Chanson Douce

chanson-douce

Titre : Chanson Douce

Auteur : Leïla Slimani

Éditeur : Gallimard

Genre : Roman

Nombre de pages : 240

Prix reçus : Prix Goncourt 2016

Mots-clés : nounou, infanticide, meurtre, vie quotidienne

Quatrième de couverture

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoutant.

IMG_0100

Quand j’ai lu ce livre, il n’avait pas encore gagné le Prix Goncourt mais était déjà en lice et je n’avais entendu à son sujet que des critiques positives. Je vous avoue tout de suite que je ne comprends pas trop toutes les éloges faites à son sujet. Je m’explique…

J’ai bien aimé l’histoire en elle-même, je trouve cela très intéressant de raconter l’histoire de cette famille qui va être décimée par une nounou dont ils ne se sont pas méfiés et qu’ils considéraient presque comme l’un des leurs. Évidemment, la critique de la société qui se cache derrière cette histoire est plus qu’acerbe. Je ne vais pas revenir sur tous les points parce que je pense que beaucoup d’autres chroniques en ont déjà fait le tour ; cela dit, je vais quand même évoqué des points qui m’ont dérangé dans ce livre. Tout d’abord, la critique de la famille et de l’organisation de celle-ci : les parents travaillent trop, délaissant leurs enfants au bon soin d’une nounou. Ok, je comprends le message, je comprends qu’on veuille que les parents s’occupent plus de leur progéniture, que la société soit moins dictée par la loi du travail et de l’argent mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi ici, dans ce livre (et c’est peut-être juste mon impression personnelle qui ne concerne que moi), c’est le personnage de Myriam qui semble être le plus visé. Elle reprend le travail et tout de suite la société pense que c’est mal qu’elle veuille sortir de chez elle pour faire autre chose que de s’occuper de ses enfants. C’est d’ailleurs ce que pense – un peu – Louise. Je ne dis pas que Paul, le père, n’est pas visé mais encore une fois, il est plus facile d’abattre la critique sur la mère (malheureusement, je pense que les gens vont plus réagir en disant « oui, elle ne devrait pas travailler autant » plutôt que « c’est bien l’auteure nous démontre que la société dicte encore trop aux femmes comment vivre leur vie » et je ne sais même pas si l’auteure a vraiment voulu démontrer ça d’ailleurs). Cela m’a profondément dérangé et je n’ai pas du tout aimé mon ressenti face à cela. D’ailleurs, je ne comprends pas non plus pourquoi Myriam est la seule des parents à ressentir de la culpabilité quant au fait de travailler… mais bon, c’est peut-être juste mon côté féministe qui ressort trop^^

Ensuite les personnages, j’ai bien aimé Myriam et Paul, pour le coup, j’ai vraiment trouvé que c’était une bonne description du couple moderne – qu’on aime ou pas. Je n’ai pas trop d’avis sur les enfants même s’ils m’ont semblé très fidèles aux enfants d’aujourd’hui. Par contre, j’ai détesté Louise, et cela n’a rien avoir avec le fait qu’elle soit coupable. Je n’ai juste vraiment pas aimé sa personnalité ni même ses méthodes d’éducation que ce soit avec sa propre fille ou les enfants de Myriam. Encore une fois, je comprends (ou du moins je pense comprendre 😀 ) la critique faite à travers le personnage qui souffre de la différence de classe, et par conséquent des rapports d’agent, entre elle et ses employeurs, du regard des autres sur elle, sur sa fille et leur relation, etc. mais encore une fois, je ne comprends pas en quoi, toute cette colère refoulée et qu’on ressent très bien au fil des pages, pourrait mener au crime comme étant la seule solution possible.

En ce qui concerne le style de l’auteure, j’ai trouvé que c’était bien écrit et j’ai bien aimé le fait qu’elle utilise des mots ou des expressions qui dérangent afin de faire réagir son public.

Au vu des nombreuses critiques positives, je m’attendais à beaucoup mieux et j’ai vraiment été déçue par ma lecture. Je sais que ce que je dis a l’air négatif mais globalement j’ai quand même bien aimé le livre et la critique de la société qui en est faite même si je suis sure que cela ne changera absolument rien à la façon dont nous vivons aujourd’hui.

Conclusion

Je suis plutôt mitigée vis-à-vis de ce livre, j’ai été déçue par cette lecture mais néanmoins je ne le déconseillerais pas surtout s’il fait déjà partie de votre PAL ou de votre liste d’envie.

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

Déception rectangle

#Coco

Publicités

3 réflexions sur “Chanson Douce

  1. Pingback: #38 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livraisons Littéraires

  2. J’ai également était mitigée sur cette lecture, et si je n’ai pas soulevé par la suite la culpabilité de Myriam à travailler, ça m’avait fait tiquer également durant ma lecture. Je me suis aussi demandé ce que l’auteure a voulu démontrer mais la scène avec la belle-mère me fait pencher sur l’autre option, bien qu’elle semble finalement assez neutre. Et j’ai vu certaines réactions allant dans l’autre sens (elle ne devrait pas travailler autant). Bref, je suis contente que tu soulignes ce point, je ne suis pas la seule à m’être interrogée là-dessus !

    Aimé par 1 personne

    • Hahha avec plaisir, j’avoue que c’est quelque chose qui m’a vraiment dérangée pendant ma lecture donc je ne pouvais pas ne pas le souligner 😀 Et ça me fait aussi plaisir de voir que je ne suis pas la seule à avoir un avis mitigé sur ce livre^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s