The Art of Alice : Madness Returns

8697816698dbcc571bd652584a250402

Titre : The Art of Alice : Madness Returns

Auteurs : collectif des concepteurs

Éditeur :Dark Horse Books

Genre(s) : artbook, gaming

Nombre de pages : 184

Mots-clés : Alice au pays des merveilles, horreur, étrange, sang, folie.

Legendary game designer American McGee created one of the most visually arresting games of all time in Alice. Eleven years later, McGee returns with a sequel just as groundbreaking as his critically acclaimed classic – Alice: Madness Returns! Just in time for Madness Returns, Dark Horse and Spicy Horse Games invite Alice fans to take a journey through the wonderland of American McGee’s imagination for a look at this magnificent and disturbing world. With text by Madness Returns lead writer and executive producer R. J. Berg, and featuring an introduction by McGee, The Art of Alice offers an intimate look into the artwork behind this blockbuster interpretation of Lewis Carroll’s enduring masterpiece.


Le légendaire créateur de jeu American McGee a créé un des jeux les plus impressionnants de tous les temps visuellement parlant dans l’univers d’Alice. Onze ans plus tard, McGee revient avec une suite aussi révolutionnaire que son précédent classique acclamé par la critique – Alice: Retour au Pays de la Folie ! Juste à temps pour la sortie du jeu, Dark Horse et les studios Spicy Horse Games invitent les fans d’Alice à voyager dans le pays des merveilles tout droit sorti de l’imagination d’American McGee, afin de découvrir ce monde à la fois magnifique et dérangeant. Avec des textes de l’auteur principal et producteur exécutif du jeu R. J. Berg et une introduction par American McGee, The Art of Alice : Madness Returns offre une incursion dans le travail artistique réalisé derrière cette interprétation de l’oeuvre magistrale et intemporelle de Lewis Carroll. (traduction: FungiLumini)

Mon avis

Alice : Madness returns est mon deuxième jeu vidéo préféré, la première place allant à Kingdom Hearts. J’avais essayé de jouer à American McGee’s Alice, le premier opus de ce jeu, mais je n’ai jamais réussi à le finir, le manque de malléabilité du jeu m’ayant découragée. J’avais trouvé cela dommage, car l’univers était incroyable, bien qu’il paraisse de nos jours assez vieux. Dans ce deuxième volet, tout est parfait (selon moi :p ). L’univers est graphiquement impeccable, le jeu est fluide et les combats sont très dynamiques. J’ai fini le jeu il y a quelques années, mais il m’était resté en tête et quand j’ai vu qu’un artbook le concernant était sorti, je n’ai pas hésité à l’ajouter à mon wish-list. Et Père Noël me l’a gentiment apporté. 😀 Ce livre est en anglais, je pense qu’il n’existe malheureusement pas encore de traduction française. :/

Cet artbook présente une partie du travail artistique réalisé sur deux ans pour la conception du jeu vidéo. La plupart des images sont commentées par le créateur de la pièce, ainsi que parfois par le directeur artistique du jeu, Ken Wong. J’ai été impressionnée de voir le nombre d’artistes qui travaillent en même temps sur un projet. Il y a d’abord une partie qui explique l’avant-production du jeu. C’est à ce moment que l’identité graphique ainsi que les différentes étapes de la quête d’Alice ont été décidées. On se rend compte avec les illustrations proposées que le jeu aurait pu prendre bien des directions différentes de ce qu’il est actuellement !

art_of_alice_madness_returns_08aLe deuxième chapitre concerne la création du personnage d’Alice et de ses tenues. C’est un des points qui a demandé le plus de réflexion aux concepteurs, car les artistes avaient tous une vision différente de la protagoniste. Ces robes ont aussi demandé beaucoup de travail, car elles étaient censées à la base lui donner des bonus et changer avec ses armes. Cette idée a dû être abandonnée, mais Alice a tout de même une robe différente dans chaque nouvel univers qu’elle visite !

La troisième partie est la description de la ville de Londres vue par Alice. On y retrouve toute la violence de l’époque. C’est une ville sombre, aux allures un peu steampunk, mais sale et pollué. Les prostituées et les brigands se mêlent aux charlatans et aux « bons citoyens ». La vision d’Alice est assez pessimiste, mais il est intéressant de noter qu’elle retrouve dans la réalité de Londres des détails de son Wonderland.

La partie sur le monde de Wonderland est absolument grandiose. Si j’aime ce jeu, c’est pour son mélange entre l’univers féerique enfantin qu’il propose et qui se mêle à un monde sombre, malsain et sanglant. Le macabre/mignon m’a toujours fascinée et ce jeu en est l’apothéose ! Alice explore plusieurs parties du pays des merveilles, qui a cependant bien changé : un train infernal est en train de le ravager ! Les personnages qu’on connait bien sont revisités mode folie et les univers créés sont juste incroyables ! Voir les artworks des lieux du jeu est impressionnant. Le travail artistique accompli derrière ce jeu vidéo est vaste et magnifique. J’ai adoré me plonger dans ces illustrations et je regrette juste le fait que certaines aient dû être ajoutées en tout petit plutôt qu’en pleine page.

Il y a aussi une toute petite partie concernant les cinématiques du jeu, qui ont un style très particulier et unique. Un mélange d’animation, de collage et d’éléments réels superposés. Le livre se conclut avec quelques artworks d’Alice ainsi que la présentation des artistes qui ont participé au projet. C’est avec plaisir que j’ai été rechercher mon jeu Alice : Madness Returns et que j’y ai rejoué, en difficulté facile pour pouvoir bien profiter des détails et des éléments mentionnés dans le livre. Une toute nouvelle façon de (re)découvrir ce jeu génial !

Citations

art_of_alice_madness_returns_06a

aoap12

Conclusion

J’ai adoré me replonger dans l’univers incroyable de ce jeu vidéo. Ce livre nous permet de voir l’envers du décor et une petite partie de l’immense travail artistique réalisé pour la conception d’Alice : Madness Returns. Beaucoup d’illustrations de très bonne qualité avec des commentaires des artistes et des introductions à chaque partie pour expliquer le contexte de création. Je recommande ce livre, qui est un must pour  tous ceux qui ont aimé jouer au jeu vidéo !

coup de coeur

#FungiLumini

Bonus

Pour ceux qui n’auraient pas joué au jeu, voici un aperçu (très) rapide de l’univers et des personnages avec le trailer du jeu 🙂

Publicités

8 réflexions sur “The Art of Alice : Madness Returns

    • Je te le prêterai 😉 Sinon en belle version illustrée mignonne, il y a les deux tomes de Lewis Carroll illustrés par Benjamin Lacombe 😉 Là aussi, j’ai les deux volumes, donc je pourrais te les amener un de ces jours !

      J'aime

  1. Pingback: #39 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s