Orage, petit seigneur des ténèbres

OragePetitSeigneurTenebresTitre : Orage, petit seigneur des ténèbres

Auteur : Julien Hervieux

Illustratrice : Carine M

Éditeur : Poulpe éditions

Genre(s) : merveilleux jeunesse

Nombre de pages : 168

Orage est un petit seigneur des ténèbres. Comme son père et son grand-père avant lui, son destin est tout tracé : il devra un jour enlever une princesse et perdre le combat contre le chevalier qui viendra la sauver. Tout ceci ennuie déjà beaucoup Orage, et plus encore les leçons interminables qu’il reçoit pour devenir un vrai méchant !
Son idée ? Enlever la princesse immédiatement pour être débarrassé et faire enfin ce qui lui plait !

#attentioncata #laprincessenestpasprête #cestpascommeçaquonfait

Mon avis

Quand j’ai vu ce livre lors de la dernière masse critique Babelio, j’ai tout de suite tenté ma chance, et je remercie la maison d’édition pour l’envoi ! Je suis une grande fan de l’illustratrice Carine-M, que je connaissais déjà pour sa petite Spooky, et j’avais hâte de découvrir ce nouvel univers graphique ! L’objet-livre est très beau, avec une super couverture dark cute et des rabats comportant un petit guide du seigneur du mal.

La maman d’Orage lui raconte tous les soirs la même histoire : celle du seigneur des ténèbres qui enlève la princesse. Elle se fait ensuite sauver par le prince charmant, qui bat le seigneur des ténèbres, et le couple vit heureux et a beaucoup d’enfants. Ce récit est important, car Orage est le fils d’un seigneur des ténèbres et devra un jour répéter ce schéma narratif, comme la tradition l’exige. Il suit des cours et s’entraîne dur pour être un bon seigneur du mal. Seulement voilà, Orage se pose beaucoup de questions et ne souhaite pas enlever une princesse, et surtout pas perdre d’office contre le prince. Il voudrait pouvoir choisir ce qu’il fait de sa vie et non suivre ce chemin tout tracé pour lui. Il décide donc de se débarrasser de sa « corvée » en allant kidnapper la princesse tout de suite. Un acte qui va entraîner une grande pagaille et qui va révéler un des plus grands secrets du royaume !

J’ai simplement adoré cette histoire. On découvre d’abord la vie du petit seigneur, qui vit dans un château lugubre, entouré de ces parents, ainsi que de zombies et de gobelins pas très malins. Tout est cliché dans ce lieu et c’est fait pour ! Alors qu’Orage émet des réserves quant à son avenir de seigneur du mal, son père ne le comprend pas, lui qui a toujours suivi la tradition à la lettre. Le petit seigneur est un personnage très touchant, toujours entouré mais très solitaire, qui souhaite pouvoir choisir sa vie et qui va changer au contact de la princesse Regalia.

La rencontre entre les deux jeunes va être un véritable clash des valeurs et des a priori de chacun sur l’autre. Regalia se rend compte tout comme Orage que des choses qu’on a essayé de leur inculquer sont en fait totalement subjectives. Il est cependant drôle de noter comment l’éducation laisse ses traces, comme par exemple quand Regalia écrit un message d’appel à l’aide, mais qu’elle continue d’y mettre les 50 lignes de politesse qu’on lui a enseignées au début et à la fin de la lettre. D’ailleurs, l’humour est très présent dans ce livre et m’a fait plusieurs fois éclater de rire !

Le prince est quant à lui tout à fait insupportable. Cette petite histoire fait également réfléchir sur la tradition des contes de fées, faisant rêver les petites filles au prince charmant, alors que bien d’autres aventures les attendent ! Les clichés sont au départ nombreux et présentés de façon drôle, de façon à mettre leur côté absurde en avant, mais sont déconstruits au fil de l’histoire pour qu’au final, la véritable personnalité de chacun s’épanouisse.

Les dessins de Carine M, crayonnés noir et blanc en grand nombre, ajoutent vraiment un plus à l’histoire. Elle représente à merveille les situations proposées par l’auteur, tout en y ajoutant sa touche personnelle qui me plait tant, à la fois sombre et mignonne. Petits monstres, princesses et dragons se côtoient entre ses pages, mettant l’imagination et le merveilleux à l’honneur. Les détails ne manquent pas et seront un plaisir pour les plus jeunes à observer !

Citations

« – Appliquez-vous, petit seigneur, tonna Luzerne en passant derrière Orage qui, penché sur son pupitre, apprenait à écrire une lettre de menaces. Regardez, vous avez écrit correctement « enlever votre fille ». Vous croyez vraiment qu’un roi peut prendre une lettre de menaces au sérieux si vous ne faites pas de fautes? Montrez que vous ne respectez rien ni personne, pas même l’orthographe ! Bien écrire…, allons ! Pourquoi ne pas dessiner des petits lapins dans la marge, tant que vous y êtes? »

 » – Je suis des cours de Management, répondit Regalia avec assurance.
– Mange… quoi?
– Des leçons pour apprendre aux gens à faire ce que l’on attend d’eux sans crier.
– Ah ! J’en ai aussi, s’exclama Orage. Mais chez nous, on appelle ça Manipulation.. Vous avez de drôles de manières de nommer des choses simples. »

Orage-03

Conclusion

Un livre bonne humeur qui fait réfléchir, magnifiquement et très mignonnement illustré par la talentueuse Carine M ! Un ouvrage qui plaira autant aux enfants qu’aux adultes.

12341510_10207042398671215_207821305737772427_n

#FungiLumini

4 réflexions sur “Orage, petit seigneur des ténèbres

  1. Ce livre a vraiment l’air marrant ! J’adore quand on retourne les valeurs et les préjugés des contes ! Il faut absolument que je le lise ! Surtout que maintenant j’ai hâte de découvrir le grand secret mis à mal par l’enlèvement prématuré ^^
    Merci pour la découverte.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: #95 C’est lundi ! Que lisez-vous? | Livraisons Littéraires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s