The November Criminals

Titre : The November Criminalsnovember-criminals

Auteur : Sam Munson

Éditeur : Hachette

Genre : roman

Nombre de pages : 286

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Noam Cochin

Titre original : The November Criminals

Mots-clés : adolescent, enquête, herbe, drogue, meurtre, amitié, amour

Quatrième de couverture

Qui je suis ?

Addison Schacht, 18 ans. Je deale un peu d’herbe, mais bon, à mon échelle, rien de bien méchant. Je ne glande rien au lycée, mais à mon niveau, ça n’a rien d’étonnant. De toute façon, ce qui vous intéresse, c’est ce qui s’est passé. Tout a commencé le jour où Kevin Broadus, un type du lycée, a été abattu. Le jour où, parce que tout le monde s’en foutait, j’ai décidé d’enquêter, avec Pelle, ma pote « et plus si affinités ». Après, si vous voulez connaitre la suite, il va falloir vous accrocher…

Mon avis

Après avoir enfin fini ce roman, je dois avouer que je suis très mitigée. Je n’ai pas adoré ni vraiment détesté mais je ne dirais pas non plus que « j’ai lu et approuvé ».

En lisant la quatrième de couverture, je m’attendais clairement à lire une enquête policière, certes menée par des adolescents mais qui était tout de même axée sur le côté « on veut découvrir le coupable ». Or, cela n’a pas du tout été le cas. L’histoire est celle d’Addison Schacht, petit dealer d’herbe, qui ne fait pas grand-chose de ses journées à part aller à l’école (pour se concentrer uniquement sur le cours de latin), lire l’Énéide et coucher avec Pelle. Jusqu’au jour où un autre adolescent, Kevin, un afro-américain se fait tuer dans la rue. Dès ce moment, Addison et Pelle (qui s’est laissée entrainer) veulent enquêter sur cette mort tragique et bizarre. Jusque là, nous respectons le résumé. Sauf qu’en réalité, à la place d’une enquête, nous avons juste un accès direct à la vie d’Addison. Il nous raconte ce qu’il fait de ses journées, ses petits ravitaillements en herbe, ses relations avec son fournisseur Noël, etc. Il y a bien un moment où il croit savoir qui a tué Kevin mais finalement, ce n’était pas le bon coupable. Personnellement, j’ai trouvé que l’enquête était relayée au second plan tout le long du roman et ça m’a un peu dérangée puisque c’est tout de même l’élément principal de la 4ème de couverture. Je pense comprendre l’idée de l’auteur qui voulait plus développer des propos sur diverses thématiques (le mal-être adolescent, la drogue, le racisme, le crime en général) afin de nous faire réfléchir mais je ne m’attendais pas à cela et je n’ai clairement pas acheté (enfin on me l’a offert mais vous comprenez ce que je veux dire^^) le livre pour cela non plus.

Concernant les personnages, on ne connait réellement qu’Addison puisque c’est le narrateur et que tous les autres personnages nous sont présentés à travers son regard. Je vous avoue que je ne sais pas trop non plus si j’aime ou non Addison. Il a parfois des attitudes et un langage qui me dérangent profondément mais à côté de ça, il reste juste un ado de 18 ans qui est un peu paumé et ne sait pas trop quoi faire de sa vie. Par contre, je n’ai pas du tout aimé Noël, le fournisseur d’herbe d’Addison, il incarnait parfaitement le stéréotype de l’américain lourdaud et franchement, les passages dans lesquels il était présent étaient un peu pénibles à lire. Pelle, quant à elle, ne m’a fait ni chaud ni froid. Elle couche avec Addison, et d’un commun accord, ils ont décidé de ne pas sortir ensemble parce qu’aucun d’eux ne voulait mêler les sentiments au sexe. Sauf qu’on comprend bien que ça a changé pour Pelle et elle ne dit rien à Addison, elle cesse juste de lui parler… j’ai trouvé cette réaction très gamine et même si on parle d’une adolescente, l’auteur aurait pu lui accorder plus de crédit.

Je dois dire que j’ai mis un peu de temps à finir ce livre, et cela est en partie dû au fait que j’ai arrêté ma lecture pendant un petit moment parce que, très sincèrement, le style est un peu éprouvant. Il est assez brouillon et part souvent dans tous les sens – à tel point que je n’ai même pas saisi certains dialoguent qui passaient du coq à l’âne en un instant (et pourtant je peux vous assurer que je suis très douée moi-même pour faire cela donc j’aurais dû comprendre^^). Cela dit, cette pause m’a fait du bien puisque j’ai pu terminer le livre d’une seule traite après même si je ne suis toujours pas fan du style.

Citation

Si vous ne pigez pas, c’est normal. Il n’y a rien à comprendre, et c’est ça qu’il faut comprendre.

Conclusion

Je suis assez perplexe quant à ce livre, par conséquent, je ne sais pas trop si je le recommanderais ou non. Globalement, je suis assez déçue. Les personnages ne sont pas attachants, le style est très bizarre et parfois très lourd et finalement, l’enquête est reléguée au trente-sixième plan… je pense comprendre l’idée de l’auteur qui souhaite nous offrir une réflexion et surtout un moyen de pousser notre propre réflexion sur des sujets importants mais réalisé de cette façon, ça ne fonctionne pas.

indécise        Déception rectangle

Bonus

Pour ceux qui ne voudraient pas lire le livre, sachez tout de même qu’il va être adapté en film et que ce dernier devrait sortir dans le courant du mois (je ne pense pas que j’irai le voir même si j’aime bien comparer les deux en général^^).

#Coco

Advertisements

3 réflexions sur “The November Criminals

  1. Pingback: #51 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  2. Je l’ai lu il y a quelques mois et j’avoue que je partage globalement ton avis. J’ai clairement été déçue par ce roman, très brouillon, on ne voit pas trop où ils vont avec tout ça. Les personnages sont tout sauf attachants, le contenu est, finalement, assez peu intéressant.. Il y avait de bonnes idées mais je suis restée sur ma faim. Complètement ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s