American Gods – Lecture commune 04

Cargo

Avis de Marty

Cette dernière partie de la lecture m’a particulièrement captivée ! Pour la première fois depuis le début de la lecture commune, j’ai eu du mal à m’arrêter à ce dernier chapitre pour écrire ma chronique sans connaître la suite des événements.

On entre de plus en plus dans la tête du personnage d’Ombre que je trouve de plus en plus intéressant. Par ailleurs, on sort enfin du petit train-train habituel qui nous tient depuis le début du livre où Voyageur promène Ombre à travers le pays pour on ne sait très bien quelle raison. Même si au début de la lecture, ils vont encore à la rencontre de certains dieux (dieux amérindiens, dieu de Pâques,…) Enfin, la guerre semble se déclarer ! Les dieux commencent à s’entretuer et à mon plus grand regret, Bilquis, une des premières déesses rencontrées dans cette aventure, en fait les frais : la mangeuse d’hommes fini vulgairement écrasée par le dieu de la technologie qu’on avait aussi rencontré en début d’histoire.

Mais ce n’est pas tout : la petite ville de Lakeside commence à dévoiler ses secrets et semble être reliée à la vie d’Ombre par bien des façons ! Tout d’abord, une petite fille disparaît dans la ville et tout le monde se met à la chercher. À travers un livre sur l’histoire de la ville qu’il avait acheté pour une bonne cause, il apprend que ce n’est pas la première fois qu’un enfant disparaît dans la région. En fait, chaque année, un enfant ou adolescent semble disparaître de la circulation sans laisser de trace et on ne le retrouve jamais. Ombre trouve cela étrange et interroge Voyageur à ce sujet; celui-ci fait mine de ne rien savoir, mais est-ce vraiment le cas ?

Ombre va également croiser Laura dans un cimetière de Lakeside. Son apparence est de plus en plus inquiétante : elle pourrit. Elle lui confie qu’elle s’inquiète pour lui et qu’il ne semble être ni vivant, ni mort. Serait-il devenu un Dieu ? Il lui dit aussi qu’il cherche toujours un moyen de la ramener à la vie, mais aucun des deux ne semble tout à fait convaincu par le bienfondé de cette quête…

Enfin, en à peine un chapitre, tout bascule à Lakeside ! Sam, l’Autostoppeuse qu’Ombre avait emmenée dans le sud du pays alors qu’il se faisait encore appeler «Ombre» se trouve être la sœur de sa voisine, Marguerite Olsen. Elle rend visite à sa sœur et Ombre et elle se rencontrent. Elle accepte d’attendre d’avoir des explications avant d’avouer à sa sœur qu’il se cache sous une fausse identité et que la police le recherche pour un double meurtre. Il lui explique alors tout depuis le début : la prison, la mort de sa femme, sa résurrection, les dieux, la guerre, leurs ennemis. Et elle semble tout croire ! Cependant, alors qu’ils entrent dans un bar… Audrey, la femme de Robbie et la cousine éloignée du policier de la ville, le reconnait et hurle à l’assassin ce qui oblige Mulligan à l’emmener au poste pour éviter de faire un scandale. Au poste, Mulligan apprend la véritable identité d’Ombre mais pas les meurtres, il sait juste qu’il a violé sa liberté conditionnelle, il va donc être emmené par la prison d’une ville voisine. En attendant, il patiente au poste et la télévision se remet à lui parler. Monsieur Monde, le leader des dieux du clan adverse interroge Voyageur et le pousse tellement dans ses retranchements qu’il explose. Littéralement. Même si je ne crois pas en cette mort, tout le monde a l’air d’effectivement croire le chef des vieux dieux morts. Même Nancy et Czernobog qui viennent récupérer Ombre au poste en se faisant passer pour des policiers…

Et l’histoire s’arrête là, pour le moment ! J’ai très envie de savoir ce qu’il est véritablement arrivé à Voyageur ! Et j’aimerais également savoir pourquoi les enfants disparaissent à Lakeside, si l’on va revoir Sam, si elle va se ranger à la cause des vieux dieux, si Ombre est en train de devenir une sorte de dieu, et enfin, comment va se finir la guerre qui est maintenant déclarée…

Avis de Fungi Lumini

Il ne se passe encore pas grand chose dans cette partie d’American Gods, mais je l’ai préférée à la précédente. On voit que des choses sont mises en place par l’auteur, grâce à de petits détails, et je suis sûre que par la suite, on sera très surpris par la façon dont ces éléments vont interagir ensemble. Shadow vit toujours à Lakeside,  une petite vie tranquille faite de ballades, de rencontres et de pâtés en croûte. Il s’habitue à la ville et à ses habitants et souhaiterait presque s’installer là définitivement.

Il continue à partir de temps en temps avec Wednesday lorsque celui-ci a besoin de lui. J’ai particulièrement aimé rencontré le personnage de Easter, et j’ai appris pas mal de choses sur la fête de Pâques, grâce à ce passage ! Le duo est toujours poursuivi par Mr World, par l’intermédiaire de Mr Town. Wednesday et Shadow doivent à un moment passer dans les coulisses du monde pour leur échapper, ce qui est assez intriguant. Ils se retrouvent après ce voyage chez les anciens dieux indiens, 3 mois plus tard alors que Shadow avait l’impression d’avoir marché quelques heures à peine(le temps ne passe pas de la même façon à l’envers du décor).

Quelques éléments du récit m’intriguent. Il y a cette histoire de schéma récurrent d’enfant qui disparaît une fois par an à Lakeside, alors que les gens du coin essayent de démentir cette rumeur, maintenant que leur ville est un petit paradis où il ne se passe jamais rien. Il y a aussi le personnage de Sam, qui avait été prise en auto-stop par Shadow et qui était réapparue dans un interlude, qui fait son retour. Qui est-t-elle réellement et comment son destin est-il lié à celui de Shadow?

Je trouve la relation que Shadow et Laura entretiennent très touchante. Ils savent qu’ils ne peuvent plus vraiment être ensemble tant que Laura est morte, mais ils continuent à se rester fidèle et à penser l’un à l’autre. J’espère que Shadow trouvera une solution avant la fin du livre ! Il y avait pas mal de petits interludes dans ces trois chapitres, ce qui rendait le tout assez fragmentaire, mais plus varié, et je pense que c’est pour cette raison que j’ai préféré cette partie.

La fin de cette lecture commune est aussi la fin de la deuxième partie du livre. Un événement choquant s’y déroule et je ne sais pas encore si j’y crois vraiment ou pas. Réponse dans deux semaines ! En tout cas, j’ai hâte d’entrer au cœur de la bataille dans la troisième partie du livre : The Moment of the Storm.


« Listen. Fox was here first, and his brother was the wolf. Fox said, people will live forever. If they die they will not die for long. Wolf said, no, people will die, people must die, all things that live must die, or they will spread and cover the world, and eat all the salmon and the caribou and the buffalo, eat all the squash and all the corn. Now one day Wolf died, and he said to the fox, quick, bring me back to life. And Fox said, No, the dead must stay dead. You said it, and it was final. Now Wolf rules the world of the dead and Fox lives always under the sun and the moon, and he still mourns his brother. « 

Les blogs qui participent 

A touch of blue Marine

Avez-vous déjà lu ce livre? Dites-nous ce que vous en pensez 🙂 N’hésitez pas à nous rejoindre !

American Gods – chapitres 1-4

American Gods – chapitres 5-7

American Gods – chapitres 8-10

#Marty #FungiLumini

Publicités

3 réflexions sur “American Gods – Lecture commune 04

  1. Pingback: #59 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Lecture Commune – American Gods | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: American Gods – Lecture commune 05 | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s