Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 07

372299

Après une pause de Noël bien méritée, nous reprenons la lecture commune avec la première moitié du tome 4 : Salut, et encore merci pour le poisson (So Long, and Thanks for All the Fish).

Avis de Coco

Nous voici déjà au quatrième tome et je dois bien avouer que cette première partie du bouquin ne m’a pas vraiment passionnée…

Arthur et Ford sont de retour sur la Terre, huit ans sont passés et rien n’a changé d’un pouce. Les gens se souviennent du vaisseau des Vogons mais ils croient qu’il s’agit simplement d’une hallucination causée par la CIA qui les aurait drogués. Ce qui n’a quand même pas l’air de les inquiéter plus que ça… 😀

Arthur retrouve sa petite vie normale, sa maison, son travail, etc. enfin presque puisqu’il rencontre Russel et sa sœur Fenchurch (ou Fenny comme l’appelle son frère) en faisant du stop. Dans cette première partie, nous découvrons la fascination d’Arthur pour Fenny et la relation qu’entretiennent les deux personnages tout en gardant une part de mystère quant à la réelle identité et au vrai rôle de Fenny dans l’histoire. Ford, quant à lui, se retrouve dans un bar dans lequel il boit à outrance afin d’oublier que tout son travail va bientôt être anéanti. En effectuant la mise à jour du Guide, il s’attend donc à voir les mots « Earth : mostly harmless » mais à la place, il découvre tout son travail effectué pendant les 15 années qu’il a passées sur la Terre. Après cette fabuleuse découverte, Ford retrouve son entrain, sa motivation et décider alors de quitter la Terre pour finir une autre de ses missions tout en se demandant ce qu’il est advenu d’Arthur.

Personnellement, j’ai trouvé ces dix-neuf chapitres un peu (beaucoup) ennuyants. Il ne se passe rien, ce qui contraste fortement avec les tomes précédents dans lesquels l’action était ultra-présente. J’espère vraiment que cela changera dans la deuxième partie du livre et qu’on découvrira bientôt ce que sont devenus Zaphod et Trillian (et peut-être en savoir plus sur sa vie sur Terre). Même si je regrette le manque d’action, j’aime beaucoup le retour de l’absurde si cher à Douglas Adams.

Avis de Fungi Lumini

Le titre de ce tome m’a intriguée (et m’intrigue toujours d’ailleurs :p ). Si je devais décrire cette première moitié en un mot, ça serait « reposant ». On ne suit plus les protagonistes à l’autre bout de l’univers en train de courir d’une planète à l’autre dans de folles aventures pour sauver l’univers. Arthur est retourné chez lui. On ne sait pas pourquoi la Terre a réapparu, ni comment Arthur a su que la Terre était de nouveau là, mais elle est bien là ! La maison d’Arthur est toujours là, ses voisins, son travail, son pub préféré aussi, bref, tout ce qui fait qu’il se sente chez lui. Le quotidien revient petit à petit et son exploration de la galaxie lui semble bien lointaine.

On retrouve seulement deux de nos protagonistes dans ce début de tome. D’abord Ford qui boit pour oublier. Il sait que le Guide du Voyageur Galactique va bientôt être modifié et que le fruit de son travail de 15 années sur Terre va être effacé puisque la planète n’existe plus. Au moment où il fait la mise à jour, il est joie : plutôt que les deux mots « mostly harmless » se trouve les centaines de pages qu’il avait écrites lors de son expédition ! Il ne comprend pas ce changement et tente de revenir à l’emplacement de la Terre pour voir ce qu’il s’y passe. J’avoue ne pas trop avoir compris certains des chapitres le mettant en scène dans ce tome… A partir du moment où il quitte la planète où il se trouvait, plus grand chose n’a de sens. Autant j’ai beaucoup aimé les premiers chapitres dans le bar, autant j’ai eu envie de passer les suivants…

Par contre, j’ai bien aimé toutes les parties avec Arthur ! J’ai trouvé que l’atmosphère du livre était beaucoup plus légère, moins dramatique qu’avant. Ça fait du bien de pouvoir souffler un peu et se dire qu’on a un petit moment de calme, de répit. Alors qu’Arthur vient de rentrer sur Terre, il doit rejoindre son village et fait du stop. Il est pris par une voiture dans laquelle se trouve un grand gars costaud et une jeune femme droguée, qui est apparemment sa sœur folle qui se prend pour un hérisson ! Après ce trajet, Arthur ne peut pas se sortir la jeune femme de la tête. Il la recroise par hasard (haaaa le hasard avec Douglas Adams 🙂 ) et ils vont se revoir à plusieurs reprises dans des circonstances drôles et légères.

Cette partie de l’intrigue est beaucoup moins dans la science-fiction mais toujours autant dans l’absurde. Le mystère plane sur comment la planète Terre, qu’Arthur a vu détruite sous ses propres yeux, est à nouveau là, exactement comme elle était avant. J’ai beaucoup aimé le personnage de Fenny/ Fenchurch, qui a l’air à la fois douce, gentille et un peu étrange. Déjà, je trouve son prénom super original. C’est une personne que les situations bizarres n’étonnent pas, elle a même plutôt l’air d’y être habituée. J’ai vraiment hâte de voir comment la situation entre Arthur et Fenny va évoluer dans la suite du tome ! Et puis, Ford va sûrement finir par arriver et tout compliquer, suite au prochain épisode ! 😉


classique

Avez-vous déjà lu ce livre? Connaissez-vous l’univers de Douglas Adams? Dites-nous ce que vous en pensez 🙂

#FungiLumini  #Coco

Publicités

2 réflexions sur “Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 07

  1. Pingback: #39 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: Lecture commune – Le guide du voyageur galactique | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s