Livres et Gourmandises : Une femme nommée Shizu (3/10)

Un nouvelle une gourmandise (1)

Recueil : Une femme nommée Shizu

Auteur : Shûsaku Endô

Editeur : Denoël

417bwzqpe8l-_sx320_bo1204203200_

Nouvelle : Un homme de cinquante ans


 Gourmandise de la semaine

17106059_10155122615868750_1679939615_oPour continuer dans la lancée, j’ai choisi cette semaine de déguster du pain melon – Melon panメロンパン en japonais. Si vous aimez les mangas et animes, il n’est pas impossible que vous ayez déjà vu ce pain passer entre les mains des personnages. Il est en effet très apprécié des Japonais.

Cette spécialité ne tient pas son nom de son goût mais de sa forme. Ce pain fait en effet penser à un melon avec sa forme ronde et sa croûte rappelant la peau du fruit. Sa recette de base est équivalente à celle du pain brioche. Sa croûte plus dure est généralement saupoudrée de sucre ou encore de pépites de chocolat. On en trouve également avec des saveurs fruitées ajoutées telles que melon ou encore ananas.

Personnellement, je suis une adepte de la recette classique !


Peu enthousiasmée par la nouvelle précédente, j’ai eu un peu de mal à me replonger dans ce recueil. Un homme de cinquante ans poursuit dans la lignée de mon avis sur Les ombres. L’histoire est agréable à lire, mais elle ne laisse aucune trace après la lecture.

Dans Un homme de cinquante ans, on a de nouveau l’impression de lire un récit en partie autobiographique. Plusieurs références à la vie de l’auteur s’y trouvent, mais d’autres viennent réfuter cette théorie. La seule chose que l’on puisse en déduire, c’est que Shûsaku Endô a été particulièrement marqué dans son enfance par le divorce de ses parents car ce sujet revient maintes fois. Dans cette nouvelle-ci, on découvre tout d’abord le quotidien de cet homme de cinquante ans qui s’est mis à la danse de salon pour renforcer ses jambes. La suite du récit s’attache à sa relation avec son chien Blanchot, jusqu’à ce qu’un évènement vienne perturber le calme apparent de sa vie.

Dans cette nouvelle, les thèmes principaux sont l’attachement et la mort. Bien qu’il s’agisse de thèmes universels (que l’on soit chrétien, musulman, bouddhiste ou même athée), on a tendance à ne pas s’en rendre compte jusqu’au moment fatidique. L’auteur nous offre ainsi l’occasion d’y réfléchir et de prendre conscience de tout ce qu’il y a de positif dans nos vies. Son style est toujours d’une grande simplicité et intimité. Aucun élément ou sentiment superflu, juste le nécessaire pour faire passer le message tout simple de chérir nos relations que ce soit avec notre famille, des connaissances ou bien nos animaux de compagnie. Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié qu’il n’y ait aucune référence à la religion cette fois-ci. J’ai principalement été touchée par sa relation avec son chien. Puisque j’en possède un moi-même, je pense être beaucoup plus sensible à ce sujet. Dans cette nouvelle, les émotions furent donc au rendez-vous pour mon plus grand bonheur.

L’une des prochaines nouvelles s’intitule Un homme de soixante ans et je me demande s’il s’agira d’une sorte de suite à cet épisode-ci. Nous le verrons bien sûr en temps et en heure. Je dois dire que pour l’instant je ne suis pas trop séduite par cet auteur et ses différentes nouvelles. J’espère que la suite me plaira davantage, sinon j’ai peur que cette lecture devienne davantage une plaie qu’un plaisir.

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n


N’hésitez pas à découvrir mes avis sur les nouvelles précédentes. Celle que je préfère pour l’instant est sans aucun doute la première, Les derniers martyrs !

Nouvelle 1 : Les derniers martyrs
Nouvelle 2 : Les ombres
Nouvelle 3 : Un homme de cinquante ans
Nouvelle 4 : Adieu (à venir)
Nouvelle 5 : Le retour (à venir)
Nouvelle 6 : La vie (à venir)
Nouvelle 7 : Un homme de soixante ans (à venir)
Nouvelle 8 : Le dernier souper (à venir)
Nouvelle 9 : La boîte (à venir)
Nouvelle 10 : Une femme nommée Shizu (à venir)

A la semaine prochaine !

#Yuixem

Publicités

2 réflexions sur “Livres et Gourmandises : Une femme nommée Shizu (3/10)

  1. Pingback: Livres et Gourmandises : Une femme nommée Shizu (1/10) | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: #46 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s