Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 02

372299

Cette deuxième partie de la lecture commune finit le tome 1 : « Le guide du voyageur galactique ».

Avis de Coco

À la fin du 14e chapitre, Arthur et Ford se trouvaient à bord du vaisseau Heart of Gold où ils avaient rencontré Zaphod – qui a volé le vaisseau – ainsi que Trillian, une humaine sauvée par Zaphod et Marvin, un petit robot dépressif. Ils venaient de découvrir la célèbre planète nommée Magrathea. Dans la suite du roman, ils débarquent tous sur cette planète et découvrent la réponse à la question ultime sur la Vie, l’Univers et le Reste – 42 (et non, on ne peut pas dire que je spoile l’information puisque tout le monde sait que la réponse est 42^^) – alors qu’ils ne connaissent même pas la vraie question ultime. Arthur rencontre également un Magrathean nommé Slartibartfast qui lui dévoile la véritable raison de l’existence de la Terre.

Personnellement, j’ai adoré ce premier tome. Le personnage que je préfère pour le moment reste Zaphod, ce président absurde à deux têtes et trois bras qui ne touche absolument rien – ou qui fait semblant d’être stupide, c’est dur à dire – et qui vit les choses comme elles viennent sans se soucier des conséquences. J’aime toujours Arthur et Ford bien que j’ai trouvé ce dernier assez effacé dans les derniers chapitres. J’ai également beaucoup apprécié Eddie, l’ordinateur du Heart of Gold qui m’a bien fait rire. Je suis un peu mitigée en ce qui concerne Marvin, j’aime bien l’humour qu’il amène avec ses petites phrases moqueuses mais en même temps, certains de ses moments dépressifs étaient un peu pénibles. Par contre, je suis totalement indifférente à Trillian, je comprends pas bien à quoi elle sert dans l’histoire et j’ai l’impression que ce serait pareil si elle n’était pas là. J’espère que son personnage prendra plus d’ampleur dans les prochains tomes.

Le ton reste léger même quand les évènements sont dramatiques : destruction de la Terre, danger de mort imminente, fusillade avec des policiers, etc. Les raisonnements y sont toujours absurdes et pourtant nous pouvons tout de même sentir qu’il y a une certaine logique cachée – en tout cas, c’est comme ça que je l’ai ressenti. Bref, j’aime beaucoup le style de Douglas Adams 😀

J’ai hâte de commencer la lecture du deuxième tome, maintenant qu’ils viennent de quitter Magrathea et qu’ils se dirigent vers le « Restaurant at the End of the Universe ».

Avis de FungiLumini

J’ai bien aimé ce premier tome. Il introduit l’univers totalement déjanté et non-sense de Douglas Adams et nous présente le groupe de personnages qu’on va probablement suivre durant les quatre prochains tomes. On retrouve nos « héros » à bord du vaisseau qu’ils ont volé à la recherche d’une planète de légende. On découvre ici l’origine de la Terre, le but dans lequel elle a été créée et surtout la réponse à la Grande Question. J’ai trouvé que le deus ex machina était un peu trop poussé à certains moments mais peut-on vraiment le reprocher à Douglas Adams, auteur bien connu pour ce genre d’extravagances scénaristiques ?

Douglas Adams ne s’est pas amélioré concernant les noms de ses personnages ! On retrouve des noms comme Lunkwill, Fook, Slartibartfast, Vroomfondel ou encore Majikthise : en tout cas, on ne risque pas d’oublier que ce sont des extra-terrestres. :p Un personnage dont on ne parle pas encore beaucoup est Trillian. Je me pose des questions sur son histoire et pourquoi exactement Zaphod l’a emmenée (elle venait aussi de la Terre si je me souviens bien). Le prochain tome nous en dira sûrement plus !

Un seul élément me dérange un peu au final : Arthur Dent a vu sa planète être détruite et tout le monde dessus mourir, mais il ne semble pas triste d’avoir perdu tout ce qui lui était cher. Il est plutôt résigné à accepter sa nouvelle vie (en même temps, il n’a pas beaucoup le choix :p ) mais il ne pleure pas ses proches, il ne pense jamais à ce qu’il regrette sur Terre. Bref, on a pas l’impression qu’un événement dramatique vient de se produire !

La fin de ce tome est parfaite, grâce au petit robot dépressif nommé Marvin. La plupart des ordinateurs et robots ont une personnalité préprogrammée dans cette œuvre, ce qui leur donne une touche plus « humaine », plus attachante, et qui m’a donné un sourire plus d’une fois. Ce livre m’a très souvent fait sourire, mais la fin était juste hilarante ! J’espère retrouver ce style d’aventures dans les prochains tomes !

Rendez-vous le 04 novembre dans « Le dernier restaurant avant la fin du monde » !


classique

Avez-vous déjà lu ce livre? Connaissez-vous l’univers de Douglas Adams? Dites-nous ce que vous en pensez🙂

#FungiLumini  #Coco

Publicités

2 réflexions sur “Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 02

  1. Pingback: Lecture commune – Le guide du voyageur galactique | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: #29 C’est lundi! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s