The Dark Gates of Terror

the-dark-gates-of-terrorTitre : The Dark Gates of Terror

Auteur : Frédéric Livyns

Illustrateur : Christophe Huet

Éditeur : Séma éditions

Genre(s) : fantastique/ horreur

Nombre de pages : 134

Dark Gates of terror vous propose, le temps de six histoires, de revisiter l’esprit comics cher aux mythiques Creepy et Eerie.

Affrontez un terrible démon au cœur d’une station spatiale, visitez les légendaires Carpathes, explorez de sombres grottes cachées au cœur de la jungle, fuyez devant vos propres démons… La peur se décline de multiples façons, sur Terre ou dans l’espace.

Chaque histoire est illustrée par Christophe Huet, dans la plus pure tradition du genre, véritable invitation à franchir les Portes Noires de la Terreur.

Mon avis

J’ai tout de suite flashé sur ce livre : la couverture style rétro horreur et le format assez grand me plaisait beaucoup ! Le monstre sur la couverture était assez effrayant, donc j’espérais avoir peur pendant ma lecture. Ça n’a pas été le cas, mais comme je suis une grande fan d’horreur, il faut déjà y aller pour me faire peur. 😀 Ce livre reprend les grands monstres classiques du genre et les met en scène de façon originale dans des nouvelles.

J’ai aimé le fait que l’auteur nous fasse découvrir des monstres de différentes cultures et dans différents environnements; rues sordides dans la zone urbaine, sombres forêts, jungle tropicale ou encore far-west. Les genres de l’imaginaire abordés sont variés, on passe du fantastique à la science-fiction, toujours teintés d’horreur. Le recueil comprend 6 nouvelles.

Dualité

Une réécriture sous forme épistolaire de l’histoire de Dr Jekyll et Mister Hyde. Un honnête homme est possédé par une entité malsaine qui lui fait faire des choses horribles. J’ai beaucoup aimé le parallèle établi avec Jack l’éventreur. Les descriptions des meurtres sont sanglantes et violentes à souhait. On ressent tout le plaisir que la face sombre du protagoniste a lorsqu’il tue.

Symphonie roumaine

La légende de Dracula revisitée. Une journaliste part pour la Roumanie pour tenter d’obtenir un scoop surnaturel. Sa carriole se fait attaquer par les loups, la protagoniste s’évanouit alors qu’elle aperçoit un loup gigantesque. Lorsqu’elle se réveille, elle se trouve dans le château qu’elle devait visiter, avec son étrange hôte. Entre érotisme et frissons de terreur, on parcourt les couloirs de la demeure de nuit…et on y découvre ses sombres secrets ! Cette nouvelle est ma préférée du recueil.

Le Démon de Vishnou

Ce texte raconte l’expédition d’un explorateur pour trouver le tombeau d’un ancien dieu et le trésor qu’il renferme. Attention à la vengeance divine ! Notre protagoniste, homme blanc parmi les sauvages, ne croit pas aux superstitions absurdes de ces peuples barbares, et bien il aurait dû ! :p

Beasts vs Guns

On part au temps des colonies. Les nouveaux habitants doivent faire face à une menace inconnue : des êtres plutôt inoffensifs de jour qui se transforment en bêtes sauvages lorsque la nuit tombe. On suit notre protagoniste, dont le village a été rasé par les créatures et qui cherche vengeance pour la mort de sa famille. C’est la nouvelle dont la fin m’a le plus étonnée !

La planète mémoire

Une planète musée qui renferme les plus beaux trésors de la Terre. Un conservateur alien maladroit libère un ancien dieu. J’ai un peu moins aimé cette nouvelle, qui était certes très originale dans sa conception, mais pas assez versée dans l’horreur à mon goût pour se trouver dans ce recueil.

L’horreur de Slaughterhouse street

Un cambrioleur pénètre une habitation et cherche des choses à voler. Il va en trouver, mais les liasses de billets sont posées au milieu de bocaux abritant d’étranges gardiennes. La propriétaire de la maison arrive et propose un marché au cambrioleur, qui accepte. Ce qui suit ne va pas plaire aux âmes sensibles. 😀

Si je vous parle de ce recueil, je me dois de vous montrer les sublimes illustrations de l’illustrateur Christophe Huet (Floating Fantask). Deux dessins pleine page en noir et blanc sont proposés par nouvelle. Ces représentations vont parfaitement bien avec l’ambiance horreur vintage du recueil et montrent le vrai visage de l’horreur.

cAmi5ba3rFkueZSvlGcwOmbncbM

Citations

« Avec le recul propice à l’éclaircissement de l’esprit, je puis affirmer sans coup férir que c’est Lui qui m’a guidé. Il n’ignorait certainement pas que je serais trop indolent pour Lui résister. Et je m’en veux ! Je me mortifie de n’avoir pas eu la présence d’esprit de prévoir ce qui allait arriver et, surtout, pour avoir mis autant de temps à réagir ! »

 » – Voici votre chambre, s’exclama-t-il avec emphase. La pièce d’eau se trouve juste à côté, et un bain chaud a été préparé à votre intention. Si vous avez besoin de quelque chose, n’hésitez pas à agiter la clochette qui se trouve à côté de votre lit. Je ne peux que vous déconseiller de vous aventurer seule dans le château la nuit. Les zones d’ombre sont nombreuses, et les escaliers trompeurs. Je ne voudrais pas qu’il vous arrive malheur. »

Conclusion

Un chouette recueil qui revisite les histoires des monstres classiques du genre dans des récits originaux et (un peu) terrifiants. Les magnifiques illustrations soulignent cette ambiance particulière horreur rétro et accompagnent parfaitement ces textes écrits avec le sang frais des victimes !

extra1public averti horreur

#FungiLumini

6 réflexions sur “The Dark Gates of Terror

  1. Pingback: #83 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: The Dark Gates of Terror, Prix Masterton 2018 et hommage aux comics de l’époque – Évasion Imaginaire

  3. Pingback: The Dark Gates of Madness | Livraisons Littéraires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s