La Trilogie du Voile – tome 1 : Souvenirs Volés

CVT_La-trilogie-du-Voile-T1-Souvenirs-Voles_350Titre : La Trilogie du Voile – tome 1 : Souvenirs Volés

Auteure : Selina Fenech

Traductrice : Cécile Guillot

Éditeur : éditions du chat noir

Genre(s) : fantasy

Nombre de pages : 333

Mots-clés : princesse, mémoire, dragon, magie, fuite.

Perdue dans un monde aux fééries monstrueuses, une ado troublée doit découvrir qui elle est et pourquoi ses souvenirs ont été volés, avant d’être rattrapée par ceux qui veulent sa mort. Elle se choisit le nom de « Memory » et n’a plus qu’un seul but : retrouver le chemin de sa maison où qu’elle puisse être. Mais ces contrées sont étranges, aucune technologie à l’horizon et l’acier est banni, en raison d’un pacte entre les humains et les créatures magiques qui cohabitent dans ce royaume aux codes du passé. Avec son t-shirt et son jean déchiré, Memory sait qu’elle est différente. Hantée par son passé, chassée par un dragon, désirée par le roi et suivie par un mystérieux et beau sauvage qui semble la connaitre, tout le monde est après elle ; et elle suspecte que ce n’est pas juste pour sa tenue décalée. Sa mémoire perdue renferme de dangereux secrets qui remettront en cause tout ce qu’elle connait et menaceront tous ceux qu’elle aime.

Mon avis

Je n’aime pas vraiment lire de la fantasy. Mais voilà, quand c’est les éditions du chat noir qui en publient, ça m’intrigue, puisque ce genre ne fait habituellement pas partie de leur catalogue. De plus, comme c’est Cécile Guillot, une auteure dont j’apprécie énormément la plume, qui est à la traduction, je ne pouvais que me laisser tenter. L’ouvrage contient de magnifiques illustrations pleine page réalisées par l’auteure Selina Fenech, des petites illustrations mignonnes à chaque en-tête de chapitre, ainsi que d’élégants détails graphiques dans la mise en page !

On entre dans l’histoire en plein dans l’action : Memory, qui n’a pas encore de nom à ce moment-là, atterrit dans un monde étrange aux côtés d’une jeune fille blonde poursuivie par une horde de soldats et un dragon. Elle n’a plus aucun souvenir et doit suivre cette fille – Eloryn – puisqu’elle a été vue avec elle et qu’elle est donc considérée comme sa complice. Après s’être sorties de justesse de cette situation grâce à la magie interdite, elles font la rencontre de Roen, un jeune voleur fidèle à l’ancienne monarchie, qui reconnait en Eloryn la princesse disparue des années auparavant. Malheureusement, le but de chacun diverge : Roen veut ramener la famille Maellan sur le trône du royaume à la place de l’horrible Thayl, Eloryn veut retrouver son tuteur le mage Alward et Memory espère que le magicien pourra l’aider à récupérer ses souvenirs.

J’ai eu peur en commençant le livre, car le récit est vraiment très axé fantasy. Un monde où la magie est présente, ainsi que les fées, les trolls, un dragon, etc., une société dirigée par un méchant magicien, un conseil de mages caché. C’est Memory qui apporte une touche plutôt fantasy urbaine au récit. Elle ne se souvient de rien et a donc beaucoup de mal à faire confiance aux autres, mais aussi à se fier à elle-même. Au final, elle pourrait très bien avoir été au service de Thayl ou être une entité maléfique sans le savoir ; elle possède après tout des pouvoirs magiques puissants, qu’elle ne maîtrise évidemment pas. J’ai trouvé que l’auteure arrivait à faire douter le lecteur jusqu’au bout sur la nature de Memory et c’est un gros point positif ! Où que la jeune femme mette les pieds, elle est regardée de haut et mise de côté, comme si elle n’était personne ou une nuisance, alors que tout le monde se plie aux moindres requêtes d’Eloryn. J’ai trouvé cela désolant et assez triste. Memory est un personnage auquel on s’attache assez facilement et la voir être rejetée ou rendue invisible après tout ce qu’elle doit déjà endurer est difficile.

Un autre personnage auquel je me suis beaucoup accrochée est celui du mystérieux homme sauvage qui suit Memory partout où elle va et qui apparaît aux moments où elle a besoin d’aide. Si cette présence est perçue comme néfaste au début, on se rend vite compte que tout ce que l’homme désire, c’est aider Memory. Le mystère autour de ce personnage disparaît au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire et les raisons pour lesquelles il suit Memory sont très touchantes. Il est souvent accompagné de créatures magiques, les fées, mais son lien avec elles n’est pas encore très clair et j’espère qu’on en découvrira plus dans le prochain tome !

Je n’ai cependant pas pu me rattacher aux deux autres personnages principaux. Eloryn est une princesse qui rentre très bien  dans son rôle cliché : elle est naïve, incapable de se défendre correctement malgré le fait qu’elle possède de supers pouvoirs magiques, elle s’évanouit quand elle vit des émotions trop fortes, on a l’impression qu’elle ne mange jamais :p et parfois, comme les autres, elle prend Memory de haut, ce qui m’a énervée. Elle est aussi assez égoïste, puisqu’elle ne pense qu’à sauver son tuteur, alors qu’elle met de nombreuses vies en danger lors de sa quête, dont celles de gens qui lui sont proches. Roen m’était assez sympathique au départ, mais au fil du récit, il prend un côté sombre, funeste et mystérieux qui m’a empêchée de cerner le personnage et j’espère qu’on en apprendra plus dans le tome suivant sur les raisons qui l’ont poussé à se ternir ainsi.

L’histoire aurait pu se conclure avec ce premier tome. On en découvre plus sur les origines de Memory, sur Eloryn et sur l’histoire du royaume. Je me demande ce que le tome 2 nous réserve ! Peu de questions restent en suspens à la fin, mais beaucoup de possibilités sont ouvertes pour la suite du récit.

Citations

« Elle se rappela avoir dégringolé du Voile, s’être tournée pour attendre Alward et avoir vu la fille à sa place. Criant. Oscillant entre les deux mondes. Comment avait-elle pu apparaître là, passer le Voile ainsi? Rien de tout cela n’avait de sens. »

« Un peu plus tôt, au marché, Memory avait pioché dans ses poches pour trouver quelque chose la concernant. Beaucoup de choses lui venaient naturellement – des mots, des actions, des connaissances générales – mais pas un seul souvenir de sa vie passée ne lui était revenu. Elle avait l’impression de devoir tout réapprendre de zéro. Je ne sais même pas à quoi je ressemble. »

Conclusion

Un récit peut-être un peu trop ancré dans la fantasy pour que je l’apprécie pleinement. J’ai aimé l’univers proposé par l’auteure, l’aura de mystère qui plane sur le récit ainsi que les magnifiques illustrations qui parsèment le livre et le duo Memory/ homme de la forêt ! Une lecture agréable 🙂

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

#FungiLumini

Bonus

La couverture du tome 2 est déjà disponible et elle est trop belle !

15418302_1501418123219390_8882516378465088871_o

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s