American Gods – Lecture commune 01

Cargo

Avis de Marty

J’ai beaucoup aimé la première partie de ma lecture d’American Gods ! L’auteur nous balade encore beaucoup, ce qui fait qu’en tant que lecteur, on ne comprend pas encore tous les aspects de l’intrigue, mais de manière générale, ma curiosité a été piquée et j’ai hâte d’en apprendre davantage et de découvrir le premier épisode de la série.

Dans ces premiers chapitres, on fait la rencontre du personnage d’Ombre. Après plusieurs années en prison, il est maintenant à l’aube de sa libération. De nature méfiante, il a le pressentiment que quelque chose de mauvais va lui arriver et de fait, à quelques jours de sa remise en liberté, sa femme décède. Il est donc libéré plus tôt pour qu’il puisse assister à son enterrement.

Comme le premier chapitre est ponctué de flashbacks, on a déjà bien pu se familiariser avec le petit couple :

«Ce soir-là, il l’avait embrassée – un baiser au daiquiri – et il n’avait plus jamais eu envie d’embrasser quelqu’un d’autre.»

J’ai eu de la peine en lisant les lignes de l’annonce de sa mort… Ombre a l’air d’être un homme bon et aimant, même si l’on apprend qu’il est en prison pour cause de braquage et je trouve ce personnage très attachant.

Il part donc de prison et monte dans un avion pour rejoindre sa ville. A cause de turbulences, son avion est dévié et il doit prendre un autre, avion à bord duquel il fait la rencontre de Voyageur. Dès qu’il le rencontre il s’en méfie et pour cause, cet homme semble déjà tout connaître de lui avant même de l’avoir rencontré. Il lui propose alors de travailler pour lui, sans lui dire exactement de quel genre de travail il s’agit. Se sentant agressé par ce personnage étrange, Ombre descend de l’avion plusieurs arrêts avant le sien (je ne savais même pas qu’il existait des avions qui faisaient plusieurs escales…) et il décide de poursuivre sa route en voiture. Lorsqu’il fait arrêt dans un restaurant d’autoroute, il tombe à nouveau sur Voyageur qui semble l’avoir suivi.

Voyageur lui fait alors des révélations étonnantes : sa femme serait morte dans un accident de la route, à bord de la voiture de son meilleur ami, Robbie. Il appuie même ses propos par un article issu d’un journal local. Assommé par la nouvelle et sachant qu’il ne pourrait pas retravailler dans la salle de sport de son ami après sa mort, il accepte sur un coup de tête de travailler pour Voyageur en tant que garde du corps à condition de ne rien faire d’illégal. Dans ce même restaurant il fait la rencontre d’un leprechaun avec qui il se bat et qui lui donne une mystérieuse pièce en or…

Le lendemain il se rend à l’enterrement de sa femme, Laura, et y rencontre Audrey, la femme de Robbie et meilleure amie de sa femme. Il apprend alors que Laura et Robbie avaient une liaison et qu’ils sont morts parce qu’elle avait voulu lui faire une gâterie au volant… pas très glorieux comme façon de mourir ! Pourtant, Ombre garde son calme et rend hommage à sa femme en lui offrant la pièce en or qu’il avait gagné la veille.

En retournant à sa chambre d’hôtel après l’enterrement, il se fait agresser par un homme rondouillet qui semble en vouloir à Voyageur… Mais la soirée ne s’arrête pas là puisqu’il reçoit la visite de sa femme morte dans sa chambre ! Elle semble être revenue grâce à la pièce en or qu’il lui avait donnée et a tenu à lui expliquer sa liaison avec Robbie et lui demander pardon… De nouveau Ombre semble accepter ce qu’elle lui dit sans s’énerver mais en étant tout de même surpris par son apparence macabre.

Le lendemain, Ombre et Voyageur quittent la ville et se rendent à Chicago où ils rencontrent Czernobog et les sœurs Zorya. Voyageur semble vouloir convaincre Czernobog de le rejoindre dans une mission, mais en tant que lecteur, on ne sait toujours pas de quoi il en retourne ! Grâce à un pari, Ombre parvient à le convaincre de les rejoindre mais cela a un prix : il doit le laisser lui mettre un coup de marteau mortel sur la tête à la fin de leur mission… Cette même nuit, il fait la connaissance d’une des sœurs Zorya qui lui confie une pièce d’argent pour le protéger.

A la fin de chaque chapitre, on fait aussi la rencontre de personnages fantastiques, comme Bliquis, la mangeuse d’hommes; Odin, dieu protecteur des normands; Essie, anglaise exilée en Amérique et croyant aux lutins,… Je ne comprends pas encore très bien le rôle que ces histoires sont censées jouer dans le récit global, mais j’ai hâte de l’apprendre !

Je suis donc pressée de lire la suite de l’histoire pour savoir de quoi la mission dont parle Voyageur sera faite mais aussi pour en apprendre davantage sur ce personnage étrange…

Avis de Fungi Lumini

Après avoir vu le trailer de la série American Gods, je n’avais qu’une envie, me jeter sur le livre ! L’univers de Neil Gaiman semblait à la fois intrigant, dangereux et magique. J’avoue que ce qui m’a le plus plu, c’est le caractère et la folie qui débordaient de chaque personnage. Je lis le livre en anglais, donc j’espère qu’on s’y retrouvera facilement. Quand je vois par exemple que le nom du personnage « Wednesday » a été traduit par « Voyageur » en français, j’ai un peu peur…

Shadow est en prison, pour un braquage, dont la raison nous est encore inconnue. Quand il en sort, il apprend que sa femme vient de mourir. Dans l’avion qui le ramène chez lui, il croise (même si on se doute que ce n’est pas un hasard) Wednesday qui lui propose du travail – job dont on ne connait pas vraiment la nature. Le personnage de Shadow m’a étonnée dès le départ. Quoi qu’il se passe autour de lui, il reste calme, prend les choses avec philosophie et laisse la colère aux autres. Au premier abord, il semble dénué d’émotions (par exemple, il ne pleure pas quand on lui annonce que sa femme est morte, alors qu’ils avaient l’air très amoureux), mais plus on avance dans l’histoire et plus on se rend compte que c’est une façade et qu’il est plus intelligent qu’il n’y parait. Je me demande s’il va craquer à un moment et partir en mode détraqué, comme les personnages qui l’entourent. :p

J’ai adoré les dieux qu’on a rencontré jusqu’à maintenant, avec une préférence pour Mad Sweeney, un Leprechaun tout droit importé d’Irlande, assoiffé de violence gratuite et d’alcool. On a du mal à savoir si Shadow sait à qui il a affaire ou s’il fait juste son boulot sans poser de questions. Wednesday est en train de mettre ses pièces sur l’échiquier et j’attends avec impatience de connaitre la suite de son plan ! Le rôle d’autres personnages, comme la femme de Shadow ressuscitée d’entre les morts, reste encore mystérieux.

J’ai beaucoup aimé les petits intermèdes à la fin de certains chapitres, qui nous décrivent comment les croyances sont arrivées en Amérique et comment elles perdurent avec le temps. On y découvre à chaque fois une autre époque, de nouveaux personnages et surtout une nouvelle divinité et les rites qui lui sont associés. J’ai trouvé le tout très instructif en restant divertissant et passionnant.

Il faut quand même que je vous dise que j’ai été choquée par une des scènes/interludes de ce livre. Oui, moi, choquée ! 😀 Désolée si je vous spoile, mais je dois le mentionner au cas où ils le montreraient dans la série : alors que ce qui semble être une prostituée fait l’amour avec son client, elle lui demande de la vénérer. À partir du moment où il le fait, il prend son pied comme jamais, mais après l’orgasme, il se retrouve à moitié avalé par le vagin de la prostituée ! Oui, avalé. Et elle finit tranquillement d’engloutir son « repas » et s’endort, comme si tout était normal. :p Une scène que je n’aurais jamais cru lire, mais qui m’a plu par son originalité et énormité.

Comme vous vous en doutez avec cet avis, j’adhère totalement à l’univers American Gods et je n’ai qu’une envie, continuer cette lecture qui va nous emmener, je le sens, sur des sentiers étranges et funestes.


« There was a woman sitting on the side of his bed. He knew her. He would have known her in a crowd of a thousand, or of a hundred thousand. She sat straight on the side of his bed. She was still wearing the navy-blue suit they had buried her in.
Her voice was a whipser, but a familiar one. « I guess, » said Laura, « you’re going to ask what I’m doing here. » »

Les blogs qui participent 

A touch of blue Marine

Avez-vous déjà lu ce livre? Dites-nous ce que vous en pensez 🙂 N’hésitez pas à nous rejoindre !

#Marty #FungiLumini

Publicités

9 réflexions sur “American Gods – Lecture commune 01

  1. Pingback: Lecture Commune – American Gods | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: #53 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: American Gods – Lecture commune 03 | Livraisons Littéraires

  4. Pingback: American Gods – Lecture commune 04 | Livraisons Littéraires

  5. Pingback: American Gods – Lecture commune 05 | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: American Gods – Lecture commune 06 | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s