Vilain Chien !

Titre : Vilain Chien !

Autrice : Morgane Caussarieu

Illustratrice : Mina M

Éditeur : éditions du Chat Noir

Genre(s) : jeunesse fantastique

Nombre de pages : 142

Zachary, dix ans, vit seul avec sa mère au milieu de la forêt canadienne, au Québec. Son père est mort récemment dans un accident de chasse et le petit garçon ne peut accepter sa disparition. Il est persuadé que son papa est encore là, quelque part.Le soir d’Halloween, un homme inquiétant fait don à Zachary d’un adorable petit chien de chasse. Un chiot au regard plus que troublant. Un chiot au comportement étrange…

Mon avis

Morgane Caussarieu aux éditions du Chat Noir, en plus dans la collection Chatons Hantés, je n’aurais raté ça pour rien au monde ! L’autrice est une valeur sûre pour moi, et j’avais hâte de découvrir, au vue de sa prédilection pour le sang, les crocs et les récits déconseillés aux âmes sensibles,ce qu’elle allait nous proposer en littérature jeunesse. J’adore la couverture réalisée par Mina M, je pense même que c’est ma préférée de la série des Chatons Hantés !

Zachary vit avec sa mère dans une maison loin de tout. Son père est parti à l’hôpital et n’est jamais revenu. Alors que sa mère est submergée par son deuil, le petit garçon croit encore au retour du paternel. Ils ont pour seul voisin monsieur T, un homme étrange qui vit dans un bus aménagé dans une casse. Le soir d’Halloween, Zach décide d’aller lui demander des bonbons, mais va se retrouver avec une surprise à laquelle il ne s’attendait pas.

J’ai adoré l’ambiance de ce livre, à la fois glauque, teintée de folie, et en même temps, pleine d’émotions. J’ai trouvé qu’on reconnaissait fort la « patte » Morgane Caussarieu à la fois dans cette atmosphère plutôt malsaine et dans des petits éléments du récit: le père de Zach était chasseur et empailleur renommé (et a appris son art à son fils), le duo vit dans un dépotoir car la mère au bord de la folie et ne gère plus rien, un ou l’autre petits animaux innocents y passent… 😀 Les endroits qu’on visite reflètent cet environnement chaotique : la maison de Zach, délaissée et crasseuse, la casse de monsieur T, la forêt à la fois calme et dangereuse, les ruines d’un ancien centre commercial dans lequel la nature a repris ses droits… ou encore le cauchemar récurrent de Zach.

Zachary est un petit garçon très attachant. Il a toujours en lui l’espoir : l’espoir que son papa revienne, que sa maman redevienne comme avant, qu’il puisse retrouver sa vie d’avant et prouver à son père qu’il est un homme. Alors que la vie n’était déjà pas facile, l’arrivée du chien (prénommé Halloween pour la nuit à laquelle il a débarqué dans leur vie) complique encore la situation. Un chiot si mignon, mais avec d’étranges caractéristiques physiques… Les émotions se disputent en Zach : la peur, la colère, la tristesse, et puis, peu à peu, grâce à ce nouvel ami, la consolation et l’apaisement.

Le père de Zach lui a toujours fait voir les animaux comme des proies, des trophées. Juste avant de mourir, il a d’ailleurs emmené son fils à la chasse pour lui apprendre à tuer. Zach se sent très coupable car il n’a pas réussi à appuyer sur la gâchette et à prouver sa valeur aux yeux de son père. C’est pourquoi il espère tant que celui-ci va revenir. Grâce à ses aventures avec le chiot, il va cependant découvrir une nouvelle voie, peut-être pas celle que son père espérait, mais celle que son cœur lui dit de suivre.

J’ai beaucoup aimé le fait que le récit se passe au Canada et que Morgane ait pris la peine d’inclure pas mal de vocabulaire et d’expressions du dialecte québecois. Il n’y a pas de traduction proposée, mais les mots sont en italique et le contexte fait qu’on comprend facilement. Une petite touche exotique très sympathique !

N’oublions pas non plus que ce roman comporte 7 illustrations noir et blanc pleine page magnifiquement réalisées par Mina M ! J’ai trouvé que le style avait un peu évolué dans celui-ci, avec des dessins plus réalistes et moins d’éléments fantaisistes de décor. Un style qui colle mieux à ce récit en particulier, plus réaliste que les autres Chatons hantés.

Citations

« Lui avait toujours l’impression que le feu était vivant, qu’il y avait des lutins qui dansaient à l’intérieur. Tout un petit peuple qui naissait quand on l’allumait et qui mourait avec la dernière braise. Un petit peuple violent et affamé, capable de tout manger sur son passage pour survivre et grandir si on ne l’emprisonnait pas derrière le grillage de la cheminée. »

Conclusion

Ce roman jeunesse est une totale réussite pour moi : Morgane propose un univers qui lui ressemble et que j’ai adoré ! Zach et sa mère ont chacun leur façon de faire leur deuil, et l’arrivée d’Halloween va tout chambouler. Un récit touchant, avec une touche de fantastique et beaucoup d’émotions que j’ai adoré !

coup de coeur

#FungiLumini

7 réflexions sur “Vilain Chien !

  1. Pingback: Vilain chien ! – Morgane Caussarieu | OmbreBones

  2. Pingback: [Chronique] Vilain chien, de Morgane Caussarieu – Sometimes a book

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s