L’Enfant et le Maudit – 1 et 2

 

Titre : L’Enfant et le Maudit – 1 et 2

Auteur : Nagabe

Éditeur : Komikku éditions

Genre(s) : conte fantastique japonais/ manga

Nombre de pages : 196

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… « L’intérieur’ où vivaient les humains, et « l’extérieur’, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser…
Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

Mon avis

Le personnage noir avec des cornes en couverture m’a énormément intriguée et j’ai eu envie de découvrir son histoire : pourquoi  dit-on qu’il est maudit et surtout pourquoi une petite fille l’accompagne? Les deux couvertures sont assez sobres, mais très mystérieuses et élégantes, dans un style plutôt sombre. Je ne sais pas combien de tomes comportera cette série, mais le fait qu’il n’y ait que deux tomes publiés en français (alors que pour certains mangas, il y en a plusieurs dizaines) pour le moment m’a aussi convaincue de tenter l’expérience. Le tome 3 sort mi-octobre.

Sheeva est une petite fille qui a été abandonnée dans les bois. Le Professeur  l’a trouvée et a commencé à prendre soin d’elle. Il ne peut cependant pas la toucher, car il est maudit. Il a été frappé par le mauvais sort et s’est transformé en créature monstrueuse. Si Sheeva le touche, c’est ce qui risque également de lui arriver. Ils vivent tous les deux, Sheeva grandissant dans l’insouciance d’un monde vide de toute présence, le Professeur effectuant des recherches dont on ne connait pas la teneur, mais qu’on suspecte être liées à la malédiction. Un jour cependant, Sheeva croise une ombre, puis des soldats humains dans sa forêt…

Déjà, j’ai été totalement séduite par le dessin de ce manga. Les traits sont très fins, les cases varient entre du très sombre ou du très clair. On ressent la dualité, le manichéisme qui traverse ce manga dans le texte et les illustrations. J’ai eu un coup de cœur pour les représentations du Professeur : un personnage qui reste humanoïde dans sa démarche et son allure, allant jusqu’à porter d’élégants vêtements de gentleman, mais au corps de bête, poilu, cornu, la forme de son visage ressemblant à un crane d’animal.

L’ambiance est très particulière. Il y a beaucoup de moments où il ne se passe pas grand-chose : les deux personnages discutent de leur vie, de leur histoire, on voit leur quotidien se dérouler petit à petit. On sent cependant un malaise, quelque chose cloche dans ce beau portrait. Des ombres rodent autour du duo, la petite fille n’arrête pas de demander des nouvelles de sa famille et quand ils vont venir la rejoindre, alors qu’on sent bien que le Professeur lui ment quand il lui dit qu’ils arriveront bientôt. Une ambiance sombre, pesante, soulignée par les magnifiques illustrations.

J’ai adoré les deux personnages principaux. Hors du monde à cause de la malédiction qui les a touchés chacun d’une manière différente, ils vivent ensemble en harmonie avec la nature. Ils se débrouillent comme ils peuvent, et malgré le manque de contact physique entre eux, on est touché par la confiance qu’ils s’accordent et l’amour qui les lie. Le Professeur, malgré ses traits de bête, est la figure paternelle, protectrice, qui va tout faire pour sauver Sheeva et lui donner le sourire. De son côté, la petite fille est encore pleine d’innocence, de joie de vivre, malgré les épreuves qu’elle a traversées.

Dans le tome 2, un être de l’extérieur s’aperçoit de la particularité de Sheeva et tente de l‘enlever au Professeur, puis lui enseigne un moyen de briser la malédiction. Que fera-t-il de cette information?

Citations

nagabeLenfantetlemaudit-9

nagabeLenfantetlemaudit-5

Conclusion

Un manga à l’ambiance sombre et pesante, une malédiction qui transforme les gens qui sont touchés en monstres, des illustrations magnifiques, un duo de personnages très touchant, j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette histoire atypique !

coup de coeur

#FungiLumini

6 réflexions sur “L’Enfant et le Maudit – 1 et 2

  1. J’ai repéré ce manga en librairie grâce à son dessin, mais je ne savais pas trop de quoi ça parlait donc je l’ai reposé. Après ton avis je n’ai qu’une envie retourner l’acheter. ça a l’air d’être une vraie pépite !
    Merci pour la découverte 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: #69 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s