Magic Charly, tome 1 : l’apprenti #PLIB2020

ob_867f80_charlyTitre : Magic Charly, tome 1 : l’apprenti

Autrice : Audrey Alwett

Illustrateur : Stan Manoukian

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Genre(s) : fantasy urbaine

Nombre de pages : 416

#ISBN9782075121453

On peut avoir un chat doué de capacités hors du commun et tout ignorer de l’existence des magiciers. C’est le cas de Charly Vernier, jusqu’à ce qu’il découvre que sa grand-mère pourrait être un membre éminent de cette société. Mais elle court un grave danger. S’il veut la sauver -et se sauver lui-même- Charly n’a pas le choix, il lui faut devenir apprenti magicier.

Mon avis

Voilà un livre qui me tentait énormément : avec sa magnifique couverture, sa quatrième de couverture qui dévoilait beignets de prédiction, grimoires volants et serpillière enchantée, ainsi que la promesse d’un univers entre Rowling, Miyazaki et Pratchett, je ne pouvais qu’être emballée ! Manon m’avait aussi donné très envie de le découvrir avec sa super chronique 😉 Un premier tome qui a su m’en mettre plein les yeux et qui fera le plaisir des jeunes lecteurs également !

Charly mène une vie tout à fait normale jusqu’au jour où sa grand-mère, qui avait disparu sans laisser de traces il y a 5 ans, réapparait affaiblie et sans souvenirs. En fouillant ses affaires, Charly trouve un miroir dans lequel un message l’attend : il doit se rendre chez Maître Lin. Celui-ci va lui ouvrir les portes d’un monde magique extraordinaire, mais surtout plein de dangers pour le jeune apprenti qu’il devient par la force des choses. Charly va devoir apprendre sur le tas à maîtriser sa magie, à lancer des sorts et à s’en sortir au milieu des codes et coutumes des magiciers. Il est accompagné par Mandrin, son chat familier au caractère typique d’un chat (c’est à dire psychopathe asocial et caractériel xD) , l’autre apprentie de Maître Lin pas toujours très coopérative, et sa meilleure amie June, la première pour faire les mauvais coups.

J’ai adoré suivre les aventures de Charly. Déjà, c’est un personnage hyper attachant : il est curieux, gentil, loyal et fait toujours de son mieux, même si son mieux n’est pas toujours suffisant. Il va toujours aider les autres et faire ce qu’il estime être juste, même si ça le met dans l’embarras. Des belles valeurs à mettre en avant dans un ouvrage jeunesse ! Il a aussi beaucoup d’affection pour sa famille, ses amis… et sa serpillière ! J’ai adoré Pépouze, la serpillière, et j’aurais d’ailleurs aimé que ce soit elle le familier de Charly et non « bêtement » un chat. :p

Tout ce qui arrive à Charly est incroyable et imprévu. Ces (més)aventures s’enchainent et on ne voit pas défiler les pages. Les premiers pas dans le monde magique ne sont pas aisés pour le jeune homme, qui semble avoir du mal à utiliser les runes et donc à lancer des sorts. La maitrise du balai va aussi demander pas mal d’entrainement. Il grappille des savoirs là où il le peut, mais son ignorance l’entraine souvent dans des situations désastreuses. Il va cependant faire tout ce qu’il peut pour percer les secrets du passé perdu de sa grand-mère.

J’ai beaucoup aimé l’univers développé par l’autrice. Elle nous introduit d’abord légèrement à cette société à part, teintant la normalité de pincées de magie, puis elle nous emmène au cœur de Thadam, la ville des magiciers, un endroit qui semble fabuleux, mais qui cache de nombreux vices et injustices. On peut y observer mille détails passionnants, et j’ai pour ma part eu très envie d’aller à la librairie et de gouter les spécialités culinaires ! J’ai beaucoup aimé que l’autrice développe un vocabulaire bien à elle pour son univers : les quiétons sont les moldus, les sorciers sont des magiciers, les apprentis sont des Patouilleurs… Et j’ai aussi adoré les prénoms choisis pour les personnages : Charly, Sapotille, Pépouze, June, Dame Mélisse, Anasthème, Thibald…

L’humour est un point fort de ce roman. Cependant, au fur et à mesure que les pages avancent, le récit devient plus sérieux et plus sombre. On découvre de sinistres secrets, des comportements abusifs, des trahisons… mais restent des moments de joie simple, de reconnaissance, de confiance et d’amitié. J’ai même failli verser une petite larme à un moment ! Un dosage que j’ai trouvé très juste. La fin est d’ailleurs chargée en émotions, en révélations et en actions, et ne nous donne qu’une envie : savoir quelle va être la suite après ce qui est arrivé !

Petit détail choupi supplémentaire : chaque en-tête de chapitre comporte un petit dessin noir et blanc du talentueux Stan Manoukian, qui est aussi l’illustrateur de la sublime couverture. Je ne peux que vous inviter à découvrir son univers plein de monstres mignons !

Citations

« Depuis cinq ans, sa mère s’était mise à la peinture avec beaucoup d’enthousiasme, mais, de l’avis unanime, le résultat était… Charly aurait trouvé méchant de finir cette phrase. »

« – Au cas où personne ne l’aurait remarqué, ça ne me plait pas d’impressionner les gens ! Je n’aime pas le regard méfiant qu’on me lance quand je passe à moins d’un mètre de quelqu’un comme si j’allais lui cogner dessus. Je n’aime pas que la fille que j’ai failli percuter me regarde comme si je l’avais fait exprès. Ou qu’elle s’imagine que je lui ai tiré les cheveux, juste parce que ses préjugés lui disent que c’est forcément moi le coupable ! La violence, ce n’est pas mon truc. L’autorité non plus. Je n’aime pas… forcer les gens à faire des choses contre leur gré. Et les serpillières non plus, d’accord ? »

Conclusion

Ce premier tome fut un coup de cœur : ce livre renferme à la fois une série d’aventures plus géniales les unes que les autres, des personnages super attachants et un univers hyper développé et fascinant, entre émerveillement et injustices. Il défend des valeurs aussi belles qu’importantes à transmettre, et nous fait passer par une foule d’émotions, du rire aux larmes, de l’enchantement à l’indignation et à la colère. Une réussite sur tous les points !

coup de coeur

#FungiLumini

20 réflexions sur “Magic Charly, tome 1 : l’apprenti #PLIB2020

    • Mets toi sur la liste d’attente ! Après, vu la fin, je regrette vraiment de ne pas avoir la suite tout de suite, donc si tu peux attendre que le tome 2 soit sorti… 😀

      J'aime

    • Je n’ai pas su suivre ton conseil et je l’ai lu sans attendre le tome 2 (et maintenant ma vie est vide et insipide, awaa). C’était vraiment une superbe lecture, pleine d’inventivités, pleine d’émotions, tout à fait ce qu’il fallait pour surmonter cette période très compliquée. Je suis bien entendu totalement d’accord avec ton avis !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s