Le jour où le bus est reparti sans elle / Le jour où elle a pris son envol

Titres : Le jour où le bus est reparti sans elle / Le jour où elle a pris son envol
Scénariste : Beka
Dessinateurs : Marko et Cosson
Editeur : Bamboo
Nombre de pages : 70 / 58
Genre : développement personnel
Mots-clés : développement personnel, zen, sagesse, bonheur, objectif de vie, positif, intuition, rencontre

Quatrième de couverture

Le jour où le bus est reparti sans elle

Le jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

Le jour où elle a pris son envol 

Depuis sa rencontre avec Antoine, le sage-épicier, Clémentine a changé pas mal de choses dans sa vie. Mais elle n’a toujours pas trouvé ce qu’elle cherchait : le bonheur et l’apaisement. Quand elle retourne à l’épicerie, Antoine n’est plus là. Simon, un physicien apiculteur a pris sa place. Grâce à lui, Clémentine va entrevoir tous les chemins de vie possibles qui s’offrent à elle. Mais comment faire pour trouver le bon ? Pour le savoir une seule solution… Essayer !

Mon avis

J’ai l’impression que le développement personnel est un sujet qui parle et qui passionne de plus en plus de monde.

On pourrait se dire qu’après avoir lu un ou deux ouvrages à ce sujet, tous les autres finiront par simplement répéter les mêmes choses. Certes, il y a des points communs et la morale y est souvent identique. Mais le chemin et la manière de l’exprimer sont généralement différents. Et puis, qui pourrait se vanter d’avoir réussi à appliquer tous les conseils de Ta deuxième commence lorsque tu comprends que tu n’en as qu’une, comme par exemple ? De tels ouvrages sont parfaits pour nous apporter un brin d’air frais dans notre vie et nous rappeler que tout nous est possible, si du moins on s’en donne l’occasion.

C’est sans doute pour cela que je renoue avec mon plaisir de partager mon avis sur mes lectures en vous partageant tout d’abord mon ressenti sur ces deux bandes dessinées.
J’avais déjà entrevu Le jour où le bus est reparti sans elle au détour de mes navigations web, mais ne m’y était pas plus intéressée que ça. C’est à l’occasion de la sortie du deuxième volume et surtout du fait que c’est moi qui aie dû les ranger en rayon dans ma librairie que j’ai décidé de les ramener chez moi et d’enfin les ouvrir !

Le jour où le bus est reparti sans elle raconte la rencontre entre Clémentine, une jeune parisienne qui cherche à combler un vide dans sa vie, et Antoine, un épicier bio, un peu maitre zen sur les bords. Alors que le bus qui devait la conduire à une retraite de méditation par sans elle, Clémentine découvre qu’il y a bien souvent plus de chance que de malchance dans ce type d’imprévu. Antoine l’accueille chez lui et lui révèle plusieurs principes clés du chemin menant au bonheur et à une vie épanouie. C’est en préparant le repas, en se baladant aux alentours ou en discutant avec les autres personnages qui font leur entrée dans l’histoire progressivement, qu’Antoine conte plusieurs fables inspirées des quatre coins du monde. Tout comme Clémentine, nous profitons de ces enseignements pour revoir nos priorités et faire le point sur ces choses qui nous rendent vraiment heureux.

Le jour où elle a pris son envol peut se lire tout à fait indépendamment du premier volume. Cependant, je trouve que Le jour où le bus est reparti sans elle introduit plus gentiment le sujet alors que dans ce tome-ci on est propulsé dans une aventure aux idées plus concrètes.
Deux ans ont passé depuis sa rencontre avec Antoine. Si sa vie s’est améliorée, Clémentine n’en est toujours pas satisfaite. Elle se prépare donc à aller retrouver son ami dans sa petite épicerie bio cachée en pleine forêt. Celui-ci lui a préparé une belle surprise : un voyage au tour du monde auprès de personnes inspirantes qui ont su faire de leur vie ce dont ils ont toujours rêvé malgré les nombreux obstacles. Des rencontres fabuleuses lui permettent à nouveau de comprendre qu’il faut voir le positif dans chaque instant, qu’il faut laisser la porte ouverte à toutes les possibilités et qu’il faut faire conscience à son instinct.

Ces histoires ont réussi à trouver un certain écho en mois et à me conforter dans tout ce que je vis actuellement tout en me donnant la foi que tout ira pour le mieux tant que je décide d’entreprendre des choses qui me rendent réellement heureuse !

Pour parler encore un peu de ces deux ouvrages, je trouve que le format de la bande dessinée est un très bon média pour faire passer ce genre de message. On a cette impression de s’octroyer un bon moment de détente alors que parfois prendre un roman entre les mains peut prendre un peu plus la tête avec le texte qui y coule à flots. Ici, la philosophie que la scénariste, les dessinateurs veulent faire partager est plus facile à incorporer et à faire ensuite découvrir à d’autres personnes. De plus les dessins sont vraiment beaux – et spécialement les grands sourires qui se sont révélés contagieux même à travers le papier !

Je conseille donc vivement ces deux bandes dessinées qui vous rendront le coeur léger et fort !

12341510_10207042398671215_207821305737772427_n

Extrait

PlancheA_287575

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le jour où le bus est reparti sans elle / Le jour où elle a pris son envol

  1. Pingback: #70 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s