Lady Mechanika – tome 2

lady-mechanika-tome-2-vfTitre : Lady Mechanika – Le mystère du corps mécanique (2ème partie)

Scénario et dessins : Joe Benitez

Couleurs : Peter Steigerwald

Éditeur : Glénat Comics

Genre(s) : Steampunk fantastique

Nombre de pages : 112

Mots-clés : enquête, cirque, identité, steampunk, mécanique, bal, expérience.

Dans un monde fait de magie et de science, une femme enquête sur son passé…

Elle est l’unique survivante d’une terrible expérience qui l’a laissée avec deux bras mécaniques. N’ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s’est construit une nouvelle vie d’aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s’arrête jamais. Les journaux l’ont appelée : « Lady Mechanika » !

Mon avis

J’avais beaucoup aimé le premier tome de ce comics et je me suis laissée tenter par ce deuxième opus. Lady Mechanika se rend au bal sur l’aéronef Blackpool pour tenter de découvrir ce que la compagnie cache au public. Elle est malgré elle accompagnée des gens du cirque qui veulent retrouver leur progéniture. Elle est confrontée à de nombreux contretemps, dont une certaine femme à la chevelure de feu qui lui en veut pas mal depuis le tome précédent ! Que va-t-elle découvrir dans les pièces fermées de l’aéronef ? Parviendra-t-elle à récupérer ses souvenirs perdus?

Rien à redire sur l’histoire de Lady Mechanika dans ce tome. Les actions s’enchainent et les rebondissements sont nombreux. De plus, le dessin est toujours aussi beau et le mélange entre l’univers du steampunk, du cirque et de l’armée est assez sensationnel !

Même si l’histoire de Lady Mechanika était très bien, j’ai un énorme problème avec le travail éditorial réalisé sur ce deuxième tome… La partie « récit » fait à peine la moitié des pages (et encore, seulement si on compte les illustrations de titre pleine page et le résumé du tome précédent). Et le reste? Il y a des interviews des artistes (à peine 6 pages et encore, certaines sont plus fournies en croquis qu’en explications), de belles illustrations – Lady Mechanika dans toutes les poses et costumes imaginables – pleine page qui auraient été sympas en bonus numérique mais qui n’apportent pas grand chose ici ( et qui prennent quand même un bon quart du livre) ainsi que les premières pages des deux prochaines sorties Glénat comics liées à Lady Mechanika.

Si les interviews et les illustrations de Lady Mechanika ne m’ont pas choquée plus que ça, le fait que la maison d ‘édition nous fasse payer ce tome plus cher que le précédent (celui-ci est à 15 € alors que le précédent était à 13€) pour nous fournir rien de moins qu’un quart du livre de publicité pour leurs prochaines publications est inadmissible, je trouve ça scandaleux ! Contenu que je n’ai pas lu, puisque je ne veux pas être spoilée des prochains tomes ! Ce contenu teasing est censé être gratuit ou se retrouver dans des revues spécialisées mais n’a rien à faire dans un tome que le lecteur paie (plus cher en plus…) J’espère sincérement que les prochains tomes ne seront pas pensés de la même façon. Et s’il n’y a pas de matière pour deux tomes, pitié, faites un seul gros volume et évitez de combler, surtout avec de la publicité personnelle… Bref, j’ai été très déçue par le peu de contenu scénaristique et par les additions de ce tome.

Citations

9782344017630_p_1

Conclusion

Je suis toujours aussi fan des illustrations de Lady Mechanika et l’histoire de ce tome est très intéressante. Par contre, il ne s’agit que de la moitié du livre, le reste ayant été comblé par des dessins pleine page et de la publicité pour les futures sorties de la maison d’édition. Payer plus cher pour avoir la moitié d’un tome et de la pub, je dis non merci !

Déception rectangle

Coup de gueule

#FungiLumini

Publicités

6 réflexions sur “Lady Mechanika – tome 2

  1. je suis totalement d’accord avec toi. je nai pas lu ce tome et je trouve toujours dommage de mettre des pubs ou des choses des prochaine bd à la fin pour au final qu’il y en est moins. cest en général pour ca que jachete raremenr des bd ou comics

    J'aime

    • Une ou deux pages de la prochaine sortie, ça passe, mais ici, c’est environ un quart du livre ! Entre ça et l’augmentation du prix, je trouve qu’ils se fichent un peu du lecteur… C’est regrettable parce que Lady Mechanika a une très chouette histoire et des illustrations magnifiques…peut-être vaudrait-il mieux se tourner vers la version anglaise du comics? :\

      J'aime

  2. Pingback: #31 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livr'aisons littéraires

  3. Pingback: Lady Mechanika, tome 3 : La tablette des destinées | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s