La Horde du Contrevent – Lecture commune 03

twitter-post

« Demain était annulé – jusqu’à nouvel ordre. »

Avis de Fungi Lumini

La Horde doit prendre une décision : contourner la flaque de Lapsane ou la traverser, ce qui leur ferait gagner de précieux mois de voyage. Cependant, le périple ne serait pas de tout repos : ils devraient affronter entre autres leurs ennemis, le vent, l’eau qui s’infiltre partout, les siphons, les chrones, etc. Le fait qu’aucune autre Horde qui a tenté la traversée n’en est ressortie vivante pèse aussi sur leur conscience. Seulement voilà, une fois que Golgoth a pris la décision de traverser, rien ne peut le faire changer d’avis et la Horde se lance dès lors dans cette folle entreprise.

L’ambiance du début de la traversée est pesante. Dans le discours de chacun, on sent l’eau qui imprègne tout en continu, le froid qui s’immisce partout, leur moral qui s’enfonce dans les sables mouvantes. On a qu’une envie, qu’ils sortent enfin de là ! Mais ce n’est que le début… et un événement tragique est annoncé par la venue de Te Jerkka : le Corroyeur – l’ennemi de Erg mentionné dans les chapitres chapitres précédents – est en route et sera bientôt sur eux.

Le combat qui oppose le Corroyeur au combattant-protecteur et à son maître est épique ! On en apprend plus sur cet ennemi qui est hors du commun et fascinant, voire envoûtant, de par la complexité de sa composition et de sa fonction. Ce n’est pas vraiment un être vivant mais une chose qui doit en continu transformer la matière qui l’entoure. Par contre, j’ai trouvé ça un peu bizarre que personne ne l’ai remarqué lors du combat précédent de Erg contre Silène, vu les dégâts qu’il fait ici. :p L’équilibre entre le vif de chacun et la puissance des sons sont d’importance capitale lors de ce combat. On est un peu comme un des membres de la Horde : on attend l’issue de cette bataille sans pouvoir rien faire, et cette attente est presque insoutenable ! J’ai personnellement été prise dans l’action et je n’ai pu lâcher le livre avant de connaitre le sort de la Horde.

La Horde se repose et se remet de sa rencontre avec le Corroyeur. Elle trouve une tour au milieu de l’eau et l’explore. Firost trouve une inscription et la lit à voix haute, ce qui provoque l’apparition d’un chrone qui le fait se vider de son eau. Commence alors une course contre la montre pour sauver le pilier (et Arval l’éclaireur qui n’a rien trouvé de mieux que de prononcer aussi le mot maudit :p ). Cette scène m’a à la fois passionnée et fait beaucoup rire. Encore une fois, la force et le pouvoir des sons/des mots sont mis en avant. On ne peut s’empêcher de se dire que les membres de la Horde sont un peu bêtes quand même , puisqu’après avoir résolu la situation, ils passent leur temps à redire le mot ensorcelé et son contraire :p Ce petit moment est aussi détendant pour le lecteur que pour la Horde : ils passent un peu de bon temps à rire et à se reposer et ça fait du bien après ce qu’ils ont vécu, et surtout avant ce qui les attend ! On s’arrête encore à un moment critique, vu qu’ils vont commencer la partie centrale de la flaque, la plus profonde !

Avis de Coco

Je suis un peu mitigée après la lecture de ces trois chapitres… je ne sais pas trop si j’ai aimé ou non. Le chapitre 7 m’a paru extrêmement long pour pas grand-chose… la Horde doit choisir si elle va traverser ou contourner la flaque de Lapsane mais au final, Golgoth prend la décision et tout le monde le suit, dans ce cas-là, je me demande un peu pourquoi faire autant de débat si c’est pour qu’un seul personnage décide du sort de tous. Cela dit, maintenant qu’ils ont « choisi » de la traverser, ils ont enfin quitté les Fréoles et j’avoue que je suis assez contente parce que Sov commençait sérieusement à me taper sur les nerfs à ressasser sans cesse sa relation ou absence de relation avec Nouchka. Autre point positif de ce chapitre : Callirhoé ! Sincèrement, je suis contente qu’on en ait appris un peu plus sur elle puisqu’elle restait très mystérieuse jusqu’à présent.

Au contraire du chapitre 7, les chapitres 8 et 9 sont très courts mais pas forcément plus intéressants. Ils ont commencé leur traversée et on sent bien que c’est une épreuve pour tout le monde. On aimerait bien que ça aille mieux pour eux, histoire de détendre l’atmosphère mais évidemment, ce ne sera pas le cas. Et pour cause, on rencontre ENFIN le Corroyeur dont on nous parle depuis des dizaines et des dizaines de pages, et là, c’est tout de même une petite déception. Je ne sais pas à quoi je m’attendais mais je ne m’attendais pas à ça. Autant je trouve l’explication de cette Chose, compliquée et très intéressante autant, le combat qui oppose le Corroyeur à la Horde, enfin en particulier à Te Jerkka ne m’a pas du tout fascinée. Personnellement, je trouve que tout est allé beaucoup trop vite. Je rejoins Fungi Lumini sur le fait que ce soit bizarre que personne n’ait remarqué le Corroyeur vu sa puissance destructrice. Je suis aussi assez déçue qu’on ait perdu un des membres sans le connaitre plus que cela mais j’attends de voir quelles seront les répercussions (s’il y en a) sur le reste de la Horde.

Dans le chapitre 9, la Horde atteint la tour Fontaine dans laquelle ils trouvent une inscription qui va faire apparaitre un minichrone très dangereux puisqu’il fait en sorte que son hôte se vide de son eau en quelques minutes. Oroshi, Sov et Caracole finissent par découvrir le remède à ce chrone, et par conséquent à sauver Firost et Arval. On en apprend encore plus sur les chrones, et ça, c’est intéressant. Ceci dit, j’avoue que je me pose énormément de questions sur Caracole et qui il est réellement, il semble vraiment connaitre beaucoup de détails sur de nombreux sujets. J’avoue que je suis très dubitative à son propos. Par contre, je suis outrée et même scandalisée de la réaction de la Horde face à la brutalité de Golgoth ! Sérieusement sous prétexte que c’est le Goth, il se permet de tabasser les filles comme ça et on lui dit juste « tu exagères »?! Grosse blague ! Dommage qu’il ait un rôle aussi important dans l’histoire sinon je trouve que c’est bien un personnage dont l’auteur aurait pu se débarrasser il y a au moins 10 chapitres (oui, j’éprouve une grande haine envers lui 😀 ). Néanmoins, j’ai apprécié Oroshi et le partage de son savoir, je trouve qu’on commence à entrevoir son rôle de façon un peu plus précise, et ça, ça fait plaisir.

Je ne dirai pas que je suis impatiente de lire les prochains chapitres mais je suis tout de même assez curieuse de connaitre la suite et de savoir quelles surprises la Horde nous réserve.

Avis de Yuixem

J’ai eu beaucoup de mal à me relancer dans cette lecture commune. N’ayant pas accroché jusqu’alors à l’histoire, j’ai retardé au plus possible ma lecture. Mais j’ai eu tort, car j’ai cette fois-ci beaucoup aimé ces trois chapitres !

Tout au long de cette étape, j’ai été particulièrement marquée par la capacité d’imagination de l’auteur. Il a créé un monde extrêmement riche avec un savoir nouveau qu’il est capable de nous expliquer dans ses moindres détails. Si parfois je me demande s’il a bien réfléchi à tous les tenants et les aboutissants des évènements (comme celui qu’ont soulevé FungiLumini et Coco), il faut bien avouer qu’il a un certain génie concernant toute la genèse du Vent et des êtres fantastiques. J’ai été ainsi fascinée face à l’explication de la vie de Te Jerkka, le combat avec le Corroyeur et le moment de frayeur avec michrone dans la tour.

La suite de mon avis ressemble beaucoup à celui Coco, car j’ai apprécié que l’auteur s’attache enfin à nous présenter le point de vue d’autres personnages. Découvrir Callirhoé et un peu Aoi m’a permis d’entrevoir un nouveau côté de la Horde et d’autres compétences, tout de même vraiment plus pratiques et impressionnantes que juste l’aura de Golgoth ! Concernant ce personnage d’ailleurs, alors que je commençais à me faire à son caractère, je l’ai à nouveau haï plus que tout lors de l’épisode dans la tour. J’en viens presque à détester l’auteur d’avoir créé un personnage important aussi misogyne. Dans tous les cas, j’espère que nous aborderons d’autres points de vues par la suite afin de faire connaissance avec les autres membres de la Horde et nous permettre ainsi de nous attacher à eux. Car, à nouveau comme Coco, j’ai été choquée de mon manque d’émotion face à la mort de Karst.

En conclusion, j’ai l’impression d’être enfin entrée dans La Horde du Contrevent avec cette étape. J’ai vraiment hâte de découvrir le reste de leur traversée de La Flaque et puis la suite de leurs aventures !

« Ne dites jamais : fontaine, je ne boirai pas de ton eau. »


Les blogs qui participent

A touch of blue Marine

Voyages Imaginaires

Lectoplum

Avez-vous déjà lu ce livre ? Dites-nous ce que vous en pensez 🙂 N’hésitez pas à nous rejoindre !

#Yuixem #FungiLumini #Coco

Advertisements

4 réflexions sur “La Horde du Contrevent – Lecture commune 03

  1. Ah là là, je suis contente que tu entres enfin dans l’histoire !!
    J’ai adoré ce roman, mais il m’a aussi fallu un moment pour m’y mettre vraiment, pour accrocher (sans compter que je lisais plusieurs bouquins au même moments, ce qui n’aide pas).
    Bonne continuation dans ta lecture =)

    Aimé par 1 personne

  2. Oui effectivement ! Comme on le fait en lecture commune, on a aussi plusieurs autres livres en cours… et ça n’aide pas, parce qu’il faut chaque fois se replonger dedans > < Mais maintenant j'ai bon espoir pour la suite 😀 Merci de suivre notre périple :p

    J'aime

  3. Pingback: #46 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  4. Pingback: Lecture commune – La Horde du Contrevent | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s