Calendar Girl – Février

calendar_girl_fevrier

Titre : Calendar Girl
Sous-titre : Février
Auteur : Audrey Carlan
Editeur : Hugo Roman
Genre : romance érotique
Nombre de pages : 160
Mot-clés : romance, escort girl, dette, érotisme, art, peinture, photographie

Quatrième de couverture

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Mon avis

Plutôt enchantée par ma lecture du premier tome de Calendar Girl, je me suis empressée d’acheter le deuxième volume ! Lire aussi rapidement l’épisode de février me permet également d’être à jour et sur les rails pour le restant de la série. Cependant, je ne vais pas vous le cacher plus longtemps, j’ai été plutôt déçue de ce volet.

A la fin du mois de janvier, Mia quitte Wes et son début de romance avec lui pour se rendre à Seattle chez Alec, un artiste-peintre français. Tout comme notre héroïne, nous sommes partagés entre la tristesse et l’intérêt. Une fois chez son nouveau client, le cadre est sensiblement différent : assistants, peintures, photographies, modèles… Parmi tout ce monde, notre escort girl se fait rapidement remarquer, mais pas de la meilleure manière qu’il soit. En effet, surprise par Alec, elle engendre un léger accident qui causera un retard dans l’avancement du projet de l’artiste et lui coûtera une belle entorse. Heureusement, le Français est sous le charme de la jeune femme et s’empresse de prendre soin de sa muse. Le mois de février sera principalement consacré à la création d’une oeuvre d’art au sujet de l’Amour et pour laquelle Mia incarnera le rôle principal. Entre les prises de photos et la pose de peinture, il restera évidemment tout le temps du monde pour passer de bons moments intimes !

Dès le départ, j’ai vite compris que je n’accrocherais pas à ce tome-ci. L’entrée en scène de notre héroïne plutôt ratée a lâché un premier froid. Le second est arrivé rapidement lorsqu’elle fait des avances à Alec alors qu’ils viennent à peine de se rencontrer. Tout au long du roman, j’ai trouvé que Mia avait juste l’air de ces beautés sans cerveau que l’on rencontre un peu trop souvent dans les romances érotiques. A plusieurs reprises, elle m’a semblé une parfaite idiote. A cela, je n’ai pas non plus aimé sa façon dévergondée de se jeter sur son nouveau client, simplement parce qu’il est sexy et que madame a décidé de s’amuser durant cette année particulière.

Je n’ai pas non plus accroché à Alec. J’ai particulièrement été agacée par ses « oui » et ses « ma jolie » présents dans la majorité de ses phrases, comme si tous les Français s’exprimaient ainsi. Il incarnait sans aucun doute tous les stéréotypes du sexy Français et de l’artiste passionné. Si ce côté artistique m’a davantage plu car il était capable de voir au travers de Mia et de la repousser dans ses retranchements, il a été plutôt gâché par tout l’aspect sexuel du roman. J’imaginais bien que les peintures chaufferaient l’ambiance, mais je ne pensais pas qu’ils passeraient à l’acte aussi rapidement et aussi souvent. Les scènes étaient également beaucoup plus détaillées et longues que dans le premier volet. Et si les sentiments sont présents, ils ne le sont que partiellement donnant cette image du sexe pour le sexe.

Pour terminer, le troisième client ne me dit rien qui vaille… J’ai l’impression que Calendar Girl va également nous offrir un panel des différents stéréotypes des mecs sexy et riches. Je pense que si le troisième tome ne me convainc pas, j’arrêterai sans doute la série.

Citations

« Nous avons créé de l’art ensemble et nous avons fait l’amour, à notre façon. C’est ce qui comptera lorsque je regarderai en arrière et que je repenserai aux décisions que j’ai prises. Mon séjour avec Alec a été spécial et je comprends peu à peu que chacun de mes clients m’apprendra quelque chose sur moi et sur la vie. »

« Je vais te montrer, à travers l’art, combien tu es parfaite. »

Conclusion

Calendar Girl – Février est pour moi une grande déception face au premier tome qui m’avait bien intéressée. Les stéréotypes concernant le beau gosse et l’héroïne sont davantage au rendez-vous dans ce volume-ci et cela ne m’a absolument pas plu. Les scènes de sexe sont également plus nombreuses et plus détaillées, transformant ce livre davantage en un roman érotique plutôt qu’en une romance. J’attendrai la sortie de mars pour me décider si oui ou non je continuerai cette série.


Découvrez mon avis sur les autres tomes de la série Calendar Girl !

Calendar Girl – Janvier
Calendar Girl – Février
Calendar Girl – Mars
Calendar Girl – Avril
Calendar Girl – Mai
Calendar Girl – Juin
Calendar Girl – Juillet (à venir)
Calendar Girl – Août (à venir)
Calendar Girl – Septembre (à venir)
Calendar Girl – Octobre (à venir)
Calendar Girl – Novembre (à venir)
Calendar Girl – Décembre (à venir)

#Yuixem

Publicités

10 réflexions sur “Calendar Girl – Février

  1. Pingback: Calendar Girl – Janvier | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: #45 C’est lundi ! Que lisez-vous? | Livraisons Littéraires

  3. Pingback: #46 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  4. Pingback: Calendar Girl – Mars | Livraisons Littéraires

  5. Pingback: POPSUGAR Reading Challenge – 2017 | Livraisons Littéraires

  6. Pingback: Calendar Girl – Avril | Livraisons Littéraires

  7. Pingback: Calendar Girl – Mai | Livraisons Littéraires

  8. Pingback: Calendar Girl – Juin | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s