dont les choix sont de plus en plus discutables.

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

#FungiLumini

4 réflexions sur “Sous les sabots des Dieux, tome 1

  1. Pingback: Sous les sabots des dieux (duologie) – Céline Chevet | OmbreBones

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s