Yzé et le palimpseste

fceb4e3b4ac66363fd1be1d09f896ce859b7f02460a9fb0e8a99399f504eTitre : Yzé et le palimpseste

Auteur : Florent Marotta

Éditeur : Taurnada éditions

Genre(s) : Fantasy urbaine

Nombre de pages : 408

Mots-clés : magie, conflit, feu, famille, apprentissage

Ambre Delage est une lycéenne lambda. Orpheline de père et de mère, elle vit chez sa tante Lucy qui l’élève depuis sa naissance. Un soir, un événement dépassant l’entendement va brusquement la jeter dans un tourbillon de révélations qu’elle était loin d’imaginer. Dès lors, pour la jeune fille tout bascule. Il faut fuir. Fuir sa vie tranquille, fuir son identité.Mais qui est-elle vraiment ?

Mon avis

Tout d’abord, je remercie les éditions Taurnada qui m’ont permis de découvrir ce livre ! J’avais entendu parler de Florent Marotta notamment pour son livre Le visage de Satan et j’avais envie de découvrir sa plume. C’est donc avec plaisir que j’ai accepté ce partenariat. 🙂

Le monde proposé par l’auteur est assez complexe. La société est divisée en deux types de personnes : les gens normaux et ceux qui savent utiliser la magie. Ces deux groupes sont encore sous-divisés en deux. Les humains sont soit des citoyens ordinaires, soit des partisans de la Lumière, groupe qui combat activement la magie sous toutes ses formes. Les magiciens sont quant à eux soit des Wicce, maîtres d’un élément, soit des Magis, possédés par un démon qu’ils utilisent lors des combats. Notre héroïne pensait faire partie des citoyens normaux mais elle va apprendre qu’elle est en fait une Wicce reliée à l’élément du feu et qu’elle est le centre d’une prophétie qui en fait la cible privilégiée des Magis.

L’histoire en elle-même ne présente pas beaucoup de nouveauté – une jeune fille ordinaire qui découvre qu’elle n’est pas qui elle croyait être et qui doit reconstruire sa vie avec sa nouvelle identité – mais la plume de l’auteur, fluide et rythmée, donne au récit une dimension plus profonde, plus intéressante. Les rebondissements sont nombreux et surprenants !

J’ai bien aimé le personnage d’Yzé qui est une jeune femme courageuse, déterminée et qui malgré les épreuves arrive toujours à se relever et à continuer d’avancer. Par contre, je n’ai pas du tout aimé le personnage d’Isaac, un des amis Wicce d’Yzé. Il ne voit que le mauvais côté des choses et des gens, il est lâche et surtout d’un pessimisme à toutes épreuves, ce qui est assez exaspérant. Beaucoup de personnages nous sont présentés dans le récit et il faut s’accrocher au début pour ne pas se perdre dans cette foule de noms à retenir, surtout que l’auteur change régulièrement de point de vue pour faire avancer l’histoire. La dernière phrase du roman faisait d’ailleurs référence à un personnage du nom d’Ange, qui n’avait plus été mentionné depuis 250 pages et il m’a fallu retourner au début de livre pour voir de qui il s’agissait, ce qui a un peu cassé le suspense final du livre. :/

J’ai été fascinée par le milieu des Magis et j’avoue que j’aurais  aimé en apprendre davantage sur eux. Leur lien avec les démons, leurs rituels  et la violence qui règne dans leur royaume étaient fascinants à lire. La mythologie liée à leurs démons doit aussi être passionnante et j’ai regretté qu’elle ne soit pas plus abordée !

Beaucoup de questions ont été introduites dans ce roman mais très peu ont trouvé des réponses. C’est un peu frustrant. En tant que lecteur, on se retrouve exactement dans la même position qu’Yzé, à qui on cache énormément de choses. J’espère que le tome 2 répondra en partie à ses interrogations. Il y a aussi selon moi quelques petites incohérences au niveau de l’histoire : par exemple, à un moment, un enfant disparaît du village, alors que le lieu est protégé par un sort qui fait qu’on ne peut y entrer et sortir que par un portail magique. Les Wicce font une battue, mais l’enfant n’est pas retrouvé. Le lecteur sait ce qu’il s’est passé,  par contre, plus aucun des Wicce ne semble se soucier de la disparition de cet enfant alors qu’ils ne savent toujours pas où il est !

Citations

« Le ciel avait choisi le bleu comme parure. La journée de printemps s’annonçait belle. Les doux rayons du soleil dépassaient maintenant allègrement l’horizon et caressaient les toits du village qui brillaient de mille feux.

Dans cet endroit, Yzé se sentait hors du temps. C’était comme si la vie s’était arrêtée voilà un siècle en laissant à d’autres l’évolution technologique, comme les Nova et les gratte-ciel. A chaque inspiration, à mesure que l’air pur de la campagne emplissait ses poumons, son sang se chargeait d’une énergie nouvelle. »

« L’air devant elle se mit à onduler comme par forte chaleur et soudain des flammes jaillirent sans qu’elle ait besoin de lever le petit doigt. Le Magis fut plus rapide que ne l’avait laissé présager sa corpulence et il se jeta sur le côté, roula sur le sol et bondit sur ses pieds. Son fichu sourire toujours accroché sur son visage. D’un geste de la main, il lança une ombre qui fila mollement. Yzé n’eut aucun mal à l’esquiver et Isobel l’arrêta d’un voile d’eau. Mais l’homme avait chercher à se donner du temps. Accroupi, de la fumée noire émanait de ses paumes et glissait à terre. Enfin, des formes surgirent, de toutes les tailles. »

Conclusion

J’ai apprécié me plonger dans l’univers d’Yzé et découvrir à ses côtés sa nouvelle vie mais j’ai regretté le peu de réponses apportées à nos interrogations. Une lecture plaisante qui introduit le monde de l’auteur mais un premier tome qui laisse trop de choses en suspens à mon goût.

12310692_10207042204746367_5255589426605542608_n

#FungiLumini

Random Word Challenge août

Publicités

Une réflexion sur “Yzé et le palimpseste

  1. Pingback: #29 C’est lundi! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s