Livres et Gourmandises : Un Noël sans Nom (4/4)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Un Noël sans Nom

Éditeur : éditions de l’Homme sans Nom

1890459219

J’avais gagné ce recueil l’an passé lors d’un concours de Noël (merci encore à la maison d’édition 🙂 ), mais il était trop tard après les fêtes quand je l’ai reçu pour le chroniquer. J’en profite donc cette année pour vous présenter deux nouvelles (car elles sont assez courtes) de noël et bien sûr une bière belge par semaine. 😉 Ce recueil met en avant les auteurs de la maison d’édition l’Homme sans Nom.


Bière de la semaine

La bière belge est maintenant classée au patrimoine culturel de l’Unesco ! Un peu de culture en plus chaque semaine en découvrant les spécialités belges 🙂 Aujourd’hui, on achève la bûche d’hier avec une bonne bière !

noel sans nom 4

La Sambrée

La Sambrée est une bière originale  créée à l’occasion des 350 ans de Charleroi par la Brasserie de l’Abbaye d’Aulne. C’est une bière ambrée originale de fermentation haute, refermentée en bouteille. Elle possède une amertume fine et présente des saveurs légères de malts caramélisées avec des pointes épicées de coriandre et réglisse.

Alc. : 6%.


Nouvelle 7 :  Vers l’an par Adrien Mangold

Adrien Mangold est le seul auteur de ce recueil qui n’est pas encore publié chez l’Homme sans Nom (du moins je ne l’ai pas trouvé sur le site 😮 ), mais ça ne saurait tarder, étant donné que tous les auteurs de ce recueil font partie ou vont faire partie du catalogue de la maison d’édition. En tout cas, sur son site personnel, il propose un projet de livre immersif qui semble très intéressant !

On suit un certain Léon, voleur de son état, qui pille les maisons et emmène son butin dans sa cachette dans les égouts. Il décide de dérober un objet précieux chez un bûcheron. Alors qu’il est en plein méfait, il aperçoit un enfant endormi près de la cheminée. Sa curiosité le pousse à aller voir plus près…

Après avoir lu la nouvelle, le titre prend tout son sens ! C’est très difficile de parler de cette nouvelle sans spoiler l’élément central, donc pour ceux qui veulent avoir la surprise, je vous conseille de ne pas lire la suite.

Quand le protagoniste regarde à travers le miroir, on découvre un monde inversé par rapport au premier décor. Ce ne sont pas les objets qui changent de place, mais plutôt les valeurs, comme si on voyait la jolie face et la partie moins belle qui se cache toujours derrière les choses. Un côté « mauvais » et l’autre enchanteur, du moins du point de vue du protagoniste. J’ai trouvé cette idée hyper originale et étonnante. En effet, à partir de la moitié de la nouvelle, quand le protagoniste lit un passage du livre que l’enfant tenait, tout s’inverse et on passe de l’autre côté.

C’est assez amusant que de reprendre la première partie de la nouvelle et d’établir tous les parallèles avec la seconde partie : alors que le voleur (Léon) prend les objets chez les gens pour les emmener dans les égouts, le père Noël amène les cadeaux et repart dans son traîneau dans le ciel. Un effet miroir admirable !

 

« La faim cède alors la place à la curiosité. Qui peut bien être l’enfant esseulé en cette chaumière? Il retient son souffle pendant qu’il se penche sur le visage innocent à ses pieds. Une paire de lunettes y est toujours portée. Effaré, il observe ses propres traits dans leur reflet. « 

extra1

Nouvelle 8 : Chapitre de Noël par Oren Miller

D’Oren Miller, je connaissais déjà J’agonise fort bien, merci et Maintenant, vous pouvez enterrer la mariée, romans dont j’adore les couvertures, mais qui semblent trop thriller pour me plaire. Je vois grâce à ce recueil qu’elle a aussi écrit Le Roi Sombre, récit de science-fiction avec lequel je commencerais bien pour découvrir un de ces univers.

L’auteure nous emmène à bord de l’Oiseau Hurleur, vaisseau pirate galactique, avec le mécanicien Lot. Il est réquisitionné par son chef, pirate extraterrestre connu, pour lui montrer les installations du nouveau navire, retirer ce qui ne lui plait pas et installer de nouvelles choses dans la salle de détente des supérieurs. C’est alors que le chef lui demande d’expliquer la présence d’une plante triangulaire à laquelle sont accrochées des boules.

Je ne sais pas si les personnages et l’univers sont tirés d’un des livres d’Oren Miller, mais j’ai tout de suite été entraînée dans ce monde de science-fiction pourtant si différent du nôtre. Le vaisseau pirate comporte un équipage très varié en peuplades extraterrestres, dont des humains. Lot se retrouve à devoir expliquer les traditions de Noël, qui même pour lui ne sont pas toujours très claires, pour notre plus grand plaisir.

J’ai souri de nombreuses fois en lisant cette nouvelle, que ce soit en écoutant les explications abracadabrantesques de Lot sur Noël, en assistant aux disputes incessantes entre les deux « cogérants » du navire, où encore en voyant les plans douteux que le chef met en oeuvre au nom des traditions. Une dernière nouvelle pleine de bonne humeur, qui clôt le recueil de façon fort sympathique !

 » – Regarde-moi, conseilla Jatalan sur un ton de psychiatre, je suis sérieux, on ne fait pas ça. On ne met pas des boules sur une plante, ce n’est pas normal. Je veux bien qu’on respecte les traditions, je suis pour le multiculturalisme, mais il y a des limites à la tolérance. »

extra1

Ce recueil dans son ensemble a été une très chouette découverte : j’y ai lu beaucoup d’auteurs francophones dont je ne connaissais pas encore la plume et j’ai ainsi pu explorer le catalogue des éditions de l’Homme sans Nom ! En tout cas, si je m’en réfère à ce que j’ai lu ici, on peut être sûr que chez eux, les publications sont pleines d’originalité et de surprises !

#FungiLumini


Avez-vous lu ce recueil? Si vous l’avez également, n’hésitez pas à me rejoindre dans ma lecture et à venir en discuter en commentaire ! J’avancerai au rythme d’une nouvelle (et d’une bière ) par semaine 😉

Livres et Gourmandises : Un Noël sans Nom (1/4)

Livres et Gourmandises : Un Noël sans Nom (2/4)

Livres et Gourmandises : Un Noël sans Nom (3/4)

3 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Un Noël sans Nom (4/4)

  1. Pingback: #84 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Seconde Humanité | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: Le Tyran des Songes | Livraisons Littéraires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s