La véritable histoire des contes de fées

005523644Titre : La véritable histoire des contes de fées

Auteure : Julie Grêde

Éditeur : éditions Pixl

Genre(s) : essai/ biographie

Nombre de pages : 252

Et si Walt (de là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de contes et de les comparer aux œuvres originales…
Serait-il obligé de conclure que les contes cruels écrits à l’origine pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus, sous son regard, des contes de fées pour endormir nos enfants ?
Dans les « vrais contes », ceux dont s’inspirent régulièrement Walt et ses successeurs, les happy ends ne sont pas du tout légion. Les morales sont sans concession, cruelles.
Saviez-vous que…
– Chez Andersen, la petite sirène n’épouse pas le prince Éric ? Délaissée, elle devient écume plutôt que de sacrifier celui qu’elle aime.
– La Blanche-Neige du conte n’a que 7 ans et que si sa belle-mère désire ses poumons, et non son coeur, c’est pour s’en goinfrer ?
– La Belle au Bois dormant n’est pas embrassée, mais violée par son prince dans son sommeil ? De cette « union » naîtront des jumeaux… que sa belle-mère cannibale tentera de dévorer.
– Les belles-soeurs de Cendrillon n’hésitent pas à se mutiler les pieds à l’aide d’un couteau de boucher afin de les faire entrer dans la pantoufle de vair ?
– Pinocchio est loin d’être un gentil petit garçon ? Il laisse Gepetto se faire emprisonner pour maltraitance et écrabouille Jiminy Cricket à l’aide d’un maillet…
Et non, désolé, ils ne vécurent pas heureux jusqu’à la fin des temps !

Mon avis

Je remercie les éditions Pixl pour l’envoi de ce livre ! J’ai toujours été fan des contes de fées, dont les adaptations de Disney, et ce fut un véritable plaisir que de découvrir l’envers du décor des prestigieux studios d’animation à travers cet ouvrage.

Le concept de départ est très original : nous sommes à l’université du paradis et avons la chance d’avoir été sélectionnés pour participer au séminaire de Walt Disney en personne, qui raconte à la fois son amour des contes de fées, ses inspirations, pourquoi il a décidé de les aborder comme il l’a fait dans ses films d’animation et comment le public et la critique ont reçu l’œuvre. Nous suivons ainsi 14 heures de cours, chacune parlant d’un conte adapté par Disney (sauf quand le sujet est trop vaste, il prend alors deux cours). Chaque chapitre commence par une représentation noir et blanc du conte abordé par un artiste, ce que j’ai trouvé très chouette.

J’ai été très étonnée par beaucoup des éléments découverts dans ce livre, comme par exemple le fait qu’après un premier gros succès avec Blanche-Neige, le studio peine à joindre les deux bouts. Quand on voit l’argent que Disney amasse aujourd’hui avec ses films, produits dérivés, ventes de DVDs et entrées aux parcs d’attractions, on a du mal à croire que ça ne fonctionnait pas bien à un moment. Un énorme travail de recherche pour ce livre a dû être nécessaire, le résultat final étant cependant présenté dans un style plutôt ludique, très facile à lire.

L’auteure nous dit dans son introduction que si les informations qu’elle nous donne sont vraies, elle a cependant extrapolé concernant la personnalité de Walt Disney. Elle en fait un personnage jovial et passionné. Je l’aurais pour ma part vu un peu plus strict et égocentré, mais c’est très bien comme cela aussi. Son discours est léger et agréable à suivre. Il n’hésite pas non plus à citer d’autres adaptations modernes des contes, parfois surprenantes, car n’ayant pas grand-chose à voir avec Disney, ce que j’ai trouvé très intéressant !

Les élèves qui suivent le cours sont assez stéréotypés : on a la déléguée je-sais-tout, Miss Juliette la romantique, etc. Chacun tient un rôle dans le déroulement du séminaire et permet à l’auteure d’aborder les différents aspects. Ils prennent aussi très librement la parole et expriment les questions que nous aurions eu à poser à Walt. Certaines célébrités mortes suivent également le cours, c’est le cas de Valérie Benguigui, et de Robin Williams, qui n’hésitera pas à s’immiscer dans le cours sur Aladdin, pour lequel il avait doublé la voix du Génie.

Si Walt aborde en détails les dessins animés dont le scénario est inspiré d’un conte de fées, des indications sur les autres réalisations du studio sont données via des fiches insérées au portfolio du cours. On y découvre quel livre a inspiré l’œuvre et l’accueil qu’il a reçu du public. Cela aide aussi, je trouve, à se faire une idée de la chronologie du tout.

Une pointe de nostalgie nous touche à la fin du séminaire, quand il faut quitter Walt. Petit aspect drôle à la fin du livre : l’examen ! Il n’a rien à voir avec le contenu du roman, mais teste votre attention aux détails dans les films Disney. Je ne connaissais pas la réponse à la moitié des questions…ce qui m’a donné très envie de retourner voir les dessins animés !

Citations

« Alors oui, j’ai suivi mon instinct, je l’ai un peu triturée, Blanche-Neige. Et ceux qui suivront. Je les ai refaçonnés pour les faire aimer…encore. J’ai été pas tout à fait fidèle parfois, j’ai touché à un patrimoine que certains prétendent intouchable… mais j’ai toujours veillé à garder le sous-texte, la morale, intacts et je l’ai ainsi sauvé, ce conte européen adoré. »

« Si on m’avait laissé continuer sur la voie ouverte par Fantasia, qui sait ce que le cinéma d’animation serait devenu. »

« Les animateurs se sont battus pour… ne pas animer [le prince]. Le prince, comme tous mes princes…n’est pas loin d’être une catastrophe. Jusque-là, au Studio, ils ne sont vraiment pas notre fort, nous ne sommes capables de produire que des empotés. Passons,  s’il vous plait… évoquons plutôt la haie d’épines. »

Conclusion

Un essai sur Walt Disney, son œuvre et son rapport aux contes de fées présenté de façon originale et amusante. Beaucoup d’informations très intéressantes amenées de façon attrayante, légère. Un must absolu pour les fans de Disney !

extra1

#FungiLumini

11 réflexions sur “La véritable histoire des contes de fées

    • En plus, il vient de ressortir en poche (d’où la proposition de SP sur simplement.pro je suppose :p ) et donc il n’est pas trop cher 😀 (après, je peux aussi te l’amener aux Halliénales ou à Valjoly 😀 )
      Il faudra que tu lises Les Amoureux de la Lune pour les Halliénales en tout cas, Lizzie sera là 😀

      Aimé par 1 personne

    • Ah je l’ai cherché sur Simplement.pro je le trouve pas 😦 Haha oui on peut faire ça, je l’aurai lu pour les Halliénales t’inquiète je pensais justement à toi ce matin en me demandant quand on se reverrait pour que je te le rende o/

      Aimé par 1 personne

    • Il a eu du succès sur simplement.pro je pense parce qu’il a été retiré 4 jours après sa mise en ligne alors que les autres livres de la maison d’édition sont encore là :p
      Je pense qu’on se reverra aux Halliénales au plus tôt, non? 😮

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: #102 C’est lundi ! Que lisez-vous? | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: CHRONIQUE | La véritable histoire des contes de fées – Ce que Walt ne nous a jamais dit, Julie Grêde – Eirine et ses lectures 🌸

  3. Pingback: CHRONIQUE | La véritable histoire des contes de fées – Ce que Walt ne nous a jamais dit, Julie Grêde – Eirine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s